Psychologie : Des chercheurs découvrent les liens entre les traits de personnalité et l’intelligence

Ces scientifiques de l’Université du Minnesota ont découvert qu’il existe des liens entre la personnalité et l’intelligence.

Suite à des études menées par des scientifiques de l’Université du Minnesota, on sait que la personnalité et l’intelligence ont des liens.

Suite à des études menées par des scientifiques de l’Université du Minnesota, on sait que la personnalité et l’intelligence ont des liens. En tout, ces chercheurs avaient mené 1300 études sur plus de 2 millions de participants d’origine différente. Notamment,  ils ont passé plus de 13 ans à rassembler et à analyser les données, avant d’obtenir des résultats concluants.

publicité

Des études basée sur des questions plus profondes sur la nature humaine

Comme nous le savons tous, la personnalité a la capacité de façonner les émotions, les actions et les pensées d’une personne. C’est elle qui détermine si un individu est anxieux, curieux, polis ou extravertis. Quant à la capacité cognitive, elle aide à sortir d’une situation complexe. Requise pour comprendre un langage, elle a aussi un rôle à jouer dans la résolution des problèmes mathématiques. 

publicité

Cependant, après avoir examiné 79 traits de personnalité et 97 capacités cognitives, des chercheurs ont pu découvrir des liens entre eux. Comme l’a livré Deniz Ones, co-auteur de cette étude universitaire, les résultats permettent de révolutionner la compréhension de la diversité et de l’individualité des humains.

publicité

Les résultats ont démontré que des liens existent entre la personnalité et l’intelligence : explication 

En étudiant la vitesse de lecture à la mémoire de chaque individu, les chercheurs ont pu obtenir des résultats clés. Ainsi, l’étude a déterminé que les personnes actives et qui ont beaucoup d’énergie ont une meilleure maîtrise de leurs capacités cognitives. Ces individus sont dotés d’une mémoire plus efficace et peuvent traiter les informations plus rapidement.

publicité

Quant aux personnes compatissantes, l’étude détermine qu’elles ont souvent plus de compétences au niveau quantitatif et verbal. En ce qui concerne les individus souffrant d’anxiété ou de dépression, ils ont plus de difficultés à enregistrer les informations et à raisonner de façon logique.

publicité

Avançant dans leurs recherches, les scientifiques se livrent actuellement sur une autre étude. Ils sont à la recherche de méthodes pour évaluer les personnalités et les capacités cognitives. Ils ont entrepris cette nouvelle étude à la suite d’une stagnation remarquée sur les méthodes de recherche de ces dernières décennies.

publicité

Écris par Inès Denne