Mauvaise nouvelle concernant votre facture d’électricité, prêt immobilier… Voici les 3 infos du jour pour votre argent à retenir

Il est important de vous renseigner sur votre argent en ces temps difficiles en France. Cela tombe bien car il y a trois infos que vous devez retenir à ce propos. Les voici.

Mauvaise nouvelle concernant votre facture d’électricité, prêt immobilier… Voici les 3 infos du jour pour votre argent à retenir

Mauvaise nouvelle sur votre facture d’électricité, prêt immobilier… Voici toutes les infos que vous devez retenir.

publicité

Mauvaise nouvelle sur votre facture d’électricité, prêt immobilier : ce que vous devez savoir

Dans un contexte économique touché par l’inflation, il est primordial de vous informer sur votre argent. Ce serait une mauvaise idée de négliger votre en ces temps où la hausse des coûts de la vie frappe fort dans l’Hexagone. Au contraire, vous devez vous tenir au courant de chaque détail concernant celui-ci.

publicité

C’est d’ailleurs de ce sujet qu’on va parler aujourd’hui. En effet, il y a certaines infos que vous devez absolument retenir en ce début d’année 2024. Et la première concerne le prêt immobilier. Lorsqu’on se lance dans cette démarche, on a tendance à penser que la banque n’oblige pas les concessions. Et pourtant ce n’est nullement le cas.

publicité

En effet, dans certaines situations, il est important de faire des concessions si vous souhaitez bénéficier d’une signature dans le dossier. C’est parfois la seule façon dont vous pouvez toucher un prêt immobilier. Et la bonne nouvelle, c’est que cette démarche n’est pas sans conséquences pour l’emprunteur la plupart du temps.

publicité

L’info concernant la hausse de votre salaire

Parce que le salaire est l’un des éléments les plus importants de nos jours. C’est ce qui permet aux Français de subvenir à leurs besoins, malgré l’évolution de l’inflation dans l’Hexagone. D’ailleurs, nous avons une bonne nouvelle pour vous.

publicité

Cette année, comme en 2023, une autre hausse du salaire est attendue par les travailleurs. Rappelons que durant l’année qui s’était écoulée, l’augmentation était à hauteur de 4%, d’après une note de conjoncture de l’Insee qui a été partagée au mois de décembre dernier. Concrètement, le salaire moyen par tête s’était élevé de 4,5%.

publicité

À combien s’élève l’augmentation du salaire

Alors que l’inflation continue d’impacter le quotidien des Français, les autorités désirent augmenter à nouveau la rémunération des travailleurs cette année. Pour l’heure, aucun taux de cette hausse n’a été évoqué. Mais d’après le cabinet de conseil aux entreprises WTW, il se peut que cette augmentation soit toujours à hauteur de 4%.

publicité

Ce qui est d’ailleurs bénéfique pour les salariés puisque malgré le ralentissement de l’inflation en 2023, par rapport en 2022. « Les entreprises font le choix, en prévision de l’année 2024, de maintenir des budgets d’augmentation comparables à ceux attribués en moyenne l’an dernier », a déclaré WTW dans un communiqué.

publicité

Pour l’année dernière, le WTW estime que 96% des entreprises ont décidé d’appliquer une hausse salariale. Ce qui est beaucoup plus élevé comparé à 2020, qui montrait un pourcentage de 63%. Cette tendance pourrait se poursuivre cette année.

Le cabinet affirme que cette revalorisation annuelle « devrait être légèrement moindre dans le secteur pharmaceutique », avec un pourcentage de 3,9%. De même pour le secteur des technologies et médias, qui affiche un pourcentage de 3,8%.

La mauvaise nouvelle concernant votre facture d’électricité

Les infos qu’on va vous donner aujourd’hui concernent aussi votre facture d’électricité. Et on vous prévient déjà, cela est loin de vous faire plaisir. Notons que le secteur de l’électricité fait partie de ceux les plus impactés par l’inflation. Effectivement, les factures ont flambé. A tel point que les foyers les plus modestes n’arrivent plus à les régler.

Et cette nouvelle partagée par Bruno Le Maire est loin d’arranger les choses. Le ministre de l’Economie avait révélé dimanche dernier que la facture d’électricité va, une fois de plus, augmenter. Concrètement, cette hausse sera comprise entre 8,6% et 9,8%, en fonction des contrats.

Une nouvelle qui a bien évidemment fait réagir le public. Du côté de l’UFC-Que Choisir, la présidente de l’association des consommateurs, Marie-Amandine Stévenin n’a pas caché son mécontentement face à cette augmentation.

« Un nouveau coup de bambou tarifaire qui aboutit à une augmentation du tarif réglementé de pas moins de 44% en 2 ans », a-t-elle déclaré.

Celle-ci se dit être « révoltée par le fait que le ministre semble considérer comme étant normal que les Français payent aussi cher leur électricité ». D’après elle, c’est « scandaleux » de penser que « la moitié du prix de l’électricité » correspond aux tarifs élevés sur les marchés internationaux. Et ce, malgré le fait que « le parc de production de l’électricité en France est très largement décarboné et affiche des coûts de production bien plus faibles ».

De son côté, Jean-Yves Mano, le président de la CLCV pense que le gouvernement en fait « trop ». Selon lui, cette hausse aurait dû être annoncée vers l’été 2024 ou « après la saison hivernale », et non en début d’année.

Écris par Pauline

Journaliste généraliste de Laplasturgie. Journaliste web, presse écrite et édition.
Formé comme monteur de télévision au Centre universitaire de formation au journalisme.