La Fédération de la Plasturgie et des Composites organise avec les syndicats de l’organisation professionnelle plus d’une dizaine de réunions de concertation et d’information avec les industriels.

Les entreprises de la plasturgie et des composites sont confrontées à un défi majeur : celui de l’innovation. Renforcer la valeur ajoutée des produits transformés, accroître la compétitivité dans un contexte d’abord européen, mais aussi mondial, d’opportunités à saisir, s’adapter aux enjeux environnementaux. Le futur CTI permettra l’accès des transformateurs aux meilleurs centres de compétences en France et en Europe dans le domaine de la plasturgie et des composites et devra offrir aux PME les moyens de développer et piloter leurs projets innovants.

Pour construire ensemble ce projet, la Fédération de la Plasturgie et des Composites invite donc les industriels à participer à des ateliers régionaux pour faire du CTI un outil de compétitivité des entreprises de la plasturgie en identifiant les besoins et les attentes au plus près du terrain. Ces ateliers permettront de préciser les actions prioritaires du futur CTI et contribuer à sa feuille de route.

La première réunion s’est tenue à Lyon le 3 octobre à l’occasion de l’ALLIZE Day.

A cette occasion, pendant 30 minutes, Jean MARTIN a expliqué la démarche engagée depuis plus d’un an, tous les tenants et aboutissants du projet et surtout l’extrême nécessité pour tous de le mener à bien.

Plusieurs commentaires positifs sont ressortis au moment des questions : « Une vraie ambition pour la profession », «un besoin impératif pour les PME », la découverte pour certains du potentiel financier lié au CTI…

Une question a permis de réaffirmer le lien très fort à construire sur ce thème avec PLASTIPOLIS. Bertrand FILLON, Président du Conseil scientifique de PLASTIPOLIS a d’ailleurs, dès le lendemain, à l’Assemblée Générale de DIP ICAP, conclu son intervention par ces mots : « Le CTI nous permettra demain d’avancer ensemble, unis, sur tous ces chemins d’innovation » !

Ces premières réactions sont donc très encourageantes sur ce projet majeur de la Fédération. Il faut maintenant enrichir le débat, donner la parole aux industriels, aux entrepreneurs, pour qu’ils deviennent vraiment les « copropriétaires » du CTI !

 

Les prochaines dates retenues sont les suivantes :

Auvergne : Charmeil – 10 octobre

Bourgogne : Dijon – 11 octobre

Rhône Alpes : Oyonnax – 14 octobre

Lorraine : Maxéville – 15 octobre

PACA & Languedoc Roussillon : Noves – 28 octobre

Bretagne : Rennes – 30 octobre

Pays de Loire : Nantes – 31 octobre

Ile de France : Levallois Perret – 8 novembre

Alsace : Strasbourg – 14 novembre

Normandie : Alençon –  18 novembre

Franche Comté : Lons le Saunier– 25 novembre

 

Pour participer à ces ateliers, inscrivez-vous auprès de votre syndicat.