Prix du gaz : une bonne surprise attend votre facture d’énergie en février

Plus de 10 millions de foyers au gaz font face à une double menace : taxe doublée et possible hausse de 20% des tarifs de distribution. 

Prix du gaz une bonne surprise attend votre facture d'énergie en février

En dépit des tensions, une lueur d’espoir se manifeste pour les abonnés au gaz avec la récente baisse des prix repère en février. Cet article analyse ce répit financier temporaire.

publicité

Les défis croissants sur la facture d’énergie en 2024

L’année 2024 pourrait être compliquée pour les familles à cause d’une augmentation importante des taxes sur l’énergie. Dès le 1ᵉʳ février, les gens pourraient voir les prix de l’électricité augmenter de 10% ! Ce qui mettrait une pression supplémentaire sur leurs budgets déjà serrés. Cette hausse des tarifs réglementés de l’électricité signifie que les factures d’électricité seront plus élevées ! Et cela rend la vie quotidienne plus coûteuse pour de nombreuses familles. Cette situation pourrait être difficile à gérer pour certains. En effet, ils devront peut-être faire des choix sur la manière dont ils utilisent l’électricité à la maison.

publicité

Il est important que les familles soient conscientes de ces changements et cherchent des moyens d’économiser de l’énergie pour minimiser l’impact sur leurs finances. Peut-être que l’utilisation judicieuse des appareils électriques et la réduction de la consommation d’électricité pourraient aider à atténuer les effets de cette augmentation des tarifs. Il est essentiel que les parents expliquent à leurs enfants la nécessité de faire attention à la façon dont ils utilisent l’énergie à la maison ! Et ce, afin de contribuer à économiser de l’argent et à protéger l’environnement. Cependant, il y aura une baisse du prix repère du gaz bientôt.

publicité

Baisse du prix repère du gaz : Impact sur les ménages utilisant le gaz

Les temps deviennent encore plus difficiles pour plus de 10 millions de foyers qui dépendent du gaz ! Effectivement, une taxe doublée est entrée en vigueur le 1ᵉʳ janvier. La Commission de régulation de l’énergie (CRE), qui surveille le secteur, pense même à augmenter d’au moins 20% les tarifs de distribution. Cette double menace pèse fortement sur les consommateurs ! Cela suscite des inquiétudes croissantes quant à la stabilité financière des ménages. La taxe doublée sur le gaz signifie que les familles devront dépenser plus d’argent pour chauffer leurs maisons et cuisiner. Cela peut être un problème, surtout en hiver, lorsque la chaleur est essentielle pour rester au chaud.

publicité

L’augmentation potentielle de 20% des tarifs de distribution aggraverait encore la situation. Effectivement, cela affecterait également le coût de l’électricité. Les parents pourraient trouver cela stressant, car cela signifie qu’ils devront peut-être réduire d’autres dépenses pour couvrir les coûts énergétiques plus élevés. Il est important que les familles soient informées de ces changements ! Afin de pouvoir planifier et prendre des mesures pour économiser de l’énergie. Expliquer aux enfants la nécessité d’économiser l’électricité et le gaz peut également les sensibiliser à l’importance de la gestion des ressources et de la planification budgétaire. Il est recommandé de rechercher des conseils auprès d’organisations locales ou d’utiliser des ressources en ligne pour découvrir des moyens pratiques de réduire la consommation d’énergie à la maison. Néanmoins, une lueur d’espoir s’installe grâce à la possible basse de prix repère du gaz.

publicité

Anticiper les hausses futures

Les coûts de distribution, qui représentent en moyenne un quart de la facture de gaz des Français, pourraient entraîner une hausse de 5 à 10% sur la note finale ! Et ce,  selon le type de clients. De plus, les coûts de transport du gaz devraient augmenter d’environ 15% en 2024. Bien que cela semble substantiel, l’impact final sur la facture totale restera inférieur à 1%, selon Les Echos.  De plus, il y aura une baisse du prix repère du gaz.

publicité

Un répit temporaire avec la baisse des prix repère du gaz en février

Cependant, une lueur d’espoir se profile pour les abonnés au gaz en février. Malgré les perspectives sombres, la Commission de régulation de l’énergie a annoncé une baisse du prix repère du gaz ! Une référence permettant aux consommateurs de comparer les offres des fournisseurs. Cette tendance à la baisse, amorcée en janvier, voit le prix du kilowattheure (kWh) continuer sa descente après plusieurs hausses successives. Selon les recommandations de la CRE, un tarif jugé raisonnable pour le kWh est fixé à 0,09851 euro TTC pour un ménage orienté vers le « chauffage », et à 0,12144 euro par kWh pour un foyer dédié à « l’eau chaude et la cuisson ». Le prix de l’abonnement, malgré les fluctuations des tarifs, reste inchangé, la CRE préconisant un montant annuel compris entre 102,94 euros et 257,18 euros. 

publicité

Depuis la fin du tarif réglementé du gaz en juillet 2023, l’abonnement a connu une légère hausse de plus de 2 euros TTC pour les consommateurs utilisant le gaz pour la cuisson/eau chaude.  Et de près de 8 euros TTC pour ceux utilisant le gaz pour le chauffage. En conclusion, bien que les défis énergétiques auxquels sont confrontés les ménages en 2024 soient indéniables, la légère baisse des prix du gaz en février offre un répit bienvenu. Néanmoins, il est impératif que les consommateurs restent vigilants face aux augmentations potentielles prévues ! Tout en cherchant des moyens d’optimiser leur consommation d’énergie pour atténuer l’impact financier de ces hausses de tarifs.

publicité

 

Écris par Thomas

Après différentes expériences dans les médias régionaux chez Actu Toulouse, puis dans les médias nationaux chez L'Equipe et Canal+, j'ai intégré l'équipe éditoriale de Linternaute.com en 2022 en tant que responsable du service finances personnelles. Je m'occupe de la retraite, des impôts, de l'épargne, de l'immobilier, de la banque et des assurances.