Insuffisance cardiaque : Quel est le nombre de pas idéal pour réduire les risques après 60 ans

À plus de 60 ans, le risque d’insuffisance cardiaque augmente, mais ne vous inquiétez pas si vous êtes concernés, car il y a un moyen simple pour diminuer ce risque.

Insuffisance cardiaque Quel est le nombre de pas idéal pour réduire les risques après 60 ans

Actuellement, l’insuffisance cardiaque inquiète les seniors. Cependant, il y a un nombre de pas précise à faire pour réduire le risque d’insuffisance cardiaque. D’ailleurs, vous pouvez aussi faire du vélo, c’est pratique pour respecter les recommandations de santé. En effet, l’activité physique régulière, est importante pour votre bien-être. 

publicité

Le nombre de pas idéal pour réduire le risque d’insuffisance cardiaque 

Diverses recherches ont remis en question le mythe des 10 000 pas par jour. Une étude de mars 2022 indique que 6 000 à 8 000 pas suffisants pour réduire le risque d’insuffisance cardiaque chez les plus de 60 ans. Une autre étude de 2023 suggère que même 3 000 pas quotidiens sont bénéfique. La dernière étude de février 2024 de l’université de Buffalo montre des liens significatifs entre l’activité physique quotidienne et le risque d’insuffisance cardiaque.

publicité

L’étude de l’université de Buffalo, démontre que chaque période de 70 minutes d’activité légère diminue le risque de 12%. À rappeler que cette étude est basée sur les données de 6 000 femmes de 63 à 99 ans. De même, 30 minutes d’activité modérée à vigoureuse réduisent le risque de 16%. À l’inverse, chaque heure et demie de sédentarité augmentent le risque de 17%. Ces résultats montrent l’importance des activités légères et modérées pour prévenir l’insuffisance cardiaque chez les femmes âgées. Les scientifiques, après leurs analyses, ont déterminé que 3 600 pas par jour à un rythme normal permettent de diminuer de 26% du risque d’insuffisance cardiaque après 60 ans. Même 2 500 pas quotidiens permet de réduire significative le risque d’insuffisance cardiaque. Michael J. LaMonte souligne que viser 3 000 pas par jour est un objectif réaliste. 

publicité

Intégrez les résultats des études dans votre quotidien

Les résultats de l’étude suggèrent une intégration réaliste des activités légères dans la routine quotidienne des femmes seniors. Ainsi, vous pouvez faire des promenades régulières, des tâches ménagères légères ou des séances de jardinage. En effet, le simple fait de bouger, même à une intensité modérée, se révèle bénéfique. Donc, il est important d’avoir des modes de vie active. Mais il faut que cela soit adapté aux capacités physiques de chacun, pour maximiser les bienfaits sur la santé cardiaque.

publicité

À part les bénéfices physiques, l’activité physique quotidienne apporte des avantages psychologiques. La marche, en particulier, favorise le bien-être mental et réduit le stress. Ces aspects sont d’autant plus importants chez les personnes âgées, où la santé mentale joue un rôle important. Donc, suivez le nombre de pas nécessaire à faire chaque jour pour votre bien-être. En outre, les résultats de l’étude mettent en évidence le rôle important de la prévention primaire de l’insuffisance cardiaque. Adopter des habitudes de vie actives peut significativement réduire les risques à long terme. Cela montre l’importance des campagnes de sensibilisation axées sur l’activité physique et la santé cardiaque. Ces campagnes ont pour objectif d’informer et de motiver la population senior à adopter des modes de vie saine.

publicité

Comment faire pour atteindre les objectifs quotidiens ?

Atteindre les objectifs de pas quotidiens peut nécessiter des stratégies personnalisées. Par exemple, vous pouvez utiliser un podomètre, établissez des groupes d’exercice communautaires. À savoir que ces approches créatives visent à rendre l’activité physique plus attrayante et accessible. Cela montre l’importance d’une approche réfléchie pour atteindre les objectifs de marches chaque jour.

publicité

Par ailleurs, vous pouvez aussi utiliser la technologie pour atteindre vos objectifs. Telles que les applications de suivi d’activité ou les dispositifs portables. Effectivement, ces outils peuvent jouer un rôle important dans la promotion de l’activité physique. Car ces outils permettent une surveillance personnelle et offrent des incitations visuelles, pour favoriser l’engagement quotidien. 

publicité

Les défis d’une population vieillissante

Relever le défi de promouvoir l’activité physique chez les personnes âgées nécessite la reconnaissance des obstacles spécifiques. Cependant, il y a quelques solutions pour ces personnes âgées. Comme les programmes adaptés, les conseils personnalise à chacun. Mais on peut aussi créer des environnements propices à des modes de vie active. Ensuite, il faut aussi sensibiliser les personnes sur les bienfaits de ces activités. Tels que la réduction du risque d’insuffisance cardiaque.  

publicité

Grâce à cette étude, on a des bases solides pour élaborer des programmes de santé publique pour la prévention de l’insuffisance cardiaque. Des initiatives qui vise à augmenter le nombre de personnes âgées qui fait des activité physiques quotidiennement. D’ailleurs, il y a un nombre de pas précis à faire tous les jours pour réduire le risque d’insuffisance cardiaque. 

Écris par Christine