L’intelligence Artificielle a découvert trois molécules anti-âges naturelles

La nouvelle technologie nous permet toujours de se surpasser ! L’intelligence artificielle est capable de faire l’impossible comme trouver des molécules anti-âge.

L'intelligence Artificielle a découvert trois molécules anti-âges naturelles

C’est un tournant dans notre vie, grâce à l’intelligence artificielle, des molécules anti-âge naturelles, ont été trouvées. 

publicité

Substances produites par les plantes !

Plusieurs techniques existent pour tenter de conserver la jeunesse. Par exemple, les crèmes anti-âge, massages du visage, Botox, ect…! Mais si la véritable solution anti-âge se retrouvait finalement dans trois molécules présentes dans les plantes médicinales ? Il s’agit de l’hypothèse révélée par les chercheurs dans la revue scientifique Nature Communications publiée le 10 juin 2023. Pour ce faire, les scientifiques ont pu compter sur l’intelligence artificielle (IA). Cette dernière a été entraînée pour reconnaître les molécules ayant des propriétés sénolytiques. C’est-à-dire, qui sont capables d’éliminer les cellules sénescentes, qui ne peuvent plus être éliminées ou remplacées , et relâchent des molécules bioactives toxiques à d’autres cellules. Après avoir étudié plus de 4000 élements chimiques, l’intelligence artificielle n’en a retenu que 21. Les chercheurs se sont particulièrement intéressés à la ginkgétine, à la périplocine et à l’oléandrine. 

publicité

Il s’agit notamment une grande découverte ! De plus ces trois substances sont des molécules naturelles présentes dans les plantes médicinales accessibles à tous ! Ce sont les Ginkgo biloba (ginkgetin), Nerium oleander (oléandrine) et Periploca sepium (périplocine). C’est incroyable d’imaginer que ces molécules anti-âge naturelles ont été découvertes, grâce à l’intelligence artificielle. Selon les chercheurs, les trois molécules identifiées auraient la capacité d’éliminer les cellules sénescentes sans endommager les cellules saines. Mais, la plus remarquable est l’oléandrine ! Ce composé de haute efficacité, présent dans le laurier rose, contiendrait des propriétés antioxydantes ! Mais également des propriétés anticancéreuses, anti-inflammatoires, et antimicrobiennes. Cependant, sa consommation peut être dangereuse si elle n’est pas prise de façon appropriée.

publicité

L’intelligence artificielle découvre des molécules anti-âge !

Outre cette découverte majeure, cette étude confirme l’utilisation efficace de l’intelligence artificielle en médecine et en particulier le bien-être. D’ailleurs, ces spécialistes affirment : « Notre travail démontre que l’IA et le machine learning peuvent aider à découvrir de nouveaux composés actifs. Plus performant pour un groupe pharmacologique donné. ». En effet, la découverte des molécules anti-âge naturelles ne s’est pas faite sans l’intelligence artificielle. Enfin, dans ce dernier cas, le fait d’utiliser l’IA serait plus rentable que les méthodes standard de détection des médicaments. À l’instar des  essais cliniques. Tout cela prouve que le monde a bien évolué. La science et la technologie évoluent ensemble. À nous, êtres humains de savoir comment bien utiliser ces outils aussi intéressants qu’utiles. En tout cas, l’IA a déjà fait ses preuves, mais il faut faire attention à l’emplois.

publicité

Écris par Anna Cabana

Je suis rédactrice web spécialisée dans les domaines du marketing digital, de la culture et de l'environnement. Passionnée par la littérature et le voyage, j'aime créer des contenus originaux, pertinents et adaptés aux besoins de mes lecteurs. De nature très curieuse, je suis toujours à l'affût des dernières tendances du web.