Pouvoir d’achat : de bonnes et de mauvaises nouvelles pour votre argent en 2024

L’année 2024 sera remplie de changements pour vos finances. Découvrez tout ce qui va changer pour l’argent des Canadiens et Québécois d’ici quelque temps.

Pouvoir d’achat : de bonnes et de mauvaises nouvelles pour votre argent en 2024

Attention, des changements seront mis en place concernant les finances des canadiens et québécois, en 2024. Les voici.

publicité

Changements sur les finances des Canadiens et Québécois en 2024 : l’indexation des taux d’imposition

Sachez que le gouvernement fédéral a l’intention d’indexer de 4,7% les taux d’imposition, alors qu’au Québec, l’indexation du régime d’imposition des particuliers s’élève jusqu’à 5,08%. 

publicité

Notons que l’augmentation des paliers nous permet de gagner encore plus avant que le paiement de l’impôt soit effectué. De même, il peut nous amener à un taux d’imposition supérieur.

publicité

Par exemple, le revenu du début du paiement de l’impôt va augmenter de 14 156 dollars à 15 705 dollars, au fédéral. Au Québec, l’exemption personnelle de base subira une hausse allant de 17 183 dollars jusqu’à 18 056 dollars.

publicité

Les bonnes nouvelles concernant vos aides sociales

Sachez qu’il y a aussi certaines bonnes nouvelles que les Canadiens et les Québécois devraient retenir en cette période de fin d’année. Concernant les allocations familiales, le montant annuel maximal de l’allocation familiale par enfant va de 2 782 dollars à 2 923 dollars, en janvier prochain.

publicité

Pour ce qui est du crédit d’impôt pour la solidarité, cela va augmenter de 1162 dollars à 1221 dollars pour une personne. Ce qui représente une hausse de +59 dollars. Quant aux aides sociales au Québec, celles-ci vont passer de 8 700 dollars à 9 144 dollars en 2024. Ainsi, il y aura donc une hausse de +444 dollars, de quoi ravir les bénéficiaires.

publicité

Les changements au sujet de votre santé

En novembre dernier, la ministre fédérale des Finances, Chrystia Freeland, a fait part d’une bonne nouvelle. Elle a révélé que la TPS connaîtra une exonération pour les services conseils en psychologie et les psychothérapies. Cette mesure est insérée dans la loi d’exécution du budget 2024.

publicité

Et ce n’est pas tout, puisque ceux qui ont 87 ans auront accès à une toute nouvelle forme de régime dentaire du gouvernement fédéral. Et cette mesure concernera les autres groupes d’âge d’ici quelque temps. Son application pour tous les Canadiens, prévue en 2025 .

publicité

Changements sur les finances des Canadiens et Québécois en 2024 : les épargnes

Ceux qui disposent de restes des économies dans les comptes d’épargnes libres d’impôt (CELI) à partir du 1er janvier 2024 doivent savoir que le plafond va passer de 6 500 dollars à 7 000 dollars. Or, le montant cumulatif maximal va s’élever à 95 000 dollars.

Il est aussi primordial de connaître que l’investissement dans un fonds de travailleurs permet d’obtenir des crédits d’impôts de 30% au Québec. En même temps, les crédits sont dévolus aux placements REER.

Néanmoins, à partir de l’année prochaine, ceux qui disposent d’un revenu déclaré en 2022 ayant dépassé les 112 655 dollars ne pourront plus faire une déduction des crédits d’impôt de 30% dans la déclaration.

Le Fonds de solidarité de la FTQ a notamment révélé que le revenu maximal va augmenter de 119 910 dollars, pour 2023, afin de bénéficier du crédit d’impôt pour les fonds de travailleurs.

Tous les changements concernant votre retraite 

Sachez qu’il y a aussi des nouvelles concernant les retraites des Canadiens et Québécois. Par exemple, « les prestations de la SV augmenteront de 0,8% pour le trimestre de janvier à 2024 », d’après le gouvernement du Canada. « Ce qui représente une augmentation de 3,7% au cours de la dernière année, de janvier 2023 à janvier 2024 ».

D’un autre côté, le maximum des gains annuels pour bénéficier des prestations du régime de pension du Canada va aussi connaître une hausse de 68 500 dollars, en 2024.

Les retraites de la fonction publique fédérale, elle sera rehaussée de 4,8% à partir de l’année prochaine.

Changements sur les finances des Canadiens et Québécois en 2024 : qu’est-ce qui va coûter plus cher ?

Ces bonnes nouvelles seront, malheureusement, accompagnées de mauvaises. Par exemple, certains coûts vont augmenter à partir de l’année prochaine, à commencer par votre épicerie. 

Néanmoins, l’évolution de l’inflation pourrait être moins rapide en 2024. Le Rapport annuel sur les prix alimentaires au Canada montre que l’inflation des aliments pourrait osciller entre 2,5% à 4,5% dès l’année prochaine.

Sachez aussi que la taxe sur l’immatriculation pour l’agglomération de Montréal connaîtra une majoration de 59 dollars, par véhicule, contre 45 dollars dès l’année prochaine. Si l’on ajoute les 30 dollars de la contribution de la CMM de Montréal, les frais de transport en commun inclus dans le renouvellement annuel de vos plaques vont s’élever à 89 dollars.

Enfin, la taxe municipale que vous recevez sur les abonnements va augmenter de 14% à partir du mois de janvier 2024. Préparez-vous à accueillir tous ces changements.

Écris par Michel CHEMIN

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.