Les Français mangent régulièrement moins de viande, selon une enquête

La viande est un aliment au cœur des discussions, notamment vis-à-vis du mouvement végane, qui prône la non-consommation de celle-ci pour des raisons éthiques. Une étude menée récemment indique que, pour les français, la consommation de viande est en baisse au cours des dernières années. Ensuite, il y a certainement plus d’une seule raison à un tel phénomène.

Les Français mangent régulièrement moins de viande, selon une enquête

Comparé à il y a 2 ans, les français consomment moins de viande. Plusieurs facteurs entrent en jeu pour cela.

publicité

Diminution de la consommation de viande des français

La baisse de la consommation de viande en France est assez notable selon une récente enquête menée par Harris Interactive. Les résultats de cela révèlent que 57% des personnes interrogées ont réduit leur consommation de viande au cours des 3 dernières années.

publicité

Cette tendance s’accompagne d’une modification dans la fréquence de consommation, et 97% des participants ont spécifié qu’ils mangent de la viande « de temps en temps ».

publicité

Une évolution importante est observée dans la proportion de personnes qui déclarent consommer de la viande quotidiennement. Soit une baisse de 6% par rapport aux chiffres d’il y a 2 ans.

publicité

Les statistiques sont ainsi passées de 33% à 27%. Les raisons qui motivent cette diminution ont évolué au fil du temps. L’aspect économique de la question prend désormais la première place par rapport aux préoccupations de santé qui dominaient il y a 2 ans.

publicité

L’inflation des prix alimentaires a augmenté de 15,8% en mars par rapport à l’année précédente. C’est un point cité comme la principale justification de beaucoup de ce changement de position vis-à-vis de la viande.

publicité

Raisons de la baisse et préoccupations environnementales

La baisse de la consommation de viande pas les français s’explique par l’ensemble des facteurs que sont la croissance de l’inflation et la santé. La question de l’impact sur l’environnement est aussi considérée selon une enquête récente de Harris Interactive.

publicité

Les raisons économiques jouent un rôle majeur dans la baisse de consommation de viande par les ménages français. C’est le motif évoqué par près de 58% des participants pour ce qui est de manger plus fréquemment de la viande.

publicité

Cette inflation a créé une pression financière. Ainsi, de nombreuses personnes ont décidé d’ajuster leurs habitudes alimentaires pour faire face à des coûts plus élevés. D’autre part, les préoccupations environnementales ont également émergé comme un facteur important.

L’enquête souligne que 88% des participants se disent « très largement préoccupés » par les problèmes environnementaux.

Attentes et actions des entités concernées par cette baisse de consommation de viande

Le sondage mené par Harris Interactive a également permis de mettre en avant les attentes des français pour les autorités et les supermarchés sur le sujet de la viande.

Des initiatives sont ainsi attendues de ces acteurs, notamment pour que la baisse de consommation de viande se fasse de manière éthique et viable pour l’environnement.

Ainsi, 81% des sondés souhaitent qu’une option végétarienne soit disponible dans les cantines scolaires.

Certains seraient satisfaits même s’il va s’agir de 2 à 3 jours dans la semaine pour une telle option à la cantine. Ensuite, le sondage a également tourné autour de la question de la production de la viande mise en vente.

Les élevages industriels sont réputés pour être particulièrement cruels, et contribuent en grande partie à la décision de beaucoup de moins consommer de viande :

  • 89% des français souhaitent que les supermarchés élargissent leurs offres en termes de viande éthique
  • 85% affirment être pour la mise en place de limitation portant sur les techniques d’élevage intensives
  • 83% désirent voir plus de viande organique mise en vente
  • 82% affirment être pour un bannissement de la viande produite de manière non éthique.

Les chiffres en rapport avec une telle baisse de consommation de viande

Vis-à-vis des actions entreprises par le gouvernement sur la question, les avis sont assez tranchés. De ce fait, 55% estiment que l’État agit de manière suffisante pour prendre le problème en main. Les 30% estiment qu’il ne fait rien du tout.

En termes de coûts généraux, 88% ont affirmé leur souhait que les supermarchés diminuent leurs marges sur les marques organiques. Cela rendrait ces marques plus accessibles en en faisant baisser les prix.

35% ont ainsi indiqué qu’ils souhaitent diminuer l’impact de la production de viande sur l’environnement, au moins à leur échelle.

Une bonne portion de personnes qui décident de limiter leur consommation de viande peut en effet avoir un certain impact sur les effets néfastes de sa production.

Ensuite, une portion des participants a également indiqué qu’ils mangent moins de viande pour des raisons de santé. C’était la principale raison évoquée il y a de cela 2 ans. Cette raison a été détrônée par les problèmes économiques qui causent une inflation importante.

Écris par Anna

Je suis quelqu’un d’un peu spéciale. Je crois en l’amour libre, et aussi l’égalité homme-femme. Durant mon temps libre j’adore écrire, c’est pourquoi j’ai décidé de participer à ce magazine féminin en tant que rédactrice.