Prime d’activité : le nouveau mode de calcul de cette aide pourrait vous faire perdre de l’argent

C’est un changement majeur auquel vont faire face les bénéficiaires de la prime d’activité. Une nouvelle ligne sur le bulletin de paie peut faire baisser leur aide. Les détails.

Prime d’activité : le nouveau mode de calcul de cette aide pourrait vous faire perdre de l’argent

Les bénéficiaires des aides sociales doivent se préparer. Le nouveau calcul de la prime d’activité risque de diminuer celle-ci.

publicité

La prime d’activité : un dispositif important en France

En France, le gouvernement ne reste pas sans rien faire alors que les foyers modestes sont dans le rouge. Effectivement, celui-ci propose plusieurs coups de pouce qui ne peuvent qu’être utiles pour ces gens-là. De plus, les aides qu’il verse varie d’une personne à l’autre et dépend notamment de la situation de celle-ci.

publicité

Parmi les aides les plus sollicités dans l’Hexagone, on peut compter la prime d’activité. Cette dernière est une aide précieuse car elle vient soutenir les travailleurs qui disposent de faibles revenus. Seulement, comme avec les autres aides, il convient d’abord de remplir certaines conditions pour en bénéficier.

publicité

Parmi les critères pris en compte, il y a l’âge. En effet, ceux qui profitent de la prime d’activité doivent avoir au moins 18 ans. Et bien évidemment, il faut aussi qu’ils aient une activité professionnelle, car autrement, ils ne pourront pas bénéficier de cette aide. Ensuite, il faut avoir la nationalité française, ou suisse ou être ressortissant de l’Espace économique européen ou avoir un séjour en cours de validité depuis au moins 5 ans.

publicité

Pour finir, assurez-vous que vous habitez en France de manière stable avant de réclamer la prime d’activité. Concrètement, celui ou celle qui veut profiter de cette aide doit vivre en France au moins 9 mois par an.

publicité

Nouveau mode de calcul de la prime d’activité : un changement majeur

Si vous êtes éligible à la prime d’activité et que vous touchez déjà cette aide, vous avez certainement constaté un petit changement au niveau du bulletin de paie. En effet, depuis le mois de juillet dernier, une nouvelle ligne est apparue sur celui-ci.

publicité

Il s’agit de mention « montant net social » ou MNS. On peut le retrouver juste en haut de la mention « net à payer avant impôt ». Et ce changement est loin d’être sans conséquence. Effectivement, cette nouvelle ligne vient tout basculer concernant le calcul de la prime d’activité. Car à partir du mois de février prochain, vous devrez changer la façon dont vous déclarerez vos ressources trimestrielles.

publicité

Et cette mention met en avant le montant obligatoire qu’on doit indiquer.

publicité

Quel est le but de cette nouvelle ligne ?

Si le gouvernement a annoncé que cette nouvelle ligne a été mise en place pour simplifier la démarche, il n’empêche que les bénéficiaires craignent tout de même ce changement. Pour cause, il se pourrait que la mention ait de fortes conséquences concernant le montant dont ils peuvent bénéficier.

Dans le détail, le « montant net social » constitue tous les avantages dont peut bénéficier l’individu mais aussi tous les éléments qui, jusqu’ici, étaient considérés comme facultatifs.

Un document interne de la Caisse d’allocations familiales que nos confrères de chez Le Parisien ont pu lire stipulent que les avantages englobent des éléments comme la nourriture ou encore les titres-restaurants et les contributions prévoyance. De même, la retraite supplémentaire doit également être intégrée dans le « montant net social ».

Et comme l’a indiqué la CAF, « ces nouveaux revenus pris en compte justifient des différences entre le net perçu et le montant net social ». Par conséquent, il peut y avoir une baisse de la prime d’activité pour certaines personnes.

Nouveau mode de calcul de la prime d’activité : les conséquences de cette nouveauté

Pour que vous compreniez à quel point cette nouvelle ligne peut impacter le montant de votre aide, on va vous donner un exemple. Pour cela, prenons le cas de Gaël, qui est salarié de la Sécurité sociale, bénéficiaire de cette aide de la CAF.

Avant la mise en place de nouvelle mention, il devait déclarer un salaire net de 1 560 euros, mais désormais, avec cette nouveauté, le montant qu’il doit déclarer est de 1 651 euros. Par conséquent, sa prime d’activité connaît une baisse et passe donc de 159 euros par mois à 123 euros.

Vous l’aurez donc compris, le « montant net social » peut vous faire perdre de l’argent. Les bénéficiaires de cette prime d’activité doivent s’y préparer dès maintenant puisque cette baisse peut être significative. Mais attention, ce n’est pas tout le monde qui sera touché par cette baisse. Effectivement, il y aura également des gagnants, de quoi leur permettre d’améliorer leur situation financière.

Malgré ce petit changement, la prime d’activité reste une aide précieuse. N’hésitez donc pas à la réclamer en cas de besoin.

Écris par Anna Cabana

Je suis rédactrice web spécialisée dans les domaines du marketing digital, de la culture et de l'environnement. Passionnée par la littérature et le voyage, j'aime créer des contenus originaux, pertinents et adaptés aux besoins de mes lecteurs. De nature très curieuse, je suis toujours à l'affût des dernières tendances du web.