Petite retraite : quelle augmentation pouvez-vous espérer avec la réforme des retraites ?

La réforme des retraites a chamboulé la vie de ceux qui vont bientôt arrêter leurs activités professionnelles…

Petite retraite quelle augmentation pouvez-vous espérer avec la réforme des retraites

La réforme des retraites va se mettre en place à partir de 1er septembre prochain. Pour cette occasion, ceux qui bénéficient d’une petite pension de retraite pourrait constater la hausse de celle-ci.

publicité

Réforme : Bientôt une hausse de la pension de retraite

Selon les diverses communications du gouvernement, la réforme des retraites prendra place à compter du 1er septembre 2023. Pour accompagner ce grand changement, on attend la publication de  sa réalisation, on attend la publication de vingts-cinq décrets et quatre arrêtés. En effet, les citoyens ont déjà vu circuler les deux décrets concernant les mesures d’âge de départ. On attend désormais les décrets au sujet de la pension minimum. Selon les enquêtes de Moneyvox, le gouvernement en visage une hausse de la pension de retraite pour ceux qui touchent le minimum.

publicité

Cela veut dire que ceux qui ont eu des revenus modestes durant leur carrière auront droit à une pension minimale revue et corrigée. Ensuite, il y aura une augmentation des petites pensions pour le grand plaisir des plus modestes. Selon les calculs, 1,8 million d’euros de retraités sont concernés par ce dispositif de hausse. En janvier, on a pu constater qu’en moyenne, il y aura un gain de 57 euros par mois. 

publicité

Comment anticiper votre augmentation ?

Pour prétendre à cette hausse de la pension de retraite, il faut d’abord que vous bénéficiez du minimum contributif majoré. Il s’agit de 120 trimestres réellement cotisés. Dans ce cas, vous toucherez un prorata de la hausse exceptionnelle sur votre pension. Le calcul se basera sur votre durée d’assurance cotisée ainsi que la durée requise pour pouvoir atteindre le taux plein de votre génération. D’ailleurs, la Cnav a publié la formule pour le calcul de cette augmentation : la majoration exceptionnelle est égale à 100€ multipliés par les trimestres cotisés.

publicité

Ensuite, il faut diviser les trimestres à valider pour le taux plein. Ainsi, si votre taux plein a été atteint grâce à des trimestres validés à travers les indemnités, vous aurez le prorata au lieu de 100 euros. En octobre 2023, les retraités récents pourront constater les premières revalorisations sur leur pension. Et selon la Cnav, ceux qui ont des dossiers complexes devront patienter jusqu’en septembre 2024

publicité

 

publicité

Écris par Michel CHEMIN

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.