Linky : Les foyers qui participeront au test de réduction de puissance électrique bénéficieront d’une indemnisation

Pour éviter des délestages électriques, la France ajuste son projet de réduction de puissance chez 200 000 utilisateurs de compteurs Linky. Les changements récents visent à concilier les besoins énergétiques avec les préoccupations des citoyens.

Linky Les foyers qui participeront au test de réduction de puissance électrique bénéficieront d'une indemnisation

Une réduction temporaire de puissance électrique pour certains détenteurs de compteurs Linky suscite des débats en France. Les modifications gouvernementales, incluant indemnisation et option de refus, cherchent à équilibrer les exigences énergétiques avec les droits des citoyens. En effet, des foyers possédant un compteur Linky seront indemnisés par Enedis ! Découvrez tout ce qu’il faut savoir dans l’article !

publicité

Enedis : Compteur Linky indemnisé 

L’effort du gouvernement pour tester une diminution temporaire de la puissance électrique chez 200 000 foyers équipés du compteur Linky a suscité des discussions passionnées. En réalité, le but de cette mesure est d’éviter des situations où le réseau électrique pourrait être surchargé pendant les périodes hivernales. Au départ, une proposition de décret a été présentée ! Suscitant des inquiétudes parmi les experts du secteur. Suite aux retours critiques et aux préoccupations émises, le gouvernement a décidé de revoir son plan. Les ajustements apportés sont importants, et nous allons maintenant examiner ces changements et comprendre leur impact sur cette expérience en cours. La réduction de la puissance des compteurs Linky à 3 kilovoltampères (kVA) pendant une durée maximale de 4 heures, telles que prévue initialement, a été modifiée. Désormais, la durée de l’expérimentation sera limitée à 2 heures au maximum. Cette décision vise à atténuer les préoccupations initiales. 

publicité

En plus de la réduction de la durée, une nouvelle possibilité est offerte aux ménages concernés. Ils peuvent maintenant choisir de ne pas participer à cette expérience en informant Enedis de leur décision. En contrepartie, les foyers qui acceptent de participer recevront une indemnisation de 10 €. Cette indemnisation est un moyen de reconnaître l’inconvénient potentiel que les participants pourraient subir pendant cette période de test. Donc, les foyers qui acceptent de baisser leur puissance sur leur compteur Linky, seront indemnisés par Enedis. Il est également important de noter que les personnes considérées comme étant à haut risque ne seront pas incluses dans cette expérimentation. Cette mesure vise à protéger ceux qui pourraient être plus vulnérables aux conséquences d’une réduction temporaire de la puissance électrique.

publicité

Les modifications apportées au projet initial

Le projet de décret initial envisageait de réduire la puissance des compteurs Linky à 3 kilovoltampères (kVA) pendant une durée maximale de 4 heures. Cette mesure excluait le chauffage, mais garantissait le fonctionnement des équipements essentiels tels que l’éclairage ! Le réfrigérateur, le congélateur ou un ordinateur en charge. De plus, les ménages choisis pour participer à cette expérimentation étaient informés par courrier, sans possibilité de recours ni d’indemnisation.

publicité

Cependant, suite aux réactions négatives du secteur, le gouvernement a ajusté sa proposition. La nouvelle version du projet de décret, qui sera examinée par le Conseil supérieur de l’énergie (CSE), introduit des changements importants. La durée du test serait réduite de moitié, passant à 2 heures maximum. De plus, une possibilité de refus est désormais offerte aux ménages ! Avec une indemnisation de 10 € pour ceux qui participent. En effet, des foyers possédant un compteur Linky seront indemnisés par Enedis ! Les personnes considérées comme étant à haut risque seront exclues ! Et la zone géographique du test reste à déterminer.

publicité

Les ajustements spécifiques au projet de décret

Outre la réduction de la durée du test et l’introduction de la possibilité de refus, d’autres ajustements spécifiques ont été intégrés dans la nouvelle version du projet de décret. La puissance des compteurs Linky sera toujours abaissée à 3 kVA ! Cependant, l’expérimentation vise à mesurer l’impact sur la consommation électrique ! Ainsi que ses avantages et inconvénients. Pour garantir la validité de cette étude, le test est planifié pendant un jour ouvré entre 6 h 30 et 13 h 30 ! Et entre 17 h 30 et 20 h 30 ! Et ce, afin de coïncider avec un pic de consommation.

publicité

L’indemnisation de 10 € pour les foyers participants sera versée dans les trois mois par l’intermédiaire de leur fournisseur. En effet, des foyers possédant un compteur Linky seront indemnisés par Enedis ! Cette compensation vise à reconnaître le désagrément potentiel subi par les participants pendant la période de test. Par ailleurs, les patients à haut risque, seront exemptés de cette expérimentation.

publicité

Perspectives et conclusion : compteur linky indemnisé par Enedis !

Si le Conseil supérieur de l’énergie adopte le projet de décret révisé, l’expérimentation devrait avoir lieu avant le 31 mars 2024. L’objectif ultime est d’évaluer la viabilité de cette mesure en tant que dispositif de dernier recours pour soulager le réseau électrique en cas de forte tension ! Évitant ainsi les coupures programmées. L’ajustement de la durée du test, l’indemnisation des participants et la possibilité de refus témoignent d’une approche plus souple du gouvernement !  Reflétant sa volonté d’écouter les préoccupations et de trouver un équilibre entre les besoins du réseau électrique et le confort des citoyens. Effectivement, des foyers possédant un compteur Linky seront indemnisés par Enedis 

publicité

 

Écris par Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .