Lidl International fait face à une baisse inédite de sa rentabilité

Lidl fait partie des enseignes les plus célèbres de France. Et pourtant, sa rentabilité au niveau internationale est en baisse. Voici tous les détails à ce propos.

Lidl International fait face à une baisse inédite de sa rentabilité

Coup dur pour l’enseigne. Lidl International fait face à une baisse de sa rentabilité depuis quelque temps. Certains chiffres restent élevés.

publicité

Les ventes en croissance chez Lidl

Et ce n’est d’ailleurs pas une surprise, en vue des qualités des produits que propose Lidl à ses clients. L’enseigne rencontre, effectivement, une croissance du côté des ventes. Une information prouvée dans les résultats financiers de ses activités internationales, pour l’exercice brisé 2022-2023, publié tout récemment.

publicité

Grâce à cela, on découvre que Lidl a fait un bon de 70% de ventes total d’unités d’affaires. Face à cela, les analystes de Barclays ont décidé de tout analyser. Ils ont alors conclu que les ventes étaient en croissance du côté de l’enseigne, contrairement à ce que l’on avait attendu. Effectivement, Lidl pensait à une « croissance modérée des ventes », l’année dernière et pourtant elle avait récolté une hausse de 22,6% à 81,8 milliards d’euros.

publicité

Un record pour l’enseigne puisqu’il s’agit d’une grande première depuis la forte croissance de 2012. Et cette augmentation des ventes a un rapport avec l’inflation alimentaire, aux gains de parts de marché mais aussi à l’ouverture de nouveaux magasins.

publicité

Lidl International : une baisse de sa rentabilité constatée

Si tout va bien du côté des ventes, pour Lidl International, on ne peut pas en dire autant de sa rentabilité. Et pour cause, celle-ci rencontre une baisse, d’après les chiffres. Dans le détail, l’EBIT de Lidl International a diminué de 6,6% à 2,6 milliards d’euros. Ainsi, il y a donc une contraction de la marge de 250 points de base, estimée à 2,3%.

publicité

Cela a un rapport avec les investissements dans les prix qu’a fait Lidl International. En effet, l’enseigne préfère modérer les augmentations, afin de rester compétitif. Et ce n’est pas tout, puisque Lidl avait connu une baisse des ventes des produits non alimentaires, tandis que l’endettement avait augmenté, en vue des investissements élevés mais aussi de l’augmentation des taux d’intérêt.

publicité

En clair, Lidl International rencontre une baisse de bénéfice net de 23%.

publicité

Lidl International face à la baisse de sa rentabilité : les investissements des prix

Une hausse de 14% des investissements, à 5,2 milliards d’euros, a notamment marqué l’exercice. Et cela inclut 3,6 milliards d’euros dans l’immobilier. Sachez qu’il s’agit du niveau le plus fort depuis 2016.

publicité

Rappelons qu’en 2022, la chaîne avait ouvert ses huit premiers magasins en Estonie. Néanmoins, Lidl préfère limiter son expansion dans les autres pays. Et ce, pour limiter les investissements de ressources dans les baisses de prix.

C’était notamment le cas dans l’Hexagone, mais aussi en Espagne et aux Etats-Unis. Mais malgré cela, Lidl compte toujours autant de magasins qu’avant dans ces pays.

La production reste élevée

Malgré la baisse de sa rentabilité, Lidl International arrive tout même à bien gérer les autres aspects. Les frais de personnel, par exemple, ne représentent que 8,4% des ventes. Si l’on compare à d’autres détaillants, ces frais sont moins élevés. De plus, il s’agit là du niveau le plus bas depuis 2012.

Du côté de sa productivité, tout va bien aussi. On remarque qu’elle est en hausse, avec un chiffre d’affaires par ETP qui a connu une hausse de 12,6%, atteignant ainsi 446 000 euros par an.

Seulement, c’est au niveau du coût des stocks que Lidl International rencontre le plus de problème. Cela est dû à la faiblesse de ses ventes, liée à la réduction des dépenses des consommateurs, à cause de l’inflation et de la baisse du pouvoir d’achat.

À quoi doit-on s’attendre avec Lidl International à l’avenir ?

Pour l’heure, Lidl préfère rester prudent quant à ses perspectives. La croissance est modérée, tandis que le bénéfice net est toujours stable, accompagné d’une réserve liée aux grandes incertitudes, à cause de l’inflation.

Lidl voudrait notamment augmenter le nombre de ses magasins internationaux. L’enseigne désire s’étendre dans les pays des Balkans, dont la Bosnie-Herzégovine, le Monténégro, mais aussi la Macédoine du Nord et le Kosovo.

En parallèle, Lidl International continue l’expansion de sa boutique en ligne de produits non alimentaires. Un dispositif qui avait déjà été lancé sur le territoire français en 2023. En réalité, le groupe souhaite bénéficier de plus de revenus de sa division de retalimédia Schwarz Media, créée en 2022.

En outre, malgré la baisse de sa rentabilité au niveau international, Lidl reste une enseigne qui connaît un succès. Et ce succès se fait surtout ressentir en France. En effet, les Français adorent Lidl car il sait allier qualité et prix.

Écris par Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .