Marc Madec, Directeur du développement durable de la Fédération de la Plasturgie et des Composites est intervenu, le 1er avril, sur le thème des sacs plastiques dans l’émission de RFI  » 7 milliards de voisins » animée par la journaliste Emmanuelle Bastide.

L’interdiction des sacs plastiques se mondialise. Après Haïti, le Bangladesh, le Mali et la Mauritanie, c’est le Cameroun qui s’apprête prochainement à interdire les emballages plastiques non biodégradables, dont le sachet plastique.

Pratique et résistant, pouvant supporter jusqu’à 2000 fois son poids, le sac plastique est pourtant devenu un bouc émissaire à cause des dégâts environnementaux qu’il cause. Peut-on changer les habitudes des consommateurs ?

En l’espace de 10 ans, la consommation des sacs plastiques dit « sortie de caisse » en France est passée de 15 milliards d’unités à moins de 700 millions d’unités aujourd’hui (-95% !).

Marc Madec a rappelé que les sacs plastiques dit « biodégradables » ne le sont réellement que dans des conditions de compostage industriel où la température et l’humidité sont contrôlées ce qui n’est pas du tout le cas si on jette ces sacs dans la nature ou si on les enterre au fond de son jardin. De plus, ces sacs dit « biodégradables » sont perturbateurs des filières de recyclage.

La valorisation matière ou énergétique des sacs plastiques est la meilleure façon de gérer leur fin de vie. L’extension des consignes de tri des emballages plastiques ménagers qui devrait intervenir à partir de 2015 permettra plus facilement qu’aujourd’hui de collecter et de recycler ces sacs et ainsi de maintenir des unités de production sur le territoire français.

rfi

 

Pour réécouter l’émission, sélectionnez le lien suivant :

http://www.rfi.fr/emission/20140401-1-peut-on-passer-sacs-plastiques/