Listéria, résidus de médicaments… : Attention, ces barquettes de lardons sont rappelées dans toute la France

Les risques liés à la consommation de lardons soulèvent des préoccupations majeures pour la santé publique. Explorez les détails du rappel produit , les symptômes associés et les actions à entreprendre en cas de consommation.

Listéria, résidus de médicaments… Attention, ces barquettes de lardons sont rappelées dans toute la France

Face au rappel produit de lardons, une question cruciale se pose : quels sont les risques encourus par la consommation de ces produits rappelés? De la listériose à la salmonellose, découvrez les symptômes potentiels et les complications graves. En parallèle, explorez les mesures à prendre pour éviter de graves problèmes ! Ainsi que les actions à prendre en cas de symptômes. La sécurité alimentaire prend ici toute son importance.

publicité

Rappel des lardons Lechef en raison de résidus d’antibiotiques

Le rappel de deux barquettes de lardons émis par le site gouvernemental Rappel Conso a mis en lumière des risques potentiels pour la santé. L’un de ces produits concernés est un paquet de 200g de lardons fumés de la marque Lechef, vendu entre le 15 et le 24 novembre 2023 à Bannalec, dans le Finistère. Des analyses approfondies de la viande ont révélé une présence anormalement élevée de résidus d’antibiotiques ! Et cela a dépassé les limites autorisées. En conséquence, le rappel de ce produit a été immédiatement décidé. La marque, Lechef, est explicitement identifiée comme le fabricant du produit rappelé. En fait, la barquette de lardons en question était conditionnée dans du plastique et portait la référence « Lardons fumés 200g ». La date de commercialisation s’étendait du 15 au 24 novembre 2023, avec une date limite de consommation fixée au 31 janvier 2024.

publicité

Il est crucial de noter que la température de conservation recommandée était le réfrigérateur. Sachez que le motif du rappel produit des lardons est clairement exposé  ! Les analyses de la viande ont révélé des taux de résidus d’antibiotiques dépassant les limites autorisées ! Posant ainsi des risques potentiels liés à la consommation de médicaments vétérinaires. Malgré l’assurance que les personnes ayant déjà consommé ce produit ne courent aucun risque pour leur santé, il est fortement recommandé de ne plus en consommer ! Ensuite, de le rapporter au point de vente, et de le détruire. Les consommateurs ont la possibilité de se faire rembourser en magasin jusqu’au 31 janvier 2024.

publicité

Lardons Carrefour ciblés par un rappel produit en raison de la présence de Listéria et de Salmonelle

Le deuxième produit faisant l’objet d’un rappel est une barquette de lardons nature de la marque Carrefour Classic. Cette fois, le motif du rappel est bien plus inquiétant ! Effectivement, il concerne la présence de bactéries dangereuses, à savoir la Listéria et la Salmonelle. Ces agents pathogènes sont responsables de la listériose et de la salmonellose ! Ce sont des maladies potentiellement graves pour les consommateurs. En réponse à ces risques, Carrefour a mis en place un numéro d’assistance (0805909809) pour aider les clients à obtenir des informations supplémentaires. Les lardons Carrefour Classic concernés étaient vendus en conditionnement de 150g (2x75g), avec une date limite de consommation fixée au 22 décembre 2023. La période de commercialisation s’étendait du 8 au 27 novembre 2023, et la température de conservation recommandée était le réfrigérateur.

publicité

La marque de salubrité est clairement identifiée comme FR 42.175.001 CE, et le produit était distribué dans toute la France. Le rappel produit de ces lardons détaille également des informations spécifiques permettant d’identifier le produit ! Notamment en conseillant de ne pas tenir compte de l’horodatage. Les consommateurs sont avertis de ne plus consommer le produit, de le rapporter au point de vente ! Puis, de contacter le service consommateur via le numéro dédié ! Et enfin, de détruire le produit. Les remboursements sont également possibles, avec une date limite de procédure fixée au 15 décembre 2023.

publicité

Risques associés à la consommation de produits rappelés

Face à ces rappels, une question légitime se pose: que se passe-t-il si l’on consomme de la viande avariée? La réponse à cette question est cruciale pour la santé des consommateurs. Les risques liés à la consommation de lardons ciblés par un rappel produit, qu’ils soient de la marque Lechef ou Carrefour Classic, sont clairement exposés. La listériose et la salmonellose sont des maladies potentielles suite à la consommation de produits contaminés. Les symptômes associés, tels que la fièvre, les maux de tête, les courbatures, peuvent se manifester chez ceux qui ont déjà consommé ces produits. Les complications neurologiques et les atteintes maternelles ou fœtales sont des problèmes graves pouvant survenir ! En particulier chez les femmes enceintes. Il est souligné que le délai d’incubation de la listériose peut aller jusqu’à huit semaines.

publicité

D’autre part, les toxi-infections alimentaires causées par les salmonelles se manifestent par des troubles gastro-intestinaux ! Ces symptômes surviennent généralement entre 6 et 72 heures après la consommation des produits contaminés. Les personnes vulnérables, comme les jeunes enfants, les femmes enceintes, les individus immunodéprimés et les personnes âgées, peuvent être plus gravement affectées. Il est souligné que la vigilance est particulièrement nécessaire chez les femmes enceintes, les personnes immunodéprimées et les personnes âgées. Donc, il est fortement recommandé de consulter un médecin traitant, en cas de symptômes. Dans le cas contraire, il est inutile de s’inquiéter et de consulter un professionnel de la santé si aucun symptôme n’apparaît dans les 7 jours suivant la consommation des produits concernés.

publicité

Rappel produit de lardons : Mesures à prendre en cas de symptômes

En cas de consommation des produits rappelés et de l’apparition de symptômes tels que la fièvre, les maux de tête et les courbatures, il est fortement recommandé de consulter un médecin traitant. Les consommateurs doivent signaler cette consommation pour une évaluation appropriée. Des formes graves avec des complications neurologiques et des atteintes maternelles ou fœtales chez les femmes enceintes peuvent parfois survenir ! Soulignant l’importance de la vigilance. Ainsi, il faut absolument essayer d’éviter ces lardons ciblés par un rappel produit !

publicité

 

Écris par Inès Denne