La Banque Postale : le prix hallucinant de l’échec de Ma French Bank dévoilé

Christine
7 Min Read

Les dirigeants de Ma French Bank envisagent la fermeture de ses portes d’ici la fin de 2024. Cette une banque en ligne qui a été lancée en 2019 par La Banque Postale. Cette décision entraînera des dépenses importantes pour le groupe La Poste. Il est en train de calculer le coût total de cette fermeture.

publicité

Ma French Bank : la raison de sa fermeture

La banque en ligne Ma French Bank a été créée par La Banque Postale en 2019. En effet, la Poste envisage sérieusement de mettre fin à ses activités depuis décembre. Cela veut dire qu’ils pensent arrêter complètement la banque bientôt. Ma French Bank était une banque en ligne populaire. Mais les dirigeants ont décidé autrement. Cette décision va causer des changements importants pour les employés et les clients de la banque. Les employés pourraient devoir trouver un autre travail. Tandis que les clients devront choisir une nouvelle banque. C’est une situation difficile pour tout le monde concerné. Beaucoup de gens attendent de voir comment La Poste va gérer la fermeture de Ma French Bank.

publicité

Malgré une bonne présence dans les bureaux de poste, Ma French Bank (MFB) n’a pas réussi à se démarquer dans un marché très compétitif. L’été dernier, elle comptait 675 000 clients. Cela est un nombre respectable. Mais ce n’est pas suffisant pour être rentable. Pourtant, La Poste vise à être plus rentable et à atteindre une taille critique. Cela signifie qu’ils veulent gagner plus d’argent et avoir plus de clients. La Poste a déjà vendu Stuart et arrêté Urby pour se concentrer sur ses objectifs. La fermeture de Ma French Bank fait partie de cette stratégie pour améliorer ses activités. C’est une décision difficile. Mais La Poste espère que cela lui permettra d’atteindre ses objectifs financiers à long terme.

publicité

Les conséquences de la fermeture de Ma French Bank

La fin de Ma French Bank aura des conséquences financières importantes pour La Poste. Selon les résultats financiers récemment publiés, cette décision coûtera à La Poste environ 107 millions d’euros en 2023. Cela représente près de la moitié des « éléments non-récurrents significatifs » qui ont impacté les bénéfices de La Banque Postale. Ces coûts comprennent la dépréciation d’actifs et les provisions nécessaires à la fermeture de Ma French Bank. Bien que La Banque Postale ait réalisé de bons résultats. Par ailleurs, cette situation montre que la fin de MFB représente un défi financier pour l’entreprise. Cependant, La Poste est déterminée à prendre les mesures nécessaires pour gérer cette transition difficile. Ainsi, leur objectif est de continuer à offrir des services financiers de qualité à ses clients.

publicité

La fermeture de Ma French Bank n’est pas un cas isolé. Après le retrait d’ING du marché français, c’est maintenant au tour d’Orange de mettre fin à son aventure dans la néobanque. Sa filiale Orange Bank devrait cesser ses activités d’ici la fin de l’année 2024. D’ici là, les clients d’Orange Bank seront dirigés vers Hello Bank ! Pour les clients de Ma French Bank, ils seront invités à ouvrir un compte à La Banque Postale. Cette décision de fermer des néobanques souligne les défis auxquels ces entreprises sont confrontées dans un marché concurrentiel en constante évolution. Cela peut également avoir un impact sur les clients qui doivent s’adapter à ces changements.

publicité

Une transition simple

En concluant cet accord avec Orange, BNP Paribas vise clairement à renforcer Hello Bank ! En effet, il est en retard par rapport à BoursoBank. Pour y parvenir, la banque de Paris s’efforcera de faciliter la transition des utilisateurs d’Orange Bank vers Hello Bank ! Thierry Laborde a souligné dans un communiqué que l’objectif est d’offrir une expérience de transition simple et sans accroc aux clients d’Orange Bank. Cette démarche vise à garantir que les clients ne rencontrent pas de difficultés lors du passage d’une banque à une autre. Elle met également en lumière l’importance pour les banques de rester compétitives sur un marché dynamique.

publicité

Pour transférer leurs comptes, les clients d’Orange Bank doivent ouvrir un compte chez Hello Bank !  Pourtant, BNP Paribas s’engage à simplifier ce processus. Les clients d’Orange Bank recevront des instructions pour s’inscrire facilement chez Hello Bank ! Ce processus sera étalé sur plusieurs étapes jusqu’à l’été. Les équipes de Hello Bank ! seront disponibles pour les accompagner tout au long de cette transition. BNP Paribas assure une assistance téléphonique dédiée à chaque étape du parcours. Les clients pourront ainsi obtenir de l’aide pour toute question ou difficulté rencontrée lors de leur démarche. Cette approche vise à rendre le processus aussi simple et confortable que possible pour les clients.

publicité

La mise en place de primes de bienvenue

Pour encourager les clients hésitants, BNP Paribas propose une prime de bienvenue. Cette prime consiste en 80 euros pour l’ouverture d’un nouveau compte avec carte bancaire. De plus, les clients peuvent recevoir 100 euros en bons d’achats s’ils activent un mandat de mobilité. Ce mandat permet de transférer les opérations régulières d’un compte à l’autre. Cette offre de bienvenue n’est pas exclusive. Elle est identique à celle proposée aux nouveaux clients de Hello Bank ! jusqu’à récemment.

publicité

Pour obtenir des récompenses supplémentaires, les clients d’Orange Bank qui passent chez Hello Bank ! peuvent ouvrir un compte d’épargne Hello+. En ouvrant ce compte, ils recevront une prime supplémentaire de 50 euros. En plus, ils auront un taux d’intérêt élevé de 3,5% brut pendant 12 mois. Pour ceux qui veulent s’engager davantage, il y a d’autres primes disponibles. Ces offres visent à attirer les clients d’Orange Bank vers Hello Bank ! en leur offrant des récompenses supplémentaires.

Share This Article