Les changements à venir après la réforme des retraites en 2024

Ici, on va analyser les changements majeurs qui influent sur les retraites dès le début de 2024.

Les changements à venir après la réforme des retraites en 2024

En 2024, plongez dans les réformes des retraites et ajustements clés pour nos aînés ! Tout ce qu’il faut savoir sont ici !

publicité

La réforme des retraites en 2024 : Un pas vers l’avenir

L’année 2024 inaugure d’importantes transformations dans le paysage des retraites en France. Voilà pourquoi ici, on s’attarde sur les modifications règlementaires et paramétriques entrées en vigueur le 1ᵉʳ janvier 2024 ! Offrant une analyse approfondie de leurs implications sur votre future retraite. La réforme des retraites, mise en œuvre le 1ᵉʳ septembre 2023, se distingue par une mesure phare en 2024 ! Le décalage de l’âge minimum légal de départ à la retraite, passant de 62 à 64 ans. Cependant, cette transition se déroule de manière progressive, avec des paliers de trois mois chaque année. En 2024, la génération 1962 pourra prendre sa retraite à partir de 62 ans et 6 mois ! Soit une extension de 6 mois par rapport à la situation pré-réforme.

publicité

Parallèlement, la réforme a révisé la durée d’assurance requise pour bénéficier d’une retraite à taux plein, accélérant le calendrier « Touraine ». Ainsi, la génération de 1962 devra valider 169 trimestres pour bénéficier du taux plein. Soit un trimestre de plus qu’auparavant.

publicité

Dernier accord interprofessionnel de l’Agirc-Arrco

L’Agirc-Arrco, caisse de retraite complémentaire des salariés du privé, a pris des mesures significatives à la suite de la réforme des retraites en 2024. Depuis le 1er janvier 2024, il est désormais possible de liquider une seconde pension de retraite pour les droits acquis dans le cadre d’un cumul emploi-retraite intégral depuis le 1ᵉʳ janvier 2023. À partir du 1ᵉʳ avril 2024, le malus temporaire sera supprimé pour les retraités qui en étaient jusqu’alors affectés. 

publicité

À noter que ce malus a été éliminé dès le 1ᵉʳ décembre 2023 pour les nouveaux retraités, de même que le bonus temporaire pour ceux nés à partir du 1ᵉʳ septembre 1961. Les assurés nés avant cette date pourront continuer à bénéficier d’un bonus ! À condition de remplir les critères requis ! Notamment avoir poursuivi leur activité professionnelle pendant au moins deux ans après leur date de taux plein.

publicité

Réforme des retraites en 2024 : Changements paramétriques de début d’année

Chaque début d’année apporte son lot de changements paramétriques influençant les droits à la retraite. Effectivement, les revalorisations de pension, essentielles pour suivre l’inflation, sont déployées annuellement. Cependant, en fonction du calendrier de versement de la caisse, les premières pensions revalorisées peuvent ne commencer à être versées qu’en février. Au 1ᵉʳ janvier 2024, certaines revalorisations sont déjà connues, parmi lesquelles :  Cnav (régime général), MSA (agriculteurs), SRE (fonctionnaires d’État, magistrats, militaires), CNRACL (fonctionnaires territoriaux), SSI (indépendants), SNCF, RATP, industries électriques et gazières : +5,3%. Pour une pension de base de 1200 € brut par mois en 2023, cela représente un gain de presque 64 € en 2024 (1 263,6 €).

publicité

En outre, le montant minimum de la pension de réversion : +5,3%. Il est porté à 324,79 € par mois (soit 16 € de plus qu’en 2023) pour une durée d’assurance d’au moins quinze années.  Retraite complémentaire : Nouvelle valeur du point pour diverses caisses, avec des augmentations variant entre 0,98% et 5,3%. À noter que le point Agirc-Arrco (salariés du secteur privé) a connu une augmentation de 4,9% au 1ᵉʳ novembre 2023. Aucune nouvelle revalorisation n’est prévue en ce début d’année. Cependant, la valeur d’acquisition du point est revalorisée au 1ᵉʳ janvier 2024, passant de 18,7669 € à 19,6321 € ! Soit une augmentation de 4,61%, augmentant ainsi la rentabilité des points Agirc-Arrco de 0,29%. Des changements apportés par la réforme des retraites en 2024.

publicité

Autres évolutions paramétriques

Chaque mois de janvier apporte également des changements paramétriques variés qui impactent les droits à la retraite. Le Plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS), servant de base à de nombreux plafonds pour la retraite obligatoire et le plafond de déductibilité des versements sur un Plan Épargne Retraite (PER), a été revalorisé de 5,4% et atteint désormais 46 368 € par an (soit 3 864 € par mois). De plus, le revenu validant un trimestre retraite, indexé sur le SMIC, a également augmenté de 3,4%. Désormais, il faut gagner au moins 1 747,50 € brut pour valider un trimestre, soit 6 990 € brut pour en valider quatre.

publicité

En conclusion, l’année 2024 inaugure des changements significatifs dans le paysage des retraites en France. La réforme des retraites, les ajustements de l’Agirc-Arrco et les évolutions paramétriques de début d’année 2024 impactent directement les conditions de départ à la retraite et les droits associés. Une compréhension claire de ces modifications permettra à chacun de mieux planifier sa retraite et d’anticiper les implications financières de ces évolutions.

 

Écris par Pauline

Journaliste généraliste de Laplasturgie. Journaliste web, presse écrite et édition.
Formé comme monteur de télévision au Centre universitaire de formation au journalisme.