Placements : comment bien épargner si vous touchez entre 2 000 et 3 000 euros de revenus ?

Si vous voulez commencer à épargner plus intelligemment, voyez de plus près cette astuce. 

Placements comment bien épargner si vous touchez entre 2 000 et 3 000 euros de revenus

Découvrez cette astuce pour vous aider à mieux épargner. Vous allez pouvoir faire des économies très intéressantes avec un revenu entre 2 000 et 3 000 euros. 

publicité

Epargner est le maître mot ces derniers temps

Mettre de l’argent de côté représente un défi majeur pour de nombreuses familles. Si vous avez décidé cette année de commencer à économiser, sachez qu’il n’est jamais trop tard pour le faire. Cela est vrai même pour ceux qui gagnent entre 2 000 et 3 000 euros par mois. Le plus important n’est pas le montant que vous pouvez mettre de côté, mais bien de le faire régulièrement. En épargnant de manière constante, vous pourrez financer vos projets futurs, même avec un salaire modeste.

publicité

D’ailleurs, il existe une astuce pour mieux épargner : la règle des 50/30/20. Selon cette règle, vous devriez utiliser 50% de votre revenu pour vos dépenses essentielles comme le loyer, l’alimentation, les factures d’énergie et les transports. Ensuite, 30% de votre salaire peut être destiné à vos activités de loisir. Et enfin, 20% devrait être mis de côté. Pour quelqu’un gagnant le salaire médian de 2 000 euros, cela signifie économiser 400 euros chaque mois. Si vous gagnez 2 500 euros, vous pourriez épargner 500 euros. Et avec un salaire de 3 000 euros, vous pourriez mettre de côté jusqu’à 600 euros mensuellement.

publicité

Découvrez cette astuce incroyable pour mieux épargner

La règle du 50/30/20 est l’astuce efficace pour mieux épargner. Mais il est important de se rappeler que cette règle ne doit pas être rigide. Victor Monteil nous explique qu’elle peut changer selon nos projets, notre budget mensuel, et les grands moments de notre vie. Il n’est pas judicieux de s’obliger à économiser la même somme chaque mois si nos dépenses fixes augmentent. Cela pourrait nous forcer à réduire nos dépenses de manière excessive De même, si un événement important se profile, il pourrait être nécessaire d’économiser plus que 20% pendant quelques mois.

publicité

Cependant, être flexible ne veut pas dire oublier de mettre de l’argent de côté régulièrement. Vincent Grard suggère même de modifier l’ordre de la règle en 20/50/30, en mettant l’accent sur l’épargne en premier. Selon lui, épargner dès la réception de son salaire est comme se payer soi-même avant tout. Pour éviter les surprises, un virement automatique en début de mois est une bonne stratégie. Cela permet d’épargner sans y penser, même si le montant peut être ajusté en cas de besoin. Pour ceux qui s’inquiètent de la difficulté à économiser dès le début du mois, commencez par un petit montant. Des applications comme Plum, Ismo ou Trade Republic offrent des moyens créatifs et simples d’économiser petit à petit.

publicité

Les livrets constituent un premier pas intéressant

Après avoir défini votre stratégie financière, il est crucial de choisir la destination de votre épargne. Le premier pas devrait être l’établissement d’une réserve financière d’urgence. Cette réserve est essentielle pour couvrir les frais imprévus. Il est recommandé de mettre de côté l’équivalent de trois à six mois de revenus. Pour constituer cette épargne de secours, le Livret A est souvent préconisé. Selon Albert d’Anthoüard, directeur de la fintech Nalo, le Livret A, accompagné du LDDS constitue le meilleur choix. Ces livrets offrent plusieurs avantages : un plafond cumulé atteignant jusqu’à 34 950 euros, une accessibilité immédiate des fonds et un taux d’intérêt net de taxes de 3%. Ne tardez donc pas à mettre en place cette astuce pour mieux épargner. 

publicité

Albert d’Anthoüard propose également d’investir dans les fonds en euros. Ces fonds connaissent un regain d’intérêt grâce à une amélioration de leur rendement en 2023. Avec une moyenne sectorielle de 2,50% et des contrats pouvant offrir plus de 4% de rendement, ils séduisent de plus en plus. L’assurance vie se distingue par sa flexibilité : elle permet de retirer les capitaux investis à tout moment. Cependant, un retrait avant quatre ans, et surtout avant huit ans, limite les avantages fiscaux sur les gains. L’assurance vie et le plan épargne retraite (PER) peuvent aussi servir à des objectifs d’épargne de longue durée.

publicité

Mettez en place cette astuce pour mieux épargner

Pour réaliser vos projets, mettez en place cette astuce pour mieux épargner. Sachez que pour un projet immobilier, il vous faut un apport personnel. Par exemple, pour acheter une maison qui coûte 200 000 euros, il vous faudrait environ 40 000 euros d’apport. Cela peut sembler beaucoup, mais posséder sa propre maison ou son propre appartement offre des avantages considérables. Selon Victor Monteil, même si les taux d’intérêt augmentent, devenir propriétaire peut s’avérer judicieux. En effet, au lieu de dépenser de l’argent en loyer, vous remboursez un prêt immobilier.

publicité

Cette approche vous offre la liberté de réduire le montant que vous allouez chaque mois à l’épargne. Vous pourriez par exemple envisager d’épargner pour votre retraite ou de commencer à investir sur les marchés financiers. De plus, acheter une propriété n’est pas seulement une question d’économie d’argent. Comme le souligne Albert d’Anthoüard, c’est aussi une manière de protéger votre famille. Grâce à l’assurance liée au prêt immobilier, en cas de coup dur comme un décès ou une invalidité, vos proches ne se retrouveront pas dans une situation financière difficile.  

Écris par Pauline

Journaliste généraliste de Laplasturgie. Journaliste web, presse écrite et édition.
Formé comme monteur de télévision au Centre universitaire de formation au journalisme.