Dans le cadre du « Projet WFO-France Macro-déchets », la Fédération de la Plasturgie et des Composites et le Comité National des Pêches Maritimes et des Elevages Marins (CNPMEM) ont organisé une opération de collecte de macro-déchets marins. PLASTALLIANCE, Groupement Inter-régional de la Plasturgie pour la Normandie, a été partenaire de l’opération.

Soucieux de la protection de l’environnement marin, le Comité National des Pêches Maritimes et des Elevages Marins (CNPMEM) et la Fédération de Plasturgie et des Composites ont décidé de monter un projet commun de récupération et de valorisation des macro-déchets plastiques flottants en mer.

Sur la base de ce partenariat original, en collaboration avec la Fondation WFO (Waste Free Oceans) et les sociétés Thomsea et Paprec Recyclage, des navires de pêche professionnelle volontaires collectent sur 3 sites français des macro-déchets, au moyen d’un engin de dépollution (chalut de surface développé par la société Thomsea). Les macro-déchets seront triés puis analysés par la société Paprec Recyclage, pour en étudier l’origine et les possibilités de valorisation. Leur cycle de vie entier est donc considéré.

Il s’agit avant tout d’un projet expérimental (essais en 2013 et 2014), pour tester le matériel et les faisabilités technique et économique. L’objectif à terme est de nettoyer les océans (diversification du métier de marin-pêcheur) des plastiques, tout en ré-injectant ces derniers dans le circuit de production du plastique (via recyclage).

Les 3 pêcheurs d’Aquitaine (navires DOM OSTALAMAR, LEGATZ-BERRIA et ARC EN CIEL) ont reçu une formation au maniement du chalut, assurée par Thomsea, en mai 2013. Ils ont disposé du chalut expérimental 8 jours chacun, en juillet et août 2013. A tour de rôle, ils sont partis à la recherche des macro-déchets, aidés pour certains par les indications des plaisanciers. En effet, les déchets plastiques dérivent selon les courants, le vent et la houle : la phase de repérage se révèle primordiale. Une fois revenus dans leurs ports respectifs, les patrons ont débarqué les big-bags contenant les macro-déchets, en attendant leur prise en charge par un camion-benne de Paprec. Cette entreprise procédera à l’analyse des déchets (poids, nombre, nature du plastique, état de dégradation…), pour déterminer les possibilités de recyclage.

Contact : Marc Madec, Responsable du département HSE, m.madec@fed-plasturgie.fr