LEP : la mauvaise nouvelle pour le Livret d’épargne populaire est tombée

La mauvaise nouvelle est tombée et cela concerne le Livret d’épargne populaire. Le taux du LEP va, en effet, connaître une baisse importante en 2024. Les détails.

LEP : la mauvaise nouvelle pour le Livret d’épargne populaire est tombée

Ce sont les épargnants qui ne vont pas être contents. En raison de la baisse de l’inflation, le taux du Livret d’épargne populaire va chuter.

publicité

Une baisse d’inflation en France

Les temps sont durs en France et cela est dû à différents phénomènes qui fragilisent le pouvoir d’achat des Français. Parmi eux, il y a donc l’inflation qui frappe fort dans l’Hexagone depuis quelque temps. La hausse des prix touche tous les secteurs, et c’est ce qui est à l’origine des problèmes financiers de certains Français.

publicité

Seulement, ce jeudi 30 novembre 2023, l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a fait part des chiffres correspondant à l’inflation pour le mois de novembre dernier.

publicité

On constate donc que la hausse des prix a ralenti ces derniers temps. Un mois plutôt, il était à 4% mais durant le mois de novembre, l’inflation a baissé de 3,4%, sur un an. L’Insee a révélé que cette baisse de l’inflation est « due au ralentissement sur un an des prix des services, de l’énergie et, dans une moindre mesure, des produits manufacturés et de l’alimentation »

publicité

De son côté, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a dit que « nous sortons de la crise inflationniste ». Ce qui pourra donc renforcer le pouvoir d’achat de la population.

publicité

Mais si cette nouvelle pourrait ravir les Français, cela aura des conséquences sur le taux du LEP.

publicité

Inflation : comment fixer le taux du Livret d’épargne populaire ?

Le Livret d’épargne fait partie des livrets d’épargne qui connaissent le plus de succès sur le territoire français. Son taux est ce qui le rend si populaire car il propose une rémunération attractive de 6%. Ce qui dépasse largement les taux du Livret A et du LDDS.

publicité

Rappelons que le taux du Livret d’épargne dépend de l’évolution de l’inflation. Il est révisé en janvier et en juillet, selon le taux d’inflation en France, durant le semestre précédent. Et pour que le taux du LEP reste à 6%, il faut donc que l’inflation soit à ce niveau, à la mi-janvier 2024. Elle sera ensuite appliquée le 1er février 2024.

publicité

Pourtant, cela ne risque pas d’arriver, en vue des chiffres que viennent de partager l’Insee récemment. Ses prévisions risquent aussi de décevoir certains épargnants car l’Insee estime que l’inflation moyenne entre le mois de juillet et le mois de décembre sera à peine supérieure à 4,2%.

Ainsi, si l’on se base sur ces prévisions, le taux du Livret d’épargne populaire en février 2024 sera à 4,20%. Ce qui veut dire, qu’il y a donc une baisse de 1,8 point si l’on compare au taux du LEP actuel.

Ceux qui possèdent un LEP devraient donc se préparer car la rémunération de ce livret d’épargne va connaître une baisse d’ici quelque temps. Il va donc rapporter moins d’intérêts qu’avant, mais attention rien n’est encore certain et il se pourrait aussi qu’il y ait un changement au fil du temps.

Le rôle de la Banque de France dans la mise en place du taux du Livret d’épargne populaire

Sachez que la Banque de France a un rôle important dans la mise en œuvre du taux à appliquer. En effet, elle a le droit de contrarier l’évolution, puisqu’il peut dire au gouvernement de ne pas baisser le taux.

Par exemple, la Banque de France peut inciter le gouvernement à appliquer une baisse du LEP à 4,5% au lieu de 4,2%. C’est ce qui s’est déjà passé cette année, en juillet. En effet, le LEP a connu une légère baisse de 6%, contre 6,1% auparavant.

Un livret d’épargne qui connaît un vrai succès

Certes, on considère le Livret A comme le livret préféré des Français mais il n’empêche que le LEP est tout aussi intéressant que son frère. Cela s’explique par le taux très attractif apporté par ce produit d’épargne.

À ce jour, il y a environ 18 millions de personnes étant éligibles à ce livret d’épargne. Et on constate que le nombre de personnes ayant en ouvert un a dépassé la barre des 10 millions. Ce qui veut donc dire qu’il reste encore 8 millions de personnes environ qui n’ont toujours pas de Livret d’épargne populaire.

Pourtant, c’est l’un des moyens les plus pratiques pour garder son argent. En même temps, on peut le fructifier grâce au taux d’intérêt du Livret d’épargne populaire. Si vous êtes éligible à ce produit d’épargne, n’hésitez pas à vous renseigner à ce sujet afin de profiter de ses avantages.

Écris par Laura Laura