Pôle Emploi : attention, cette nouvelle mesure va empêcher de nombreux Français à toucher l’allocation chômage !

Certains Français ne pourraient plus bénéficier de l’allocation chômage. Découvrez pour quelle raison.

Pôle Emploi : attention, cette nouvelle mesure va empêcher de nombreux Français à toucher l’allocation chômage !

Une nouvelle mesure concernant l’allocation chômage pourrait priver certains Français de cette aide. On vous donne tous les détails.

publicité

Nouvelle mesure concernant l’allocation chômage

Depuis le 18 avril dernier, tous travailleurs qui font abandon de poste n’auront plus le droit de toucher à l’allocation chômage. C’est durant l’adoption de la loi sur l’assurance chômage que le gouvernement avait annoncé ce changement.

publicité

Rappelons que l’abandon de poste est considéré comme faute grave sur le territoire Français depuis longtemps et dans ce cas, un employeur a le droit de licencier son salarié. Mais si celui qui commet cette faute pouvait bénéficier des indemnités de Pôle Emploi avant, aujourd’hui, il n’aura plus ce droit-là.

publicité

En effet, suite à ce décret du 18 avril 2023, tout salarié qui ne reprend pas son travail au bout de 15 jours et après une mise en demeure est qualifié de démissionnaire. Une nouvelle mesure qui concerne près de 123 000 personnes, d’après le ministre du Travail.

publicité

Il y a quelques exceptions

Toutes personnes qui abandonnent pendant trop longtemps n’aura donc pas le droit de bénéficier de l’allocation chômage.

publicité

Toutefois, il y a quelques exceptions. Dans certaines situations, on ne peut pas évoquer la présomption de démission, surtout si le travailleur justifie son absence. Par exemple, si le salarié s’est absenté pour des raisons médicales, on ne peut pas dire qu’il est démissionnaire.

publicité

De même, on ne peut pas non plus évoquer une démission s’il justifie l’exercice de son grève ou de son droit de retrait. Le refus de d’exécution de son travail fait aussi partie de ces exceptions. Pareil pour la modification du contrat de travail, qui peut aussi être une excuse valable pour une absence.

publicité

Si l’absence du salarié n’a aucun rapport avec ces cas cités ci-dessus, on peut ainsi dire qu’il est démissionnaire. Par conséquent, il sera donc privé de l’allocation chômage. Cette aide s’était faite automatiquement avant mais à partir de maintenant, ce ne sera donc plus le cas. Ainsi, il faudrait bien faire attention avant de s’absenter au travail.

publicité

Le mieux c’est d’être munie d’une justification d’absence et bien discuter avec son employeur avant de partir. Cela pourrait vous éviter le pire.

Écris par Anna

Je suis quelqu’un d’un peu spéciale. Je crois en l’amour libre, et aussi l’égalité homme-femme. Durant mon temps libre j’adore écrire, c’est pourquoi j’ai décidé de participer à ce magazine féminin en tant que rédactrice.