Leclerc : L’enseigne envisage de retirer ces marques populaires de ses rayons, mais…

Certains produits familiers ne seront plus disponibles dans les magasins Leclerc. Un choix difficile pour l’enseigne.

Leclerc L'enseigne envisage de retirer ces marques populaires de ses rayons, mais…

Leclerc comme Carrefour ont décidé la suspension de la vente de certains produits qui appartiennent au groupe PepsiCo. Ces articles habituels ne seront plus disponibles dans les rayons de ces magasins. Cela signifie que les clients habitués à acheter ces marques devront trouver d’autres options. La suspension de ces ventes peut également susciter des interrogations chez les clients.

publicité

Leclerc veut-il vraiment la suspension de la vente des produits pepsiCo ?

La décision de Carrefour de cesser la vente des produits PepsiCo a suscité des réactions. Michel-Édouard Leclerc s’est montré indécis quant à suivre cette voie. Lors d’une interview, il a exprimé sa tentation de faire de même tout en mentionnant son intention d’explorer d’autres alternatives. Cette décision vise à contrer la montée des prix. Cette tension commerciale met en lumière les conflits potentiels entre distributeurs et fabricants. La suspension de la vente des produits pepsiCo chez Leclerc pourrait changer les habitudes d’achat des clients. Néanmoins, le geste de Michel-Édouard Leclerc montre une réflexion sur les stratégies à adopter face à l’augmentation des prix.

publicité

Les supermarchés Carrefour annoncent qu’ils ne vendront plus les produits de la marque PepsiCo en raison d’une hausse de prix. Cela concerne divers produits. Ils présenteront des affiches pour expliquer cette décision aux clients. Ces changements dans les rayons pourraient dérouter les clients habitués à trouver ces articles dans ces magasins. Carrefour justifie ce choix par une tension sur les coûts entre eux et PepsiCo. L’enseigne rencontre beaucoup de difficultés à maintenir des prix abordables. C’est la raison de la suspension de vente de ces produits du groupe pepsiCo dans les enseignes Leclerc. Mais, les clients pourraient ressentir cette décision lors de leurs courses habituelles. C’est un geste visible pour informer les clients sur les raisons de l’absence de ces produits dans les magasins Carrefour.

publicité

Leclerc : la raison de la suspension de la vente des produits pepsiCo

La suspension de la vente de produits PepsiCo, Michel-Édouard de Leclerc avait déjà essayé de boycotter certains produits une ou deux fois par an. Mais, cela n’a jamais été une stratégie gagnante. Il souligne que les consommateurs ne veulent pas payer plus cher. Ainsi, ils se dirigent naturellement vers d’autres magasins. Il a partagé cette opinion lors d’une interview ce matin sur franceinfo. Il souligne qu’il n’est pas favorable à cette pratique. Cette réaction met en lumière les défis auxquels sont confrontés les distributeurs lorsqu’ils cherchent à équilibrer les coûts avec les demandes. Pour lui, la suspension de vente peut entraîner une perte de clientèle.

publicité

Selon Michel-Édouard Leclerc, son groupe dispose d’une autre méthode pour influencer les fabricants. Il affirme que leur enseigne a connu une augmentation des ventes. Ainsi, cela lui offre un levier de négociation. Pour lui, la perspective de renouer avec des volumes de ventes élevés est une approche plus douce et moins brutale. Il explique que cette capacité à garantir des volumes plus importants est un avantage dans les négociations avec les grandes entreprises. Cette tactique est plus subtile pour inciter les multinationales à reconsidérer leurs politiques de prix. Pour lui, cette stratégie offre une alternative plus efficace pour peser sur les décisions des fabricants.

publicité

Une augmentation très élevée

Selon Michel-Édouard Leclerc, il n’exclut pas de retirer certains produits de ses rayons à long terme. Il annonce qu’il se prépare à être très ferme dans les négociations avec les fabricants lors des prochaines discussions commerciales. Il critique ouvertement les multinationales qu’il accuse de vouloir augmenter les prix de manière excessive. Ainsi, il cite des hausses significatives sur divers produits. Cette situation l’amène à se préparer à un affrontement tendu avec les entreprises. Ainsi, il est prêt à défendre les intérêts de son enseigne. Ainsi, il veut se battre pour des prix justes pour les consommateurs. Il se montre déterminé à ne pas accepter ces augmentations sans protester.

publicité

Les autres enseignes

Selon Dominique Schoelcher, l’objectif est clair.  L’obtention des réductions de prix sur les produits dont les matières premières ont diminué. Il l’a expliqué lors d’une interview sur BFMTV mercredi. Il se montre optimiste pour 2024, indiquant que les articles fabriqués à partir de blé sont moins chers. Ainsi, il affirme que les pâtes et les gâteaux seront impactés positivement. Cette perspective optimiste est liée à une possible diminution des prix des matières premières. Schoelcher évoque ainsi une bonne nouvelle pour les acheteurs.

publicité

Écris par Michel CHEMIN

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.