Prime d’activité : Découvrez son nouveau montant après la revalorisation du 1er avril

Suite à la hausse du montant de la prime d’activité, vous devez vous mettre à jour sur les dernières informations. 

Prime d’activité Découvrez son nouveau montant après la revalorisation du 1er avril

On annonce la revalorisation du montant de la prime d’activité. Découvrez combien vous allez recevoir à partir du 1er avril 2024. 

publicité

Prime d’activité : Revalorisation de son montant à compter du 1er avril 

Dès le 1er avril, il y aura une revalorisation du montant de la prime d’activité ainsi que d’autres aides. La hausse de ses aides sera de 4,6 %. La prime d’activité aide les gens qui travaillent mais qui ont des revenus modestes. Le montant de cette prime va donc changer en avril, pour le plus grand bien des bénéficiaires.

publicité

Pour calculer la prime d’activité, on additionne le montant de base, plus 61 % de vos revenus, et aussi des bonus spéciaux si vous avez droit à plus. De cela, on soustrait les revenus de toute la famille et une somme fixe pour le logement. En 2024, pour pouvoir recevoir la prime d’activité, il ne faut pas dépasser un certain plafond de revenus. Pour une personne seule, ce maximum est de 1 935 euros. Si vous êtes un couple avec un enfant, c’est 3 155 euros. Le montant maximum que l’on peut recevoir avec cette aide va aussi augmenter grâce à la revalorisation de 4,6 %.

publicité

Le montant s’ajuste en fonction de chaque profil 

Le 1er avril marque la revalorisation du montant de la prime d’activité. Ceux qui vivent seuls sans enfant verront leur prime augmenter à 622,63 euros. Si une personne seule élève un enfant ou fait partie d’un couple sans enfant, sa prime grimpera à 933,95 euros. Pour les couples avec un enfant ou une personne seule avec deux enfants, la prime atteindra 1 120,74 euros. Une personne célibataire qui loue son logement et gagne 1 300 euros par mois recevra désormais une prime d’activité de 246 euros. Si cette personne est propriétaire et gagne 1 500 euros par mois, sa prime sera de 151 euros. Et une personne célibataire avec un enfant, propriétaire, avec un revenu de 2 000 euros par mois, recevra une prime de 266 euros.

publicité

Toute personne gagnant plus de 687,35 euros par mois peut bénéficier d’une augmentation de sa prime d’activité. Cette augmentation dépend du revenu de chaque personne dans le foyer. Avant cette récente hausse, quelqu’un gagnant 700 euros par mois recevait une bonification de 26,29 euros. La prime peut aussi augmenter pour d’autres raisons, comme lorsqu’une personne est enceinte, accueille un nouvel enfant, ou traverse une séparation, un divorce ou un deuil.

publicité

Revalorisation du montant de la prime d’activité : Les bénéficiaires sont ravis 

Comme pour la prime d’activité, le montant du RSA aura une revalorisation. Pour un parent seul avec un enfant, cette aide atteindra 911 euros. Si le parent vit en couple avec un enfant, l’aide sera de 1 093 euros. Cependant, il est important de garder à l’esprit qu’il pourrait y avoir des changements en 2025. Le gouvernement pense  à ne pas augmenter le RSA, la prime d’activité, et même la pension de retraite. Cela signifie que ces aides pourraient ne pas suivre l’inflation.

publicité

Lorsque le gouvernement discutera du budget pour l’année 2025, il envisagera cette option. Ils parleront de faire en sorte que l’augmentation de l’aide financière soit inférieure à l’inflation. C’est une stratégie que le gouvernement a déjà utilisée auparavant. En 2020, l’aide financière a été augmentée de seulement 0,3 %, bien que l’inflation était d’environ 1 %. Cette manière de faire permet au gouvernement d’économiser de l’argent.

publicité

Vers la fin de la hausse annuelle de la prime d’activité et du RSA ? 

Daniel Goldberg, le leader de l’Uniopss, a partagé son opinion sur la revalorisation du montant de la prime d’activité. L’Uniopss est un groupe qui réunit des organisations du domaine de la santé et du social. Il a exprimé des inquiétudes sur les décisions du gouvernement. Selon lui, si le gouvernement croit que réduire l’augmentation des aides sociales va améliorer l’économie, il se trompe. Il a également souligné une contradiction dans les actions du gouvernement. D’un côté, le gouvernement dit vouloir combattre la pauvreté. De l’autre, il demande aux citoyens les plus démunis de faire des sacrifices financiers.

publicité

Un grand nombre d’associations qui luttent contre la pauvreté ont exprimé leur préoccupation. Elles ont réagi à une annonce du gouvernement qui prévoit de réduire le budget de dix milliards d’euros. Ces réductions touchent durement les familles avec peu de moyens. Les domaines affectés incluent l’emploi, l’aide au logement, et même l’accès aux soins médicaux

Écris par Michel CHEMIN

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.