Pourquoi les gente féminine sont-elles qualifiées de « femmes poubelles » à partir de 50 ans?

Isabelle POTEL
3 Min Read

La discrimination Homme/Femme est une question de la société actuelle. En effet, beaucoup de femmes sont encore disqualifiées voire persécutées par l’autre genre. Outre les grandes stars qui restent jeunes et belles dans les magazines, les femmes lambda subissent un tout autre sort. Alors, c’est quoi cette expression de « femmes poubelles » quand on évoque les femmes de plus de 50 ans ? Explication.

publicité

Genre et égalité : qu’en est-il vraiment dans la société actuelle ?

Quand on voit à quel point Sophie Marceau se porte à l’approche de 50 ans, il y a de quoi donner le cafard. Mais elle n’est pas la seule dans ce cas. En effet, les grandes célébrités féminines semblent ne pas prendre de rides pour certaines. Sinon, elles usent de tous les moyens possibles afin de garder un semblant de jeunesse. Mais peut-on vraiment aller à l’encontre de la vieillesse même quand on s’appelle Angelina Jolie par exemple ?

publicité

En somme, les femmes subissent diverses discriminations dans leur quotidien. Et cela est vrai que ce soit dans leur vie professionnelle ou dans leur vie personnelle. Une question de genre qui divise les opinions. Mais pas que car le critère âge entre aussi en compte dès que l’on évoque la gente féminine. Malheureusement, évoquer ce genre de sujet dérange l’opinion publique. Pire, elle est encore taboue dans certaines sphères selon la psychanalyste Charlotte Montpezat.

publicité

Alors, c’est quoi les « femmes poubelles » ?

La femme a-t-elle une date de péremption ? Voilà une question qui peut choquer. Mais quand on observe le fonctionnement de la société actuelle, pouvons-nous affirmer que ce n’est pas le cas ? Selon Leonardo DiCaprio, c’est 25 ans. De toute façon, il n’a été en couple qu’avec des jeunes femmes de cette tranche d’âge depuis 1999. Selon les DRH des grandes entreprises, cette date fatidique est de 45 ans. Quant à la société, elle répond 50 ans. Apparemment, elles deviennent des « femmes poubelles » au-delà de cet âge.

publicité

Quoiqu’il en soit, la psychanalyste Charlotte Montpezat vient de publier un essai sur le sujet. Un ouvrage qu’elle a intitulé les Flamboyantes aux éditeurs Equateurs. Dans son ouvrage, elle constate que les femmes de plus de 45 ans qui occupent des postes à responsabilités sont encore trop rares. De même, cette tranche d’âge est quasi inexistante dans les médias ou dans le 7ème art par exemple. A croire que qu’à partir de 50 ans, elles deviennent véritablement « femmes poubelles ». Une phrase choc afin de mettre en lumière ce fait blessant et aberrant. C’est comme si au-delà de cet âge, les femmes ne servent plus à rien.

publicité
Share This Article
Follow:
Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .