Ouverture des mono-gestes dans MaPrimeRénov’ : la FFB pointe du doigt le calendrier

Anna Cabana
6 Min Read

La FFB se place contre le calendrier des mono gestes dans MaPrimeRénov’. En effet, elle n’est pas du tout convaincue de cette façon de faire. 

publicité

MaPrimeRénov’: Le calendrier des mono gestes revient dans le débat

MaPrimeRénov’ est un programme mis en place par le gouvernement pour aider les gens à rénover leur maison. Cette aide permet aux gens de rendre leur maison plus écologique sans dépenser trop d’argent. Récemment, le gouvernement a modifié les règles de ce programme. L’objectif est de rendre les choses encore plus simples pour ceux qui veulent faire des petits travaux chez eux. Ces petits travaux s’appellent « mono-gestes ». Par exemple, si quelqu’un veut juste changer une vieille fenêtre par une nouvelle plus isolante ou ajouter de l’isolation au toit pour garder la maison chaude, le gouvernement veut l’aider à le faire facilement. Mais le calendrier des mono gestes dans MaPrimeRénov’ ne convainc pas la FFB. 

publicité

La FFB pense que ces changements pourraient ne pas être la meilleure solution pour tout le monde. Cette organisation joue un grand rôle dans la construction des maisons et dans les grands travaux de rénovation. Elle s’inquiète que les nouvelles règles ne tiennent pas compte de certains problèmes importants dans le domaine de la construction. En bref, il faut peut-être y réfléchir un peu plus pour s’assurer que cela aide vraiment tout le monde de la meilleure manière possible.

publicité

La Fédération française du bâtiment réagit face à cette situation

La FFB partage ses craintes face au calendrier des mono-gestes dans MaPrimeRénov. Depuis un moment, la FFB insistait pour que le programme MaPrimeRénov’ permette à nouveau de faire des petits travaux un par un. Ils voulaient que les gens puissent obtenir facilement de l’aide pour des projets bien précis. Mais la FFB a aussi mis le doigt sur un gros souci. Il s’agit du planning pour mettre en place ces nouveautés. La FFB pense que les nouvelles règles vont prendre trop de temps à arriver. Elle croit que cela ne sera pas assez rapide pour aider à résoudre les problèmes actuels. Beaucoup d’entreprises de ce secteur traversent une période difficile. 

publicité

La FFB se sentait vraiment contente parce que le gouvernement a accepté ses conseils. Elle voulait que le programme d’aide MaPrimeRénov’ redevienne plus simple. Cela permettrait à plus de personnes de faire des travaux chez elles sans devoir planifier un gros chantier. La FFB montre qu’elle se soucie beaucoup du bien-être des entreprises de construction. Elle pense aux difficultés qu’elles rencontrent et à la nécessité de trouver des solutions rapidement.

publicité

Mono gestes Les préoccupations concernant le calendrier

La FFB a soulevé des inquiétudes au sujet du calendrier des mono gestes dans MaPrimeRénov’. En effet, les modifications ne seront mises en place que le 15 mai 2024. La FFB pense que cette date arrive bien trop tard. Le 25 mars 2024, la FFB a expliqué qu’il est essentiel d’entamer les modifications assez vite. En effet, les entreprises qui construisent ou rénovent rencontrent des problèmes maintenant. Si l’on veut vraiment leur donner un coup de main, il ne faut pas attendre

publicité

La FFB s’inquiète aussi que ces changements ne durent pas assez longtemps. Si les nouvelles règles s’arrêtent à la fin de l’année 2024, tous les efforts pourraient ne servir à rien. La FFB veut donc que ces améliorations durent plus longtemps pour vraiment faire une différence. Elle croit que c’est la seule façon de s’assurer que les entreprises et les maisons bénéficient réellement de ces aides.

publicité

En route vers une solution durable

Le président de la FFB a exprimé ses craintes face au calendrier des mono gestes dans MaPrimeRénov’. Il estime qu’il faut maintenir la politique des mono-gestes au-delà de l’année 2024. Sans une approche à long terme, le secteur pourrait se retrouver face aux mêmes problèmes l’année suivante. Salleron insiste sur le fait que les simplifications introduites doivent rester en place jusqu’à ce que le marché de la rénovation globale gagne en dynamisme. Cette position souligne l’importance de penser à l’avenir et d’assurer que les aides à la rénovation ne soient pas seulement un coup de pouce temporaire. En effet, il s’agit d’un soutien durable pour améliorer l’efficacité énergétique et la qualité des logements en France.

publicité

En résumé, la Fédération française du bâtiment accueille favorablement les modifications apportées à MaPrimeRénov’. Cependant, elle exprime des inquiétudes majeures concernant le calendrier de ces changements. Ainsi, elle appelle à une action plus rapide et à une vision à long terme pour soutenir le secteur de la construction et la rénovation énergétique des logements.

Share This Article
Follow:
Je suis rédactrice web spécialisée dans les domaines du marketing digital, de la culture et de l'environnement. Passionnée par la littérature et le voyage, j'aime créer des contenus originaux, pertinents et adaptés aux besoins de mes lecteurs. De nature très curieuse, je suis toujours à l'affût des dernières tendances du web.