Les propositions de la Fédération de la Plasturgie et des Composites pour éviter un « Titanic industriel » avec le compte personnel de pénibilité

A l’ouverture du salon FIP Solution Plastique, la Fédération signale que les aménagements proposés dans le rapport de simplification sont insuffisants pour affaiblir la charge virale du CPP pour les professionnels de la plasturgie et des composites. « Il ne s’agit pas de nier l’existence d’activités pénibles, mais le CCP tel qu’il est actuellement défini a un coût exorbitant et nous semble contre-productif, tant pour la compétitivité des industriels, que pour l’emploi des salariés. » poursuit Jean MARTIN, Délégué Général. Alors que Michel de Virville vient de rendre son rapport pour simplifier le compte personnel de prévention de la pénibilité, la Fédération de la Plasturgie et des Composites demande un report d’application et formule des propositions.

Details