Etape de Strasbourg – jeudi 14 novembre.

La Fédération de la Plasturgie et des Composites rencontre les industriels avec les syndicats de l’organisation professionnelle à l’occasion d’une dizaine de réunions dans toute la France sur le projet de Centre Technique Industriel (CTI).

La réunion de Strasbourg a réuni quelques entreprises appartenant à des groupes internationaux, dans la pièce technique et dans l’emballage. Chacun dans son domaine trouve un réel intérêt pour le projet de CTI, avec des problématiques différentes :

« Je suis dans un métier de niche, je ne souhaite pas faire de projet collaboratif, mais je suis intéressé par les actions collectives autour de la veille et de la réglementation ! »

« Les allemands sont beaucoup plus collectifs que nous, c’est ce qui fait leur force. Le CTI doit permettre d’accroitre notre sens collectif ! »

« Pour notre branche, le projet de CTI est vital ! »

« Je ne comprends pas pourquoi nous ne sommes pas plus nombreux autour de la table. Ce sujet est majeur ! »

Le financement du CTI est vu, certes comme une contrainte, mais aussi comme quelque chose de supportable en regard de l’intérêt du projet.