La moitié des Français  va faire de grosses économies en 2024 grâce à cette nouvelle loi

Malgré les difficultés, 2024 apporte une lueur d’espoir avec une prévision de baisse de l’inflation, offrant des perspectives d’économies.

La moitié des Français  va faire de grosses économies en 2024 grâce à cette nouvelle loi

Décortiquons les changements fiscaux cruciaux pour comprendre comment la revalorisation du barème de l’impôt en 2024 allège le fardeau financier des contribuables français. Notamment, pour comprendre aussi le revenu net imposable et le barème d’impôt !

publicité

L’impact de l’inflation en 2023

En ces temps d’inflation galopante, épargner devient un défi ardu. Les prix s’envolent dans tous les secteurs, du gaz à l’immobilier ! Laissant les Français préoccupés quant à leur avenir financier. La hausse constante des tarifs incite de nombreux citoyens à puiser dans leurs économies pour subvenir à leurs besoins ! Entraînant une réduction significative du pouvoir d’achat des ménages. L’inflation de 2023 a touché de plein fouet la population française ! Suscitant des craintes et des incertitudes quant à la stabilité économique du pays. Malgré ces préoccupations, une lueur d’espoir pointe à l’horizon pour l’année 2024. Selon les prévisions de l’Insee, le taux d’inflation devrait enfin amorcer une baisse notable, s’établissant à 4,8% sur l’ensemble de l’année. Cette perspective prometteuse annonce une amélioration potentielle pour près de la moitié des Français !Cependant, la question qui se pose naturellement est de comprendre comment cette amélioration sera réalisée. 

publicité

Pour éclaircir ce point crucial, les analystes du Journal du Net se sont penchés sur la question. Ils expliquent que le levier de cette évolution réside dans le barème de l’impôt sur le revenu. Chaque année, les contribuables paient des impôts basés sur les revenus de l’année précédente. En d’autres termes, l’impôt de 2024 sera calculé en fonction des revenus perçus en 2023, incluant salaires, pensions, et rentes. La méthodologie consiste à soustraire les déductions fiscales du montant obtenu, puis diviser le résultat par le nombre de parts du quotient familial. En outre, la Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP) qualifie ce calcul de « revenu net imposable », servant de base au barème de l’impôt sur le revenu. Néanmoins, l’ombre de l’inflation qui a commencé à se manifester en 2022 plane sur cette perspective positive.

publicité

Revenu net imposable : base du barème d’impôt !

L’inflation de 2023 est la conséquence directe de la reprise économique post-covid, exacerbée par les tensions liées à la guerre en Ukraine ! Entraînant une augmentation des prix moyenne de 5,4%. Cette inflation a considérablement compliqué la tâche des Français désireux d’économiser au cours de cette année. Face à cette conjoncture économique délicate, l’État a décidé d’adopter une mesure salvatrice ! Et ce, en revalorisant le barème de l’impôt sur le revenu au même niveau que l’inflation. Cette décision, bien accueillie, se traduit par une diminution de l’impôt sur le revenu pour l’ensemble des contribuables, soit près de 40 millions de personnes ! Représentant presque la moitié de la population française. Cette mesure concrète se traduit par des ajustements significatifs dans les tranches d’imposition. Cependant, la DGFIP qualifie le calcul de « revenu net imposable », servant de base au barème de l’impôt sur le revenu.

publicité

Ainsi, l’entrée dans la première tranche passe de 10 777 euros en 2023 à 11 294 euros ! Tandis que la suivante évolue également de 27 478 à 28 797 euros. Les tranches d’imposition supérieures subissent des modifications proportionnelles ! Passant de 78 570 euros à 82 342 euros pour la tranche intermédiaire, et de 168 994 euros à 177 106 euros pour la dernière tranche. Il est important de noter que seuls les ménages ayant bénéficié d’une augmentation de salaire de 4,8% en 2023 verront une légère augmentation de leurs impôts. Toutefois, cette hausse restera modérée, permettant ainsi de réaliser des économies supplémentaires en cette période d’inflation. La DGFIP souligne que, par exemple, une personne célibataire avec un revenu de 30 000 euros économisera 308 euros en 2024 par rapport à l’année précédente en termes d’impôts.

publicité

Les perspectives rassurantes pour 2024

Les répercussions positives de la revalorisation du barème de l’impôt sur le revenu offrent des perspectives rassurantes pour l’année 2024. Alors que l’inflation de 2023 a engendré des inquiétudes, la baisse anticipée du taux d’inflation devrait soulager bon nombre de contribuables français. Cette diminution prévue à 4,8% sur toute l’année 2024 constitue une bouffée d’air frais pour les ménages qui, jusqu’alors, se sentaient étouffés par la montée des prix. Les projections positives laissent entrevoir une amélioration du pouvoir d’achat pour de nombreux Français ! Libérant ainsi des marges budgétaires pour des dépenses plus sereines et la constitution d’économies.

publicité

La revalorisation du barème de l’impôt sur le revenu apparaît donc comme une mesure judicieuse ! Soutenant la stabilité économique du pays et offrant une perspective plus optimiste pour l’année à venir. D’ailleurs, les contribuables peuvent envisager avec plus de sérénité la gestion de leurs finances. Tandis que l’État cherche à atténuer les effets néfastes de l’inflation sur le quotidien des citoyens.

publicité

Conseils pratiques pour économiser : connaître le calcul du revenu net imposable qui est la base du barème d’impôt !

En vue de cette amélioration prévue en 2024, il est opportun d’adopter quelques conseils pratiques pour optimiser ses économies. Tout d’abord, la vigilance quant à ses dépenses demeure primordiale. Il est essentiel d’établir un budget réaliste, en identifiant les postes de dépenses prioritaires ! Ainsi qu’en limitant les achats impulsifs. Parallèlement, la diversification des sources de revenus peut constituer une stratégie efficace pour renforcer sa situation financière. Explorer des opportunités d’investissement, envisager des revenus complémentaires, ou encore développer des compétences susceptibles d’ouvrir de nouvelles perspectives professionnelles sont autant de pistes à explorer. Enfin, il est crucial de rester informé des évolutions économiques et fiscales. Notamment pour bien comprendre de plus en plus sur le calcul du revenu net imposable qui est la base du barème d’impôt !

publicité

 

Écris par Thomas

Après différentes expériences dans les médias régionaux chez Actu Toulouse, puis dans les médias nationaux chez L'Equipe et Canal+, j'ai intégré l'équipe éditoriale de Linternaute.com en 2022 en tant que responsable du service finances personnelles. Je m'occupe de la retraite, des impôts, de l'épargne, de l'immobilier, de la banque et des assurances.