Paiements : Ces 3 nouvelles tendances qui annoncent la fin de la carte bancaire

En ce moment, la carte bancaire commence à disparaître petit à petit. Ainsi, la question se pose, quelles sont les alternatives.

Paiements Voici les 3 nouvelles tendances qui annoncent la fin de la carte bancaire ! 

Les moyens de paiement changent à cause des téléphones. En 2024, de nouvelles tendances vont apparaître, et marqueront la fin progressive de la carte bancaire.

publicité

Tendances vers la fin de la carte bancaire : le succès du paiement par smartphone !

Le paiement avec un téléphone, c’est devenu populaire en 2022 et 2023. Beaucoup de gens ont commencé à l’utiliser. Ça a beaucoup augmenté, à trois chiffres même. On pense pas encore que la carte bancaire va disparaître ! Mais le paiement mobile devient de plus en plus fort en 2024. Pourquoi on préfère payer avec un téléphone plutôt qu’avec une carte ? Pour l’instant, ça change pas vraiment. Même si des services comme Apple Pay sont très connus, ils ont pas beaucoup plus à offrir. Ça aide juste à pas taper le code secret et à payer sans toucher, sans limites d’argent. Mais d’autres applis de paiement sur téléphone travaillent sur des choses plus intéressantes. Christophe Dolique, qui dirige une entreprise française appelée Lyf, explique qu’ils veulent pas juste changer la façon de payer ! Mais aussi rendre l’expérience plus cool

publicité

En 2024, on pourra pas seulement payer avec son téléphone, mais aussi recevoir de l’argent. Cela fait partie des tendances qui marquent la fin de la carte bancaire. Maintenant, les téléphones peuvent servir de caisse aussi. Depuis novembre dernier, même un iPhone peut accepter les paiements sans toucher. Les téléphones Android le font déjà depuis un moment. C’est super parce que maintenant, grâce à ça, n’importe quel petit magasin peut accepter les paiements sans toucher. Même les plus petits commerçants pourront le faire, partout et tout le temps. Une entreprise qui fabrique des machines pour payer dit que ça va aider les magasins à faire des affaires partout ! Et ce, même dans les rayons ou à l’extérieur, pour éviter les files d’attente.

publicité

La montée en puissance du paiement direct entre comptes

La carte bancaire, c’est pas juste un morceau de plastique. Elle permet aussi d’utiliser un réseau de paiement (CB, Visa, Mastercard) qui assure au commerçant qu’il sera payé. Ça pose deux problèmes. D’abord, l’accès à ces réseaux n’est pas gratuit, ça devient même cher et ça contribue à l’inflation, parce que les commerçants répercutent les coûts sur les prix. La fédération Mercatel confirme que les commerçants sont attentifs aux coûts des cartes de paiement. Le virement SEPA instantané est une réponse à ce problème. C’est aussi appelé paiement de compte à compte. 

publicité

Pascal Cotte de Satispay dit qu’avec le virement SEPA, on peut se libérer du système complexe et peu transparent avec plein d’intermédiaires qui prennent une commission. Le virement instantané de compte à compte existe en Europe depuis 2017, mais en France, son développement a été ralenti parce que les banques font payer aux usagers le coût de son développement. Mais ça va changer bientôt. Un nouveau règlement européen va bientôt interdire de faire payer le virement instantané plus cher qu’un virement classique. Cette évolution vers la gratuité va permettre à plein de nouveaux usages de se développer. Le virement instantané peut servir pour régler des achats en ligne ou en magasin. Et pas seulement pour de petits paiements entre personnes. D’ailleurs, cela fait partie des tendances qui marquent la fin de la carte bancaire.

publicité

Fin de la carte bancaire : Tendances marquantes

Le phénomène varie selon l’âge ou le groupe social, mais en 2022 et 2023, le paiement mobile sans contact a beaucoup augmenté. On ne prédit pas encore la fin des cartes bancaires en plastique, mais en 2024, cette tendance devrait se poursuivre. En effet, ce sont des tendances qui montrent que la fin de la carte bancaire est proche. Qu’est-ce que le smartphone offre de plus pour payer que la carte ? Pour l’instant, pas grand-chose. Bien que des services comme Apple Pay gagnent en popularité, leurs avantages restent limités. Ils permettent juste de payer sans contact et sans entrer de code secret.

publicité

D’autres applications de paiement travaillent sur des expériences plus enrichissantes. Christophe Dolique, de la société française Lyf, explique qu’ils veulent transformer le paiement en une expérience complète, avec fidélité, bons d’achat et tickets de caisse inclus. Par exemple, leur application permet de payer en un clic depuis sa table dans certains restaurants partenaires, sans passer par la caisse.

publicité

Le commencement de la fin des codes secrets

De plus en plus, on utilise nos téléphones pour payer, et ça change les habitudes. Maintenant, on n’a même plus besoin de taper de code secret pour confirmer nos achats. Il suffit de poser son doigt sur le téléphone ou de montrer son visage. Cette montée des paiements biométriques montre bien que les temps changent. Bientôt, on pourrait même se passer de téléphone pour payer. Des technologies, déjà très répandues en Asie, arrivent en France. Elles permettent de confirmer un paiement juste en posant la main sur un scanner ou en regardant un écran.

publicité

Par exemple, Ingenico explique dans une newsletter que les gens peuvent créer un compte sécurisé où leurs scans sont associés à leurs informations. Comme ça, ils peuvent payer même s’ils n’ont pas de carte physique, de sac à main ou de portefeuille. C’est une nouvelle façon pratique et sûre de faire des achats. Cela fait partie de tendances qui marquent la fin de la carte bancaire.

 

Écris par Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .