Livret A, LDDS et LEP : une hausse folle de 10% en un an

En mars, les gens ont mis plus d’argent sur leur Livret A et leur LDDS. Cependant, cette augmentation était moins grande qu’en début d’année.

Livret A, LDDS et LEP une hausse folle de 10% en un an

En mars, les rendements du Livret A et du LDDS ont connu une hausse considérable. Cependant, cette augmentation est moins importante que celle observée en début d’année. Ces données ont été rendues publiques mardi par la Caisse des dépôts.

La raison de la hausse des rendements du Livret A et du LDDS

En mars, les gens ont déposé plus d’argent sur leur Livret A et leur LDDS qu’ils n’en ont retiré. Les dépôts sur les Livrets A ont dépassé les retraits de 1,53 milliard d’euros le mois dernier. Tandis que cette différence était de 910 millions d’euros pour les LDDS. Cette somme combinée, appelée « collecte nette ». Elle s’élève à 2,44 milliards d’euros. Malgré une baisse par rapport à mars 2023, ces chiffres sont revenus à la normale d’avant la pandémie. Cette hausse des dépôts est une bonne nouvelle pour l’épargne des gens. Ainsi, cela montre un regain de confiance dans ces deux types de placement. Cette augmentation des dépôts reflète une hausse des rendements des Livrets A et LDDS.

Livret A et LDDS : une hausse des rendements attractifs

De plus, cette somme est moins importante que celle récoltée en janvier et février. Mais, elle est comparable à ce que l’assurance vie a accumulé au cours des deux premiers mois de 2024. Cependant, l’attrait du Livret A et du LDDS semble diminuer face à la concurrence. Cela est malgré un taux net de 3% qui reste compétitif par rapport aux fonds euros de l’assurance vie. En effet, ces derniers enregistrent un taux moyen de 2,6% en 2023, selon une estimation de l’ACPR. Ainsi, bien que le Livret A et le LDDS offrent des rendements attractifs, ils doivent maintenant faire face à une concurrence accrue.

Le retour du rythme de croissance normal

D’après Philippe Crevel, le Livret A retrouve un rythme normal en ce début d’année 2024 après deux années spéciales. Actuellement, 59,5% des sommes déposées sur les Livrets A et LDDS sont gérées par la Caisse des dépôts. Ces fonds sont surtout utilisés pour aider au logement social et au renouvellement urbain. Les 40,5% restants sont gérés par les banques. Ces sommes sont surtout destinées à des prêts aux petites et moyennes entreprises (PME). Malgré une année 2023 pleine de changements, le Livret A et le LDDS retrouvent leur dynamique habituelle. Cela est accompagné d’une gestion partagée entre la Caisse des dépôts et les banques pour soutenir l’économie et le logement social. Cependant, la concurrence avec d’autres options d’épargne commence à ralentir la hausse des rendements du Livret A et LDDS.

L’une des meilleures performances de ces placements

Le Livret d’épargne populaire (LEP) a augmenté de 950 millions d’euros le mois dernier, selon la CDC. C’est la deuxième meilleure performance depuis 15 ans pour un mois de mars. Les trois livrets d’épargne réglementée ont augmenté de 10% depuis un an. Fin mars 2024, ils atteignent un record de 650 milliards d’euros. Cette hausse témoigne de la confiance des épargnants dans ces placements sécurisés. Elle montre également l’importance de l’épargne dans la gestion financière des ménages.

Écris par Christine