PER : Tout savoir sur sa fiscalité attractive

Afin d’obtenir un capital ou une rente à la retraite, le PER est votre allié. En plus, il offre une fiscalité très attractive : découvrez-le de plus près. 

PER Tout savoir sur sa fiscalité attractive

Le PER est devenu le placement préféré des Français grâce à sa fiscalité très attractive. En seulement cinq ans d’existence, il rejoint le podium avec le Livret A et l’assurance vie.

publicité

publicité

PER : On peut déduire ses versements de l’impôt sur le revenu

Le Plan Épargne Retraite (PER) présente plusieurs avantages dans le cadre de la fiscalité. En effet, on peut réduire la déduction des impôts. Le PER aide à construire un capital pour la retraite. Particuliers et entreprises peuvent ouvrir un compte. Il n’y a pas de frais de gestion pour un compte d’entreprise. Pour les salariés, le maximum qu’elles peuvent déduire est calculé en fonction de leur revenu. Il ne peut pas dépasser 10% de leurs revenus. Ensuite, il y a une limite supplémentaire basée sur le Plafond annuel de la Sécurité sociale. Pour 2023, on ne peut pas déduire plus de 35.194 euros ou, pour ceux qui gagnent moins, 4.399 euros.

publicité

Les travailleurs indépendants ont aussi une limite de déduction. Elle est basée sur 10% de leurs gains. On peut ajouter 15% supplémentaires dans certaines situations. Le total ne peut pas dépasser 85.780 euros. Si les gains sont plus bas, la limite est de 4.637 euros. On peut aussi partager la limite de déduction avec son conjoint. Cet avantage fiscal est à part des autres limites de réduction d’impôts.

publicité

PER : Une fiscalité très avantageuse

Vous avez également la possibilité de choisir de ne pas retirer les sommes versées sur votre PER de votre revenu imposable. Ainsi, vous bénéficierez d’un avantage fiscal au moment de récupérer votre argent. Si vous décidez de retirer votre épargne sous forme de capital, la part de ce capital que vous n’avez pas retirée de votre revenu imposable est exemptée d’impôts. Si vous optez pour une rente, celle-ci sera soumise à l’impôt sur le revenu. Cependant, des abattements importants, qui dépendent de votre âge, s’appliqueront. Les avantages du PER dans la fiscalité ne s’arrêtent pas là. 

publicité

Ces abattements vont de 70% si vous avez moins de 50 ans. Ce sera 30% si vous avez plus de 69 ans. Le PER est un dispositif destiné à être utilisé sur le long terme. Il permet aussi de retirer de l’argent plus tôt. Les conditions incluent l’achat de votre résidence principale ou des situations d’urgence telles que l’invalidité, le décès, la perte de vos droits au chômage, le surendettement ou la cessation de votre activité indépendante suite à une liquidation judiciaire.

publicité

Vous avez le choix parmi plusieurs options

Le PER offre des avantages dans le cadre de la fiscalité. En effet, en ouvrant un compte, vous payez moins d’impôts. Par exemple, mettre 1000€ peut réduire l’impôt de 300€ si le taux est de 30%. Si le taux est de 45%, vous économisez 450€. Choisissez bien le moment où vous voulez profitez de vos avantages fiscaux. En effet, cela aura un impact sur l’argent que vous allez toucher. 

publicité

Cependant, décider de cela ne dépend pas seulement de calculs. Parfois, on a besoin d’argent pour un projet important. On peut décider de profiter des avantages fiscaux dès maintenant pour cette raison. De plus, on peut choisir cette option pour chaque versement d’argent dans le plan. Vous pouvez changer d’avis sur la manière de gérer ses impôts au fil du temps, en fonction de votre situation.

publicité

PER : Une fiscalité plus qu’avantageuse

Vous savez maintenant que le PER offre plusieurs avantages dans le cadre de la fiscalité. Sachez que le PER est un moyen efficace pour transmettre de l’argent ou des biens grâce à ses avantages fiscaux. Vous pouvez profitez de ces avantages dès que vous ouvrez votre compte. Si une personne garde son PER jusqu’à sa mort, elle peut passer son patrimoine à sa famille ou à ses amis. Cela est particulièrement utile pour le conjoint, le partenaire de PACS. Quand le titulaire d’un PER décède, son conjoint ou partenaire de PACS peut recevoir l’argent sans payer de taxes de succession. Si ce conjoint a aussi un PER, le décès de son partenaire lui permet de retirer cet argent plus tôt que prévu.

Pour les autres personnes qui reçoivent de l’argent du PER, elles peuvent bénéficier d’une exonération de taxes jusqu’à 152.500 euros si le propriétaire du PER meurt avant ses 70 ans. Si le total dépasse cette somme, les taxes augmentent progressivement. Si le propriétaire décède après 70 ans, l’exonération est réduite à 30.500 euros. Et cela va s’appliquer à tous les bénéficiaires. Malgré cela, le PER peut toujours être avantageux fiscalement si le nombre de bénéficiaires est limité.

Écris par Thomas

Après différentes expériences dans les médias régionaux chez Actu Toulouse, puis dans les médias nationaux chez L'Equipe et Canal+, j'ai intégré l'équipe éditoriale de Linternaute.com en 2022 en tant que responsable du service finances personnelles. Je m'occupe de la retraite, des impôts, de l'épargne, de l'immobilier, de la banque et des assurances.