Voici le pays frontalier qui offre un salaire bien mieux qu’en France avec 6659€/mois, et non, ce n’est pas la Suisse !

Explorez avec nous les nuances économiques et financières qui font du Luxembourg un choix alléchant pour les travailleurs frontaliers français. 

Malgré un salaire moyen de 6659€ par mois, ce pays frontalier offre un meilleur niveau de vie que la France (Non, ce n'est pas la Suisse!)

Plongez dans les différences fiscales, les perspectives de retraite, et l’ambiance sociale qui séparent le Luxembourg de la Suisse qui proposent des salaires plus élevés qu’en France ! Pour les professionnels français en quête de stabilité et de prospérité, ce duel entre deux géants européens pourrait bien déterminer le futur de leur carrière.

publicité

L’émergence des travailleurs frontaliers en Europe : salaires plus élevés

L’augmentation des personnes qui travaillent dans des pays voisins devient de plus en plus courante en Europe. Effectivement, la Suisse est bien connue pour offrir des possibilités intéressantes ! Mais un pays voisin semble proposer encore plus d’avantages aux Français qui cherchent de nouvelles opportunités professionnelles. Le Luxembourg se démarque économiquement depuis une vingtaine d’années ! Montrant un PIB par habitant plus élevé que celui de la Suisse ! Et ce, selon les données de la Banque mondiale. Avec un salaire moyen mensuel de 6 659 €, il surpasse légèrement son voisin suisse, qui a un salaire moyen de 5 720 €. Une chose intéressante pour les travailleurs qui vont travailler dans un autre pays est que, au Luxembourg, ils sont automatiquement inclus dans le système de sécurité sociale luxembourgeois. En Suisse, cependant, ils doivent souscrire à une assurance santé coûteuse.

publicité

En matière de fiscalité, le Luxembourg propose un barème avantageux pour des revenus annuels inférieurs à 40 000 € ! Tandis que la Suisse impose un prélèvement à la source sur les travailleurs frontaliers. En ce qui concerne la retraite, le Luxembourg se montre plus favorable ! Permettant l’éligibilité aux prestations après 10 ans d’activité, contrairement à la Suisse qui calcule proportionnellement. Le Luxembourg, contrairement à certains mouvements politiques suisses, valorise les travailleurs frontaliers, les considérant comme essentiels à leur développement économique et social. Près de la moitié des travailleurs détachés au Luxembourg sont français, représentant 45 % de la main-d’œuvre luxembourgeoise. En tout cas, les deux pays proposent des salaires plus élevés qu’en France ! Cependant, il faut savoir que selon l’APEC, les travailleurs frontaliers français restent rarement moins de 10 ans au Luxembourg, comparé à une moyenne de 5 à 10 ans en Suisse. 

publicité

Avantages économiques et financiers au Luxembourg

Sur le plan économique, le Luxembourg se distingue depuis une vingtaine d’années en affichant un PIB par habitant supérieur à celui de la Suisse ! Et ce, selon les données de la Banque mondiale. Avec un salaire moyen mensuel de 6 659 €, le pays surpasse légèrement son voisin alpin, qui enregistre un salaire moyen de 5 720 €. Un atout majeur pour les travailleurs frontaliers au Luxembourg réside dans leur affiliation automatique au système de sécurité sociale luxembourgeois ! Évitant ainsi la nécessité de souscrire à une coûteuse assurance santé ! Et ce, contrairement à la situation en Suisse. En tout cas, il faut savoir que les salaires sont plus élevés qu’en France sur ces deux pays !

publicité

En matière fiscale, le Luxembourg propose un barème avantageux pour des revenus annuels inférieurs à 40 000 € ! Tandis que la Suisse impose un prélèvement à la source sur les travailleurs frontaliers du canton de Genève et en France pour les autres cantons. En ce qui concerne les conditions de retraite, le Luxembourg se montre plus favorable, avec une éligibilité aux prestations de retraite acquise après 10 années d’activité professionnelle dans le pays ! Contrairement à la Suisse, qui calcule proportionnellement en fonction des années travaillées

publicité

Salaires plus élevés : Contexte social et politique au Luxembourg

Le Luxembourg présente un climat social et politique favorable aux travailleurs frontaliers, contrairement à certains mouvements politiques suisses qui affichent une résistance marquée envers ces travailleurs. Près de la moitié des travailleurs détachés au Luxembourg sont français, représentant ainsi 45 % de la main-d’œuvre luxembourgeoise. Un indicateur significatif de la satisfaction des travailleurs frontaliers français réside dans leur durée d’expérience au Luxembourg, selon l’APEC. Ces travailleurs restent rarement moins de 10 ans au Luxembourg, dépassant ainsi la moyenne de 5 à 10 ans en Suisse. Cela témoigne d’une perspective de carrière plus stable et sécurisée au Luxembourg ! Tant sur le long terme que sur le plan financier. Cependant, Force est de constater que les salaires sont plus élevés dans ces deux pays !

publicité

Par ailleurs, malgré les avantages, s’établir au Luxembourg n’est pas dénué de défis. Même si le pays n’est pas aussi enclavé par les montagnes que la Suisse, de nombreux travailleurs frontaliers mettent en garde contre les embouteillages lors des déplacements en voiture. Pour réussir son installation au Luxembourg, il est essentiel d’étudier le marché du travail, les options de logement, et les établissements scolaires pour les enfants. Se renseigner auprès des autorités compétentes et consulter les réseaux d’expatriés français peuvent fournir des informations cruciales.

publicité

Conclusion : Choix du Luxembourg plutôt que la Suisse

En conclusion, le Luxembourg semble offrir un ensemble plus complet d’avantages sur les plans économique ! Mais aussi sur le plan social et politique pour les travailleurs frontaliers français. Et ce, bien que la Suisse offre des opportunités attractives pour le développement professionnel. Avec un salaire moyen mensuel supérieur, une protection sociale automatique, des avantages fiscaux et de retraite plus favorables, ainsi qu’un climat social et politique accueillant envers les travailleurs frontaliers, le Luxembourg se positionne comme une destination privilégiée pour ceux qui aspirent à une carrière stable et prospère. Cependant, Force est de constater que les salaires sont plus élevés dans ces deux pays !

publicité

 

Écris par Laura Laura