« Jusqu’à 2600 euros pour loger 4 jours chez l’habitant” : Ce business juteux de la F1 à Francorchamps, le village où on ne peut pas faire ses courses

Les fans de F1 doivent débourser entre 300 et 1 200 euros pour dormir 3 nuits à Francorchamps durant le Grand Prix.

"Jusqu’à 2600 euros pour loger 4 jours chez l’habitant” : Ce business juteux de la F1 à Francorchamps, le village où on ne peut pas faire ses courses

Si Francorchamps tient encore debout actuellement, c’est bien grâce au business de la F1. Il faut en effet savoir qu’il n’est plus possible de faire ses courses dans ce petit village où les commerçants ont déserté.

publicité

Le F1, une aubaine financière pour les habitants de Francorchamps

Francorchamps est un passage obligatoire pour parvenir au circuit de F1. Comptant 500 maisons et 2000 habitants l’année, nombreux sont ceux qui ont créé leur business grâce au Grand Prix. 

publicité

En effet, certains habitants ont décidé de louer des chambres, voire leur maison aux spectateurs du GP de F1. Grâce à cela, les petites familles peuvent arrondir leur fin du mois. Les autres utilisent leurs gains pour financer leurs vacances

publicité

Une habitante a justement livré qu’ils louent la chambre de leurs enfants à 60 ou 80 euros, petit-déjeuner compris. Apparemment, ce ménage n’est pas le seul à pratiquer le business.

publicité

2600 euros pour les quatre jours chez un habitant du petit village

Cette habitante a confié qu’elle ne sait pas vraiment combien d’habitants exactement profitent du F1 pour faire du business. Toutefois, selon son récit, les fans de Hamilton, de Verstappen et Norris sont prêts à débourser une fortune pour obtenir un logement à proximité du circuit.

publicité

En effet, cette dernière a livré que des habitants ont loué leur appartement à 2600 euros pour les quatre jours, avec la formule  B&B. Pour faire du profit, certains habitants n’hésitent pas à dormir dans leur garage. D’autres en profitent pour partir en vacances ou pour aller chez un ami ou une famille.

Plus aucun commerçant à Francorchamps

Sans le Grand Prix du Formule 1, ou les gros week-ends de course, le village devient une ville morte. En effet, le village est seulement animé quatre ou cinq week-ends par an. Petit à petit, les commerçants ont fermé leurs portes, jusqu’à ce qu’il n’en reste plus dans le village.

Pour faire leurs courses, les habitants doivent aller à Spa. En effet, les boulangers, les restaurateurs, les épiciers, le libraire, tous ont déserté Francorchamps. Toutefois, il reste la pompe à essence où il leur est possible d’acheter le journal et des souvenirs du circuit pour les fans de F1. 

Écris par Thomas

Après différentes expériences dans les médias régionaux chez Actu Toulouse, puis dans les médias nationaux chez L'Equipe et Canal+, j'ai intégré l'équipe éditoriale de Linternaute.com en 2022 en tant que responsable du service finances personnelles. Je m'occupe de la retraite, des impôts, de l'épargne, de l'immobilier, de la banque et des assurances.