La moitié des retraités oublient cette aide de 1492 euros, voici comment en bénéficier

Il existe une aide allant jusqu’à 1 492 euros que les seniors oublient. Il s’agit de l’allocation de solidarité aux personnes âgées. Voici les conditions d’éligibilité et le processus de demande.

La moitié des retraités oublient cette aide de 1492 euros, voici comment en bénéficier

Cette aide de 1492 euros est oubliée par les retraités. Il s’agit de l’Allocation de solidarité aux personnes âgées.

publicité

Allocation de solidarité aux personnes âgées : tout savoir sur ce dispositif

En France, les aides mises en place par le gouvernement sont de plus en plus nombreuses. Et en ces temps où l’inflation frappe fort, ces dispositifs déployés par l’État sont plus qu’importants. Pourtant, certains Français ne connaissent toujours pas l’existence de certaines de ces aides.

publicité

C’est le cas par exemple de l’Aspa ou allocation de solidarité aux personnes âgées. Comme son nom l’indique, ce coup de pouce est surtout destiné aux seniors. Pourtant, la moitié d’entre eux l’oublient jusqu’à présent.

publicité

Or, le montant de cette aide peut aller jusqu’à plus de 1 000 euros. C’est donc un dispositif précieux qui permettra certainement aux personnes âgées de lutter contre la précarité dans un contexte où la hausse des coûts laisse un grand impact en France.

publicité

Mais attention, il faut remplir certains critères d’éligibilité pour pouvoir profiter de cette aide du gouvernement. Pour en bénéficier, il faut avoir 65 ans et plus. Mais dans certains cas, l’âge peut varier. C’est le cas pour les personnes handicapées, les ex-combattants et les ex-prisonniers politiques.

publicité

À combien s’élève le montant de l’ASPA ?

L’ASPA est calculé en fonction de certains points concernant la situation du bénéficiaire. Pour le calcul, les ressources sont, par exemple, pris en compte. De même, le plafond applicable à sa situation compte également. Et dans le cas où ses ressources sont supérieures au plafond mis en place par les autorités, la personne ne pourra pas toucher cette allocation.

publicité

Dans le détail, une personne seule, célibataire, sans revenu peut bénéficier d’une allocation de solidarité aux personnes âgées allant jusqu’à 961 euros par mois. Notons qu’il s’agit-là d’un montant forfaitaire.

publicité

En revanche, si l’individu est en couple, sans revenu et que son conjoint est aussi éligible à l’ASPA, alors il pourra bénéficier d’une aide maximale de 1492 euros.

publicité

Il est possible de récupérer cette aide

À titre informatif, il y a plusieurs organismes qui prennent en charge le versement de l’allocation de solidarité aux personnes âgées. Parmi ceux qui gèrent ce dispositif, on compte la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV). De même, CARSAT ou la Caisse d’Assurance Retraite et de Santé au Travail attribue également ce coup de pouce aux bénéficiaires. Enfin, on peut également bénéficier de cette aide venant de la Mutualité Sociale Agricole (MSA).

Il est important de savoir que cette aide de 1492 euros peut être récupérée. D’ailleurs, de nombreux seniors préfèrent renoncer à cette aide pour éviter à ce que leurs héritiers paient d’éventuelles dettes. Mais attention, l’aide ne peut être récupérable que si elle dépasse un certain seuil.

Allocation de solidarité aux personnes âgées : comment faire pour en bénéficier ?

Si vous remplissez toutes les conditions nécessaires pour bénéficier de cette aide, vous êtes donc éligible à ce coup de pouce. Dans ce cas, pour en profiter, il est important de procéder à la demande. Pour ce faire, il suffit de contacter la CNAV ou CARSAT. Les travailleurs du régime agricole, en revanche, doivent se rendre auprès de la MSA pour demander cette aide.

Sachez notamment qu’on peut profiter de ce coup de pouce, même si on n’a jamais travaillé. Si c’est le cas, la demande doit se faire auprès des Centres Communaux d’Action Sociale (CCAS).

Aussi, pour bénéficier de l’ASPA, il faut se munir de certains documents. Il faut, par exemple, disposer d’une pièce d’identité, d’un numéro de Sécurité sociale, d’un justificatif de domicile mais aussi d’une déclaration sur l’honneur de votre situation.

Une aide précieuse pour les seniors

L’ASPA est oublié par la moitié des personnes âgées, et pourtant, elle peut être précieuse pour ces derniers. De plus, ce dispositif a fait l’objet d’une revalorisation en 2023. 

Et ce, à hauteur de 0,8%. Grâce à cette revalorisation, les personnes bénéficiaires de cette allocation pourront donc améliorer leur situation, notamment s’ils disposent de faibles revenus.

En outre, le gouvernement propose plusieurs aides aux Français les plus démunies. Et bien évidemment, il n’a pas oublié les seniors. L’existence de l’ASPA en France en est d’ailleurs la preuve. 

Seulement, pour en bénéficier, il convient de remplir toutes les conditions d’éligibilité. Une fois les critères remplis, il faut faire la demande de ce coup de pouce auprès des organismes qui prennent en charge son attribution. Cette aide est précieuse, n’hésitez donc pas à la réclamer. 

Écris par Anna

Je suis quelqu’un d’un peu spéciale. Je crois en l’amour libre, et aussi l’égalité homme-femme. Durant mon temps libre j’adore écrire, c’est pourquoi j’ai décidé de participer à ce magazine féminin en tant que rédactrice.