Livret d’épargne populaire : Les intérêts dépassant la limite de versement sont-ils imposables ?

Les dates limites de la déclaration d’impôts approchent à grands pas : penchons-nous sur les détails de vos revenus. 

Livret d’épargne populaire Les intérêts dépassant la limite de versement sont-ils imposables

Si les intérêts du LEP dépassent la limite de versement, sont-ils imposables ? Découvrons les détails à prendre en compte pour ne pas faire d’ erreurs sur sa déclaration d’impôts.

LEP : Tous ses intérêts sont-ils imposables ? 

Ceux qui ont des revenus modestes peuvent compter sur ce compte épargne. Il s’agit du LEP qui aide les gens à garder de l’argent de côté, en toute sécurité. Ce livret permet de gagner plus d’argent sans payer d’impôts dessus. Mais, pour l’obtenir, il faut gagner moins que le plafond imposé par l’Etat. C’est une manière de s’assurer que ceux qui en ont le plus besoin peuvent en profiter. Ainsi, les intérêts du LEP ne sont pas imposables sous certaines conditions. 

Rappel sur les cibles de ce compte épargne

Pour pouvoir ouvrir un compte LEP, vous devez vivre en France et payer vos impôts ici. Deuxièmement, il ne faut pas que l’argent que vous gagnez dépasse un certain montant. Si vous avez le droit d’avoir un LEP, vous commencez par mettre au moins 30 euros dedans. Après, vous pouvez ajouter plus d’argent quand vous le souhaitez, tant que chaque ajout est un multiple de 10 euros. Mais attention, vous ne pouvez pas mettre plus de 7 700 euros au total. Cependant, si l’argent dans le livret commence à fructifier tout seul grâce aux intérêts, il peut dépasser cette limite. En général, les intérêts issus du LEP ne sont pas imposables. 

LEP : Les intérêts dépassant le plafond sont-ils imposables ? 

L’une des meilleures choses avec le LEP, c’est que ses intérêts ne sont pas imposables. Cela signifie que tout l’argent gagné grâce aux intérêts est à vous, sans rien devoir à l’État. Cette règle vaut pour tous les intérêts gagnés, peu importe si votre livret dépasse la limite de 7 700 euros. Pour Henri, qui s’interrogeait, cela veut dire qu’il peut profiter pleinement de son épargne sans se soucier des impôts. Et ce, même si son livret dépasse les 10 000 euros grâce aux intérêts.

Découvrez les détails sur les autres options d’épargne 

Si un jour votre livret dépasse la limite à cause des intérêts, sachez qu’ils ne sont pas imposables ! Soit vous laissez l’argent dans le livret et continuez à profiter des intérêts, soit vous retirez l’excédent pour le mettre dans un autre type d’épargne. Il est crucial de bien surveiller son livret et de respecter les règles. Si vous cherchez d’autres moyens d’économiser, il y a d’autres options comme le Livret A, le Livret de Développement Durable et Solidaire, ou des plans d’épargne à long terme. Un conseiller financier peut vous aider à choisir où investir votre argent.

Écris par Laura Laura