Pré-ménopause : âge, symptômes, causes, traitements… Tout ce qu’il faut savoir

L’âge avance et vous êtes en plein questionnement concernant la ménopause ! Ne vous inquiétez pas, on vous explique les lignes importantes.

Pré-ménopause âge, symptômes, causes, traitements... Tout ce qu'il faut savoir

La pré-ménopause est une période très marquante pour les femmes. En tout cas, des signes existent pour détecter cette phase de la vie.

publicité

Voici les causes de la pré-ménopause !

D’abord, sachez que les changements hormonaux conduisant à la ménopause sont les conséquences d’un vieillissement ovarien. D’ailleurs, une gynécologue explique « À la naissance, les ovaires ont une réserve déterminée de follicules qui contiennent les œufs. Durant la puberté, l’hypothalamus, situé à la base du cerveau, envoie le premier signal du mécanisme ovulatoire ! Conduisant à l’expulsion de l’ovocyte (ovule) de son follicule chaque mois. Cette réserve est déterminée au préalable : quand elle atteint l’épuisement, elle est ménopause. ! »

publicité

En parallèle de la diminution de la réserve folliculaire, pendant la pré-ménopause, la qualité des œufs s’en trouve réduite. En effet, c’est pourquoi la fécondité décroît et cela à partir d’un certain âge. Et, même si l’ovulation a lieu, il n’est plus possible d’être enceinte. Bien que la fin de l’activité folliculaire soit programmée génétiquement, elle est également tributaire de facteurs environnementaux. 

publicité

Comment savoir si la ménopause est proche ?

Durant les périodes d’hyperœstrogénie relative il est fréquent d’avoir : des tensions mammaires. Ou bien, des courts cycles, des règles abondantes. Sans oublier, la métrorragie, c’est-à-dire hémorragie entre les règles, et des troubles de l’humeur. Et, un syndrome prémenstruel augmenté. D’autre part, les périodes d’hypoestrogénie vont en revanche se manifester par : des bouffées de chaleur, des sautes d’humeur. Ou bien, des difficultés à dormir, une asthénie, un manque d’énergie. Toutes ces informations peuvent vous aider à détecter votre pré-menopause ou pas.  « À la périménopause, c’est le gros bazar, prévient une gynécologue. Effectivement, les variations hormonales sont imprévisibles et vos ovaires vous font passer d’une période de déficit œstrogénique à un trouble de la sécrétion de progestérone ! Si, pendant quelques semaines ou mois, l’ovulation est en attente, votre taux d’hormones sera faible. C’est à cause de cette carence en œstrogènes que vous vous familiariserez avec les bouffées de chaleur. Les sautes d’humeur, que vous manquerez d’énergie et que vous aurez des difficultés à dormir. En bref, vous obtiendrez un aperçu de ce qu’est la ménopause ! »

publicité

 

publicité

Écris par Michel CHEMIN

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.