Personnes handicapées : Voici les aides au logement auxquelles elles ont droit

Les personnes handicapées bénéficient d’aides spécifiques pour faciliter leur accès au logement. Ces aides visent à répondre à leurs besoins.

Personnes handicapées Voici les aides au logement auxquelles elles ont droit

Des aides aux logements sont disponibles pour les personnes en situation de handicap. Cela facilite leur accès au logement. Ces aides sont généralement gérées par des organismes. On peut citer la CAF, l’ANAH, l’APL, l’ALF et l’ALS. Ces coups de pouce visent à répondre aux besoins spécifiques de cette population. La demande de ces aides peut cependant être longue et complexe. En effet, elle nécessite souvent un long temps d’attente et une étude approfondie des dossiers.

Aides au logement des personnes handicapées : Qui gèrent ces aides ?

Les personnes handicapées bénéficient de plusieurs aides au logement. Ce sont les organismes gouvernementaux qui les gèrent. La CAF et l’ANAH sont les principaux organismes. Ils sont chargés de la gestion de ces aides. Ils mettent en place une variété d’aides. Cette dernière va de l’allocation aux adultes handicapés à la prestation de compensation. Tout ceci pour répondre aux besoins de la population.

L’allocation aux adultes handicapés et la prestation de compensation

L’AAH est une aide financière importante pour les personnes handicapées. Vous pouvez en profiter de différentes manières. D’abord, vous pouvez la percevoir à temps plein. Ensuite, vous pouvez la cumuler en complément d’une pension de vieillesse. Mais également avec une pension d’invalidité ou d’une rente d’accident du travail. Pour cela, le demandeur doit disposer d’un taux d’invalidité allant de 50 à 80 %.

La prestation de compensation figure parmi les aides financières. Elle est aussi très importante pour les personnes handicapées. En effet, celle-ci sert à répondre aux besoins d’aide humaine. Tels que les accompagnants et les garde-malades.

Les aides aux logements pour personne handicapée en situation d’urgence

On accorde ce type d’aide dans un cas très précis. Les délais pour l’instruction et la décision doivent être susceptibles de compromettre le maintien ou le retour à domicile de la personne handicapée. Elle peut également être accordée pour parer à des situations financières contraignantes.

Les personnes en situation de handicap peuvent également bénéficier d’un prêt Travaux d’adaptation de logement. C’est Action Logement qui propose ce prêt. Ce dernier peut atteindre 10 000 euros. Il s’accompagne d’un faible taux d’intérêt. De plus, son délai de remboursement est de dix ans.

Enfin, cette catégorie peut bénéficier d’un crédit d’impôt de 25 % du montant des dépenses consenties pour l’acquisition d’équipements spécialement.

Pourquoi la demande de logement prend du temps ?

La demande de ces aides est souvent longue et complexe. Le caractère prioritaire des personnes en situation de handicap et de leurs parents ne joue pas sur la durée de l’attente. Une procédure qui prend du temps est l’étude du dossier. Et le nombre important de demandes y est pour beaucoup dans cette lenteur.

Le cas de Sophie illustre parfaitement cette situation de longue attente. Une mère célibataire d’un enfant en situation de handicap de 10 ans. Elle se plaignait à France Bleu sur ses péripéties dans sa recherche de logement. À propos de ce cas, la mairie de Nice a envoyé un média. Et comme réponse, Sophie obtient qu’on étudie encore son dossier. C’est à l’instar de 21 000 autres demandes. Même l’Élysée n’a pas eu d’autre réponse. C’était toujours « de s’adresser… au préfet des Alpes-Maritimes ».

Écris par Christine