Méga fraude fiscale : ce trader britannique jugé au Danemark pour avoir détourné 1,2 milliard d’euros

Un homme du Royaume-Uni est accusé d’avoir pris de l’argent au Danemark sans le payer au gouvernement. Son procès commence lundi.

Méga fraude fiscale ce trader britannique jugé au Danemark pour avoir détourné 1,2 milliard d’euros

Un individu originaire du Royaume-Uni est accusé d’avoir pris de l’argent au fisc du Danemark. Son procès débutera ce lundi à Copenhague. Les autorités affirment que ce trader a commis une fraude fiscale. Cette situation signifie qu’il aurait pris de l’argent au gouvernement danois de manière injuste. Il doit comparaître devant un tribunal.

publicité

Trader accusé de fraude fiscale : une affaire de grande ampleur

Un homme appelé Sanjay Shah est en procès. Il est âgé de 53 ans. Ce trader est accusé de fraude fiscale au Danemark. En effet, il a utilisé diverses astuces financières pour voler environ 1,2 milliard d’euros. Des faits qui se sont produits dix ans auparavant. Il a été amené devant un tribunal à Glostrup. C’était après son extradition de Dubaï en décembre. Dans cette affaire, il risque une peine de douze ans de prison. Malgré les accusations portées contre lui, Sanjay Shah plaide non coupable. Les autorités danoises tentent de prouver qu’il a utilisé diverses stratégies financières. Ces dernières l’ont permis d’éviter de payer des impôts. Le procès a débuté lundi. Il est très suivi par les médias et le public.

publicité

La procureure Marie Tullin a expliqué au tribunal que le dossier est très difficile à comprendre car il contient plus de 300 000 pages. Elle a dit qu’il y avait beaucoup de documents attachés. Cela signifie qu’il y a beaucoup de papiers dans le dossier, ce qui rend les choses compliquées. La procureure a souligné que cette information n’était pas secrète. Les gens doivent savoir que le dossier est très gros et contient beaucoup de pages. Ainsi, la procureure veut que le tribunal comprenne à quel point le dossier est énorme et difficile à traiter. Cela peut prendre beaucoup de temps pour examiner tous les documents de ce trader qui est accusé de fraude fiscale.

publicité

Trader accusé de fraude fiscale : une grosse somme détournée

Selon le parquet, un plan organisé a permis à M. Shah de détourner plus de 9 milliards de couronnes. C’est environ 1,2 milliard d’euros. Ils prévoient de récupérer 7,2 milliards directement auprès de M. Shah. En janvier 2021, le parquet avait déclaré avoir déjà récupéré environ 3 milliards de couronnes lors de l’annonce de son inculpation. Cela signifie que les autorités ont déjà repris une grande partie de l’argent détourné par M. Shah. Ils veulent s’assurer que ce trader remboursera tout l’argent qu’il a pris dans cette affaire de fraude fiscale. Le parquet explique que M. Shah a utilisé un plan très organisé pour tromper les autorités fiscales.

publicité

L’avocat de M. Shah a expliqué à l’AFP que l’affaire a pris près de dix ans pour arriver devant le tribunal en raison de sa grande ampleur. Selon lui, ces éléments ont rendu difficile la comparution de M. Shah devant la justice danoise. Les autorités ont rencontré de nombreux obstacles pour ramener M. Shah au Danemark afin de répondre des accusations portées contre lui. Cela a pris beaucoup de temps et d’efforts pour résoudre ces problèmes et faire avancer l’affaire. L’avocat de M. Shah a souligné que ces difficultés expliquent en partie le long délai entre le début de l’enquête et le début du procès. Il a également noté que la nature complexe de l’affaire a nécessité beaucoup de travail de la part des autorités.

publicité

Un rebondissement inattendu

En décembre 2023, le financier a été extradé de Dubaï. Cette extradition a été rendue possible grâce à un accord d’extradition entre le Danemark et les Émirats arabes unis. Depuis son retour au Danemark, le prévenu est en détention. Par ailleurs, un événement inattendu s’est produit récemment. En effet, l’ancien bras droit du financier a choisi de plaider coupable de complicité de fraude fiscale. Cette décision a ajouté un nouveau rebondissement à l’affaire. Ces développements ont prolongé l’attention portée à l’affaire. Ainsi, elles ont maintenu la pression sur les accusés. La coopération internationale entre le Danemark et les Émirats arabes unis a été cruciale pour permettre l’extradition du financier.

publicité

Devant le tribunal, un Britannique a été condamné à huit ans de prison le 1er mars et pourrait témoigner. En effet, il a avoué avoir été impliqué dans l’escroquerie dès son arrivée à Solo Capital en 2013. Il a pris conscience des transactions frauduleuses en planifiant les opérations pour 2014. M. Patterson a exprimé des regrets pour sa participation à cette stratégie. Le conseil de M. Shah n’a pas commenté l’affaire en détail. Mais, il a souligné l’importance d’un procès équitable. Il a critiqué les commentaires du gouvernement qui semblent présumer de la culpabilité de M. Shah. Ce débat sur le procès équitable suscite l’intérêt du public et des médias. Ainsi, les témoignages et les déclarations des accusés et de leurs avocats ajoutent des éléments clés au déroulement du procès.

publicité

Des sanctions sévères

Shah a été condamné à rembourser 1,5 milliard d’euros à l’autorité fiscale danoise par un tribunal à Dubaï. Un autre procès est en cours au Royaume-Uni. La fraude exploite une faille dans la loi fiscale européenne. En effet, plusieurs traders en Europe l’ont utilisée avant qu’elle ne soit découverte. Le montage consistait à acheter et revendre des actions autour du versement du dividende. Cela permettait de réclamer illégalement des crédits d’impôt sur les bénéfices. Les estimations indiquent que les fraudes « cum ex » et une variante appelée « cum cum » ont coûté jusqu’à 150 milliards d’euros aux contribuables européens. Ainsi, cette affaire met en lumière les conséquences graves de la fraude fiscale et son impact sur les finances publiques.

publicité

Écris par Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .