Longévité : En adoptant ce mode de vie, vous vivrez plus longtemps selon un étude

Il faut adopter de bonnes habitudes tous les jours pour vivre plus longtemps. Des chercheurs ont découvert la nécessité de ce mode de vie sain.

Longévité En adoptant ce mode de vie, vous vivrez plus longtemps selon un étude

Ce mode de vie sain peut réduire le risque de décès prématuré. Il suffit d’intégrer cette habitude dans notre quotidien. Ainsi, nous pouvons potentiellement augmenter notre espérance de vie.

Une préoccupation mondiale

Beaucoup de gens se demandent comment vivre plus longtemps. Selon l’endroit où l’on habite, l’espérance de vie peut varier. Dans certaines zones appelées « zones bleues », les habitants vivent souvent plus longtemps que la moyenne. En France, les femmes vivent généralement jusqu’à 85,7 ans et les hommes jusqu’à 80 ans, selon les derniers chiffres de l’Insee. Mais de plus en plus de gens vivent jusqu’à cent ans. L’Institut national d’études démographiques a souligné cette tendance. Cela signifie que de plus en plus de personnes vivent cent ans ou plus en France. Ainsi, cela montre qu’il est possible de réduire le risque de décès prématuré si l’on adopte un mode de vie sain.

Des résultats encourageants

Des chercheurs britanniques se sont penchés sur les bienfaits d’un mode de vie sain sur l’organisme. Ils ont remarqué que le fait d’adopter un mode de vie sain permettait de réduire le risque de décès prématuré. Leurs résultats sont publiés dans le British Medical Journal (BMJ). Manger sainement, ne pas fumer et faire de l’exercice sont de bons moyens de prendre soin de notre corps. Les chercheurs britanniques ont examiné comment ces habitudes affectent notre santé. Ils ont découvert que ces choix de vie peuvent réduire le risque de mourir plus tôt. C’est pourquoi il est important de faire attention à ce que nous mangeons. Les résultats de cette étude montrent que vivre de manière saine peut nous aider à vivre plus longtemps.

Réduire le décès prématuré : l’importance de ce mode de vie sain

Pour parvenir à ces résultats, les chercheurs ont étudié un groupe de 353 742 personnes inscrites à la UK Biobank et à la cohorte LifeGen. Ils ont classé ces personnes en fonction de leur score polygénique pour la durée de vie. Ensuite, ils ont examiné les habitudes de vie de ces personnes. Les chercheurs ont suivi ces personnes pendant une moyenne de 13 ans. Pendant cette période, 24 239 décès ont été enregistrés. Selon les chercheurs, les personnes ayant un faible score polygénique avaient 21 % de risques en plus de mourir plus jeunes que les autres. De plus, les personnes ayant les habitudes de vie les moins saines étaient 78 % plus susceptibles de mourir prématurément. Ainsi, ces résultats montrent que maintenir un mode de vie sain peut réduire le risque de décès prématuré.

Mode de vie sain : voici quelques conseils pour réduire le risque de décès prématuré

En revanche, les chercheurs ont remarqué qu’un mode de vie sain peut réduire de 62% les risques génétiques de décès prématuré chez les personnes à risque. Plus précisément, ils ont constaté que les personnes à risque pourraient vivre près de 5,5 ans de plus à l’âge de 40 ans. Toutefois, il est important de noter que cette étude ne prouve pas que le mode de vie sain cause une vie plus longue. Les chercheurs ont identifié quatre habitudes qui peuvent aider à vivre plus longtemps. Il est important de ne pas fumer, de faire de l’exercice régulièrement, de bien dormir et de manger sainement. Malgré ces résultats, les chercheurs ont remarqué quelques limites à leur étude. Ils recommandent de poursuivre les recherches sur ce sujet.

Écris par Christine