Pension de réversion : Voici la durée de mariage nécessaire pour en bénéficier

Michel CHEMIN
6 Min Read

Vous ne pouvez pas bénéficier de la pension de réversion sans certaines conditions dont la durée de mariage. 

publicité

Pension de réversion : Une durée de mariage à respecter

Nous savons tous que se marier offre un certain confort de vie. Par exemple, le mariage facilite la gestion des impôts. En effet, il augmente le nombre de parts pour le calcul de l’impôt. De plus, ils peuvent faire une déclaration commune de leurs revenus. Ensuite, selon la durée du mariage, ils peuvent bénéficier de la pension de réversion en cas de décès. Pour y avoir droit, il faut en faire la demande et répondre à certains critères spécifiques

publicité

Peu importe le travail du conjoint décédé, le principe d’attribution de la pension de réversion reste le même. Il n’y a pas de durée minimale de mariage exigée ni de condition liée à la descendance du couple. Il est essentiel de fournir un certificat de mariage pour prétendre à cette pension. Les unions libres, civiles ou les partenariats enregistrés ne sont pas éligibles à cette pension. De plus, le revenu annuel brut du demandeur ne doit pas excéder 23 441,60 € pour une personne seule.

publicité

La liste des conditions est très longue

Lorsqu’une personne qui touchait une pension de retraite décède, son conjoint survivant peut avoir droit à une partie de cette pension. Cependant, pour y avoir droit, il faut respecter certaines règles qui peuvent changer selon l’organisme de retraite du défunt. Premièrement, il faut être marié avec la personne décédée. Ceux qui n’étaient pas mariés ne peuvent pas recevoir cette pension. De plus, il faut souvent avoir un certain âge pour pouvoir bénéficier de cette pension. Cet âge minimum varie d’un régime de retraite à l’autre. Il y a aussi des limites concernant combien d’argent on peut déjà avoir pour recevoir cette pension. Certaines pensions de retraite ne seront pas accordées si le conjoint survivant a déjà des revenus au-dessus d’un certain seuil. La durée de mariage à respecter dépend aussi du régime de la pension de réversion. 

publicité

Si le conjoint survivant se remarie, cela peut aussi influencer son droit à la pension de réversion. Habituellement, la durée du mariage avec le défunt n’affecte pas le droit à cette pension. Mais il y a des exceptions, surtout pour certaines pensions spécifiques. Pour être sûr de bien comprendre les règles, le mieux est de parler directement avec les organismes de retraite concernés, comme la CARSAT ou les caisses complémentaires. Ils pourront donner les informations les plus justes en fonction de chaque situation.

publicité

Pension de retraite : Quelle est la durée de mariage nécessaire ? 

Quand une personne est mariée et que son conjoint décède, elle peut avoir droit à la pension de réversion. Pour savoir si on peut recevoir cette pension, il faut regarder les différentes règles des régimes de retraite. Pour le régime de base de la Sécurité sociale, la durée de mariage n’entre pas dans les conditions d’attribution de la pension de réversion. Le conjoint qui reste doit juste répondre à certaines conditions, comme avoir un âge minimum et ne pas dépasser un certain montant de revenus pour pouvoir en bénéficier.

publicité

Pour les retraites complémentaires, comme l’Agirc-Arrco, la situation est presque la même. En général, la durée du mariage n’affecte pas le droit à la pension de réversion. Mais, il y a quelques exceptions et conditions particulières. Il est donc conseillé de bien vérifier les règles spécifiques à ces régimes avant de faire une demande. Les règles concernant les pensions de réversion peuvent changer. Il est donc important de se tenir informé des dernières mises à jour en contactant les organismes de retraite responsables. On peut aussi demander conseil à un expert en retraite qui saura donner des informations adaptées à chaque situation personnelle.

publicité

Les années de mariage comptent véritablement pour ce dispositif

La durée de mariage n’entre généralement pas dans les critères d’attribution de la pension de réversion. Ce qui compte vraiment, c’est d’être le conjoint survivant de quelqu’un qui touchait une pension de retraite. Pour avoir droit à cette pension, il faut respecter certains critères. Tout d’abord, il est nécessaire d’avoir été marié légalement avec la personne décédée. Ensuite, il y a souvent une condition d’âge à respecter

publicité

Cela signifie que le conjoint survivant doit avoir un certain âge pour pouvoir bénéficier de la pension de réversion. Cette condition varie selon les différents régimes de retraite. De plus, dans certains cas, le montant des revenus du conjoint survivant est pris en compte. Si ces revenus dépassent un certain seuil, il se peut qu’il ne soit pas éligible pour recevoir la pension de réversion. Les règles exactes dépendent du type de régime de retraite concerné. Pour obtenir des informations précises et à jour, il est conseillé de contacter les organismes compétents, tels que la CARSAT pour le régime général, ou les caisses de retraites complémentaires.

Share This Article
Follow:
Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.