Primes et aides sociales de CAF 2023 : Tout savoir sur le fonctionnement du versement automatique

Inès Denne
3 Min Read

La CAF déploie le versement automatique des primes et des aides sociales. Le gouvernement l’a décidé face aux nombreux non-recours. Comme l’a confié la Caisse d’allocation familiale, plus de 10 milliards d’euros de primes et d’allocations restent non réclamés par leurs bénéficiaires. En savoir plus sur la nouvelle distribution automatisée. Comment vont-ils procéder et quelles sont les prestations et les allocations concernées ?

publicité

Les aides versées automatiquement par la CAF

Actuellement, le taux de non-recours aux allocations et aux prestations de la CAF a atteint les 30 %. C’est pourquoi l’organisme gouvernemental va verser automatiquement aux allocataires les aides sociales. Cependant, les aides et primes qui sont concernées par cette réforme sont :

publicité
  • Le RSA, dit Revenu de solidarité active,
  • La PA, dit Prime d’activité,
  • L’APL, dit Aide Personnalisée au Logement.

Un foyer éligible au Revenu de Solidarité Active sur trois oublient de les réclamer. Cependant, comme l’a précisé le Ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées, c’est un “jalon essentiel” pour aboutir à la solidarité à la source. Cependant, pour ce faire, le gouvernement a apporté un changement au niveau de la fiche de paie de chaque employé en France.

publicité

Fonctionnement de la distribution automatisée des primes et des aides sociales

Le déploiement ayant commencé en début juillet 2023, le versement automatique des aides et des primes pourra se faire grâce à la fiche de paie. En effet, l’État a ajouté une nouvelle ligne, que les employeurs devront remplir y. Il s’agit du “Montant net social”. Comme l’a précisé le Ministre, Jean-Christophe, les allocataires verront sur leur bulletin de paie, le montant exact à déclarer pour demander le RSA ou la PA.

publicité

Pour rappel, ces aides sociales et ces primes représentent presque 20 millions de personnes, soit 90 % des allocataires. Le déploiement de cette automatisation a été annoncé pour juillet 2023 dans une dizaine de départements. À partir de 2024, tous les organismes employeurs se verront remplir la nouvelle mention de la fiche de paie de chacun de ses employés.

publicité
TAGGED:
Share This Article