Prime en baisse : Les salariés la touchent généralement avant noël 

Les employés français ont longtemps bénéficié d’un coup de pouce financier sous la forme de la « prime de partage de la valeur » ! Cette prime, était distribuée généreusement par les entreprises aux travailleurs gagnant jusqu’à 4150€ par mois. Cependant, une annonce cruciale prévoit des ajustements majeurs à partir de janvier 2024 ! Impactant significativement le montant de cette prime.

Prime en baisse Les salariés la touchent généralement avant noël 

Le saviez-vous, la prime Macron, va baisser en 2024. Ces ajustements marquent la fin d’une ère où cette prime était exempte d’impôts ! Et incitent les acteurs du monde professionnel à s’adapter à un nouveau paysage fiscal.

publicité

Prime Macron va baisser en 2024 !

Depuis longtemps, les entreprises françaises ont l’habitude d’offrir des primes de fin d’année à leurs employés. Ces primes aident à rendre les fêtes de Noël plus joyeuses ! Et ce, en apportant un peu d’argent supplémentaire. Mais, attention, quelque chose de grand va changer en 2024. Les règles sur ces primes vont être différentes. Jusqu’à présent, les employés et les entreprises bénéficiaient d’avantages fiscaux ! Ce qui signifie que personne ne payait d’impôts sur ces primes. C’était une bonne nouvelle pour tout le monde. Cependant, à partir de 2024, les choses vont être différentes. Si votre patron vous donne une prime l’année prochaine, il faudra payer des impôts dessus. Cela veut dire que l’argent que vous recevrez ne sera pas aussi élevé qu’avant !

publicité

 En effet, une partie sera utilisée pour payer des impôts. Donc, la prime Macron va baisser en 2024 ! Ces changements ne sont pas une idée des entreprises, mais une décision du gouvernement. Ils pensent que cela aidera l’État à gagner plus d’argent. Cela signifie que certains travailleurs auront moins d’argent pour les fêtes de Noël. C’est comme si une petite partie de la magie de Noël disparaissait. En résumé, les primes de fin d’année, qui étaient comme des cadeaux spéciaux pour les travailleurs, vont changer en 2024. Les nouvelles règles signifient que les impôts seront prélevés, et cela pourrait rendre les fêtes de Noël un peu moins joyeuses pour certaines familles.

publicité

La prime de partage de la valeur et ses avantages actuels

Jusqu’à la fin de l’année 2023, les entreprises peuvent encore faire un joli geste en donnant à leurs employés une prime spéciale appelée « prime de partage de la valeur » ou PPV, qui était autrefois connue sous le nom de « prime Macron ». Cette prime est un petit trésor financier pour les employés qui gagnent jusqu’à 4150€ par mois. En général, elle s’élève à environ 500€ ! Ce qui est une somme moyenne. Cependant, il y a une grande nouvelle qui va changer la façon dont fonctionne cette prime. À partir de janvier 2024, les règles vont être différentes. Jusqu’à présent, personne ne payait d’impôts sur cette prime, ni les employés ni les entreprises. C’était une sorte de cadeau fiscal.

publicité

Mais l’année prochaine, si votre patron vous donne cette prime, vous devrez payer des impôts dessus. Cela signifie que la somme d’argent que vous recevrez ne sera pas aussi grande qu’auparavant. Ainsi, la prime Macron va baisser en 2024 ! Ces changements ne sont pas une idée des entreprises, mais une décision prise par le gouvernement. Ils pensent que cela aidera à collecter plus d’argent pour le pays. Cependant, cela signifie que certains travailleurs auront moins d’argent à la fin de l’année ! Ce qui pourrait rendre les fêtes de Noël un peu moins festives pour certaines familles. 

publicité

Les changements à venir en 2024 : prime Macron va baisser

À partir de l’année prochaine, toute prime de partage de la valeur versée par l’employeur devra être incluse dans le revenu imposable du salarié. Contrairement à la déclaration effectuée en 2023, cette prime sera désormais assujettie à l’impôt sur le revenu. En conséquence, le montant perçu par le salarié sera réduit, car des prélèvements sociaux tels que la CSG et la CRDS, ainsi que le taux d’imposition, seront appliqués sur le montant initial.

publicité

Les conséquences directes de ces changements se traduiront par des primes moins généreuses pour les travailleurs. Bien que les plafonds actuels (allant de 3 à 6000€ selon les entreprises) ne soient pas modifiés, le dispositif deviendra moins attrayant. Non seulement les salariés bénéficieront de primes réduites, mais les entreprises devront également contribuer en versant 20% de la somme allouée à l’État. Ainsi, la prime Macron va baisser en 2024 !

publicité

Implications et motivations gouvernementales

Les répercussions de cette décision, émanant du gouvernement et soutenue par une recommandation du Conseil d’État, ne se limitent pas seulement à un impact financier pour les employés et les entreprises. En réalité, ces changements représentent un moyen pour l’État d’engranger des recettes supplémentaires ! Cela est  estimées à 200 millions d’euros grâce à l’impôt sur le revenu. De plus, la Sécurité sociale pourrait bénéficier d’une injection de 500 millions d’euros de cotisations supplémentaires si les entreprises choisissent de continuer à verser cette prime. En 2022, pas moins de 6 065 530 salariés ont bénéficié de cette prime, appelée PPV, entre juillet et décembre ! Soulignant l’ampleur de l’impact de ces nouvelles mesures.

publicité

En conclusion, les primes de fin d’année, autrefois un soulagement financier bienvenu pour de nombreux travailleurs français, subissent une transformation majeure en 2024. Effectivement, la prime Macron va baisser en 2024 ! Les avantages fiscaux dont bénéficiaient les salariés et les entreprises prendront fin ! Et cela va entraîner des conséquences directes sur les revenus perçus. Ces changements, marquent la fin d’une époque ! Cela marque aussi  la nécessité pour les acteurs du monde professionnel de s’adapter à un nouveau paysage fiscal.

 

Écris par Inès Denne