Livret A : Maintien à 3%, augmente à 3,5 voire 4% ? Voici le nouveau taux de l’épargne

Aux dernières nouvelles, le gouvernement ne sait pas exactement s’il faut augmenter ou maintenir le taux du livret A pour les épargnants.

Livret A Maintien à 3%, augmente à 3,5 voire 4% Voici le nouveau taux de l'épargne

Beaucoup de personnes déchantent face au maintien du taux du Livret. En effet, face à l’inflation, la majorité des épargnants ont espéré une augmentation de leur rémunération. 

publicité

Livret A : Le nouveau taux est loin de toutes les espérances

Selon les bruits qui courent, la rémunération du livret A pourrait passer à 4% en se basant sur les calculs de l’inflation. Le gouverneur de la Banque de France et le ministre de l’Économie cogitent actuellement sur ce qu’il faut faire. Mais, en tout cas, les experts sont d’accord que le nouveau taux du Livret A devrait se situer entre 4% et 4,1%. Ce mode de calcul est en fonction de la hausse des prix et des taux interbancaires des derniers mois. Mais, notez que le gouvernement peut parfaitement déroger à cette règle de calcul en cas de circonstances exceptionnelles. Pour rappel, cela s’est passé en février 2020 lors de l’arrondissement à 1% au lieu de 0,8%. On l’a également constaté en février 2023 lorsque l’institution avait proposé 3% au lieu de 3,3%.

publicité

Beaucoup d’institutions sont favorables à un maintien de la rémunération

La CDC a vraiment lutté pour maintenir le nouveau taux de 3% du Livret A. Pour information, cette organisme gère 60% de l’argent déposé par les épargnants au Livret A. Désormais, le nombre de souscrits à ce Livret est à 55 millions. Ensuite, l’Union sociale a rejoint la CDC pour le maintien de ce taux pour le plus grand désespoir des citoyens. Le dilemme se repose sur le maintien de l’intérêt des épargnants et le financement des logements sociaux, notamment du crédit immobilier. 

publicité

Selon les déclarations de Bruno Le Maire, l’inflation est heureusement passée de 6% à 4,5%. Ainsi, il est plus prudent de ne pas augmenter le taux en voyant les circonstances. Le but est de s’assurer que les logements sociaux ont bel et bien un financement. Il faut dire que ce genre de logement est plus que nécessaires pour ceux qui n’ont pas assez d’argent pour avoir un toit. Il faut dire que l’inflation n’est pas du tout une bonne nouvelle pour cette partie de la population.

publicité

Écris par Laura Laura