Pension de réversion : de grands changements en 2023, les conditions de son obtention ont été modifiées, on vous tient au courant.

Thomas
3 Min Read

Information pour ceux qui sont à la retraite, les conditions d’obtention de la pension de réversion ont été modifiées.

publicité

Du nouveau pour la pension de réversion

Cette année 20023 est littéralement l’année du changement. En effet, du SMIC à la retraite, tous ont été réhaussés. Ainsi, il est facile de se perdre parmi ce flux d’informations. Beaucoup ont donc manqué le fait que la pension de réversion a elle aussi eu son lot de changements.

publicité

En effet, les conditions pour la percevoir ont été modifiées. C’est surtout au sujet des ressources annuelles que des changements ont été apportés. Mais c’est également le cas pour les plafonds correspondant aux travailleurs indépendants.

publicité

Qui peut prétendre à cette pension ?

La pension de réversion est une aide accordée aux personnes ayant plus de 55ans. Plus précisément, on parle de ceux dont le conjoint est décédé. On leur octroie une partie de la retraite perçue par le défunt. Il s’agit donc d’une aide financière pour subvenir aux besoins du conjoint survivant. Ainsi, pour pouvoir l’obtenir, une des conditions est aussi d’être marié ou de l’avoir été.

publicité

En d’autres termes, si vous étiez en concubinage, vous ne pouvez pas prétendre à cette aide. Il en est de même si vous étiez en PACS. Par contre, si vous remplissez toutes ces conditions à part celle qui est liée à l’âge, vous pourrez obtenir une aide. En effet, vous pouvez prétendre à une allocation de veuvage.

publicité

Quelles sont les autres conditions pour obtenir cette aide ?

Grand point à ne pas oublier, les ex-conjoints, tout comme le conjoint, peut prétendre à cette aide. En d’autres termes, cette aide s’applique aussi dans le cadre d’un remariage ou d’un divorce. Mais il faut savoir qu’il y a également des conditions de ressources à remplir pour pouvoir obtenir cette pension de réversion. D’abord, le conjoint décédé doit être un assuré de la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse.

publicité

De plus, les ressources du conjoint survivant ne doivent pas dépasser le montant annuel du SMIC. Si le conjoint décédé a été un travailleur indépendant, il y a des démarches à suivre pour le survivant. En effet, ce dernier doit effectuer une demande auprès de la sécurité sociale des indépendants pour pouvoir obtenir cette aide.

publicité
Share This Article
By Thomas
Follow:
Après différentes expériences dans les médias régionaux chez Actu Toulouse, puis dans les médias nationaux chez L'Equipe et Canal+, j'ai intégré l'équipe éditoriale de Linternaute.com en 2022 en tant que responsable du service finances personnelles. Je m'occupe de la retraite, des impôts, de l'épargne, de l'immobilier, de la banque et des assurances.