L’UFC-Que Choisir dévoile le fruit qui contient le moins de pesticides

On entend partout qu’il faut consommer 5 fruits et légumes par jour pour rester en bonne santé. Pourtant, un fruit se trouve être très dangereux pour la santé. 

L'UFC-Que Choisir dévoile le fruit qui contient le moins de pesticides

Découvrez le fruit le moins contaminé par les pesticides d’après l’enquête de l’UFC-Que Choisir. Privilégiez-le pour éviter de vous exposer aux dangers des pesticides. 

publicité

Pesticides : Le fruit le moins contaminé selon l’UFC-Que Choisir

L’association UFC Que-Choisir se penche attentivement sur les questions de santé liées à l’alimentation. Elle a mis en place un Observatoire des pesticides pour examiner la qualité des fruits que nous consommons. Parmi ces fruits, un certain fruit exotique a été particulièrement scruté. En effet, il faut manger quotidiennement une variété de fruits et légumes. La règle générale suggère d’en consommer cinq portions par jour. Cependant, toutes les portions ne se valent pas. Par exemple, une simple noix ne représente pas grand-chose dans ce calcul. Il en faudrait plusieurs pour qu’elle compte vraiment. En revanche, croquer dans une pomme équivaut à une portion complète. D’après cette enquête, un fruit se distingue car c’est le moins contaminé par les pesticides. 

publicité

Les résultats des études menées par l’UFC Que-Choisir révèlent que certains fruits, comme les fraises contiennent une grande quantité de pesticides. Ces substances peuvent être nocives et dangereuses pour notre santé. Cependant, l’étude a aussi mis en lumière que le problème ne concerne pas certains fruits. Au terme de cette recherche approfondie, il s’avère qu’un fruit exotique se distingue par sa faible contamination. L’objectif de l’UFC Que-Choisir est de nous aider à faire des choix alimentaires plus sains.

publicité

Une enquête très approfondie sur le sujet

L’UFC Que-Choisir actualise fréquemment son Observatoire des pesticides. Cette initiative vise à évaluer à quelle fréquence les pesticides contaminent notre environnement. Pour mener à bien cette étude, l’association a analysé 5 168 échantillons collectés de manière aléatoire. Ces échantillons proviennent d’analyses effectuées par les autorités françaises au cours des années 2020 et 2021 pour l’agriculture conventionnelle. Pour l’agriculture biologique, les analyses s’étendent de 2019 à 2021. L’association a choisi des types d’aliments ayant fait l’objet d’au moins 20 prélèvements en agriculture conventionnelle et de 10 en biologique. C’est ainsi que l’UFC-Que Choisir a identifié le fruit le moins contaminé par les pesticides. 

publicité

Certains pesticides sont classés cancérigènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction (CMR). L’observatoire a aussi pris en compte les effets toxiques spécifiques sur certains organes après des expositions répétées ou prolongées. L’UFC Que-Choisir partage ces informations pour éclairer les consommateurs sur les risques liés aux pesticides.

publicité

UFC-Que Choisir : Le fruit le plus contaminé par les pesticides

L’association UFC Que-Choisir a mené une étude approfondie. Elle a commencé par comparer les résultats obtenus avec d’autres informations disponibles. Cette analyse portait sur la reconnaissance, par l’Efsa en juin 2023, de certains produits comme perturbateurs endocriniens confirmés. L’étude a également examiné une liste établie par l’Anses. Cette liste contenait des substances susceptibles d’affecter le système endocrinien des individus. En creusant de plus en plus, ils ont identifié le fruit le moins contaminé par les pesticides. 

publicité

En parallèle, l’équipe de l’UFC Que-Choisir s’est intéressée à des substances classées CMR. Ces substances sont connues pour être cancérigènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction. De plus, l’étude a mis en lumière la toxicité spécifique de certains produits. Ces derniers peuvent nuire à des organes précis après des expositions répétées ou de longue durée. Cette information provient de la base de données Pesticides de la Commission européenne. Ainsi, l’UFC Que-Choisir a mis en évidence les risques liés à certains produits chimiques sur la santé.

publicité

Des pourcentages de pesticides très inquiétants

Dans une récente étude sur les litchis, certains produits chimiques ont été détectés, en faible quantité. Parmi eux, le carbendazim et le benomyl sont présents dans 9,1% des fruits testés. D’autres substances, telles que le cypermethrin, le diflubenzuron, le methacrifos, le thiabendazole, et le thiophanate-methyl se retrouvent dans 3% des cas. Ces découvertes soulèvent des questions sur la sécurité des fruits que nous mangeons. En 2021, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) avait déjà mis en lumière des preuves solides concernant le carbendazim et le benomyl. 

publicité

Ces preuves indiquaient que ces produits pourraient perturber le système endocrinien. De plus, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) a émis des inquiétudes sur le potentiel de ces substances à causer des mutations génétiques et à affecter la reproduction. Cela signifie que même si un fruit semble peu touché par les pesticides, cela ne garantit pas qu’il soit totalement exempt de résidus nocifs. Ainsi, même le fruit le moins contaminé par les pesticides peut être toujours dangereux. 

Écris par Anna Cabana

Je suis rédactrice web spécialisée dans les domaines du marketing digital, de la culture et de l'environnement. Passionnée par la littérature et le voyage, j'aime créer des contenus originaux, pertinents et adaptés aux besoins de mes lecteurs. De nature très curieuse, je suis toujours à l'affût des dernières tendances du web.