Prime de 3000 euros  : le versement prévu avant la fin d’année : ces salariés l’ont déjà reçu !

Bonne nouvelle pour les employés, certains d’entre eux vont pouvoir bénéficier de la prime salariale. Voici tout ce que vous devez savoir sur ce coup de pouce.

Prime de 3000 euros  : le versement prévu avant la fin d’année : ces salariés l’ont déjà reçu !

Cette prime salariale sera versée avant que cette année 2023 ne prenne fin. Néanmoins, elle ne concerne pas tout le monde.

publicité

Prime salariale : un dispositif mis en place pour protéger le pouvoir d’achat des Français

Il est vrai que l’inflation a ralenti depuis un moment, mais ce phénomène impacte toujours autant le quotidien des Français. C’est pourquoi, il est important de prendre des mesures pour lutter contre la hausse des prix.

publicité

Le gouvernement ne reste pas non plus les bras croisés face au contexte économique en France. Celui-ci ne cesse de chercher des solutions afin d’alléger les peines que peuvent ressentir certains foyers face aux difficultés financières. Ainsi, l’État a mis en place certaines aides exceptionnelles visant à booster le pouvoir d’achat de la population. Des mesures qui ont été votées durant l’été 2022.

publicité

La loi pouvoir d’achat qui a été promulguée le 16 août 2022 regorge donc la prime de partage de la valeur ainsi que d’autres aides exceptionnelles. Leur but est de renforcer le pouvoir d’achat des Français. Notons que cette mesure était initialement mise en place pour répondre à la crise des Gilets jaunes.

publicité

Plus d’informations concernant ce coup de pouce très précieux

En réalité, la prime de partage de la valeur (PPV) a plusieurs appellations. Certaines personnes l’appellent Prime Macron, tandis que d’autres disent Prime exceptionnelle de pouvoir d’achat (PEVA). Il y a aussi ceux qui la considèrent comme prime salariale.

publicité

Quoi qu’il en s’agit, il s’agit d’un coup de pouce précieux pour les Français. Elle a été reconduite jusqu’en 2023 même en 2024.

publicité

À titre informatif, la prime salariale a pour but d’inciter les employeurs à offrir une prime exceptionnelle à leurs employés. Cette prime est inspirée à l’ancienne Prime Macron qu’on connaît aussi sous le nom de la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat (PEPA). Cette dernière n’est plus versée depuis la fin du mois de mars 2022.

publicité

La plupart des personnes l’appellent Prime Macron.

publicité

Qui sont les employeurs concernés par la prime salariale ?

Il y a autant d’employeurs français qui peuvent être concernés par la mesure du gouvernement, comme l’a indiqué le Ministère de l’Economie. C’est le cas, par exemple, des employeurs du droit privé, à l’instar des travailleurs indépendants ainsi que les mutuelles et les associations ou les fondations.

Les établissements publics à caractère industriel et commercial sont aussi concernés par cette prime tout comme les établissements publics administratifs (EPA). Pour terminer, les employeurs des entreprises de travail temporaire (intérim) ainsi que les ESAT ont aussi le droit de verser une prime exceptionnelle à leurs employés. Il s’agit des entreprises qui emploient des travailleurs en situation de handicap.

Néanmoins, même s’il y a plusieurs employeurs concernés par cette mesure, sachez qu’ils ne sont pas obligés de l’appliquer. C’est à eux de choisir s’ils veulent ou non verser une prime exceptionnelle.

Pour y avoir recours, il faut un accord d’entreprise ou encore la décision unilatérale. De même, il est primordial de signer un contrat avec son entreprise. L’avantage des employeurs avec cette prime est la défiscalisation qui peut atteindre jusqu’à 3 000 euros. Le plafond augmente à 6 000 euros pour les entreprises qui ont signé pour un accord d’intéressement.

Qui peuvent prétendre à la prime de partage de valeur ?

Il y a aussi de nombreux employés qui sont concernés par la prime salariale. Bien évidemment, les salariés et les intérimaires peuvent en être bénéficiaires. Pareillement, les agents qui officient dans des établissements publics peuvent aussi bénéficier de cette prime salariale.

Enfin, si vous êtes handicapés et travaillez dans des établissements et services d’aide par le travail (ESAT), vous pouvez également toucher à la prime de partage de valeur.

Il convient aussi de mentionner que ce coup de pouce est exonéré de l’impôt sur le revenu, de cotisations mais aussi de contributions sociales, dans certains cas.

Néanmoins, pour en bénéficier, il faut respecter certaines conditions. Il ne faut pas que le salaire dépasse la 3 fois du Smic annuel qui s’élève à 15.948, 71 euros à l’heure actuelle. De même, la prime concerne également les personnes qui ne gagnent pas plus de 4 000 euros nets par mois.

Des salariés l’ont déjà reçu

En réalité, le montant de la prime salariale dépend du nombre d’employés dans une entreprise. Pour une entreprise employant 30 personnes, la prime salariale est de 1 386 euros pour un employé ayant un salaire de 1 750 euros net par mois.

En revanche, un ouvrier d’une PME de dix employés empoche une prime salariale de 967 euros pour un revenu de 2 000 euros net.

À noter que certains Français ont déjà perçu cette aide. Au total, ce sont pas moins de 5 millions qui ont pu profiter de cette prime, en 2022. Et en 2023, il y a 1,75 milliard d’euros versés aux 1er et 2e trimestre.

Écris par Michel CHEMIN

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.