Quel est ce fruit à ne pas consommer avec des médicaments d’après l’ANSM ?

Il ne faut pas consommer certains fruits avec des médicaments. L’ANSM met en garde contre un fruit en particulier.

Quel est ce fruit à ne pas consommer avec des médicaments d'après l'ANSM ?

Mélanger certains fruits avec certains médicaments est déconseillé. Une mise en garde a été lancée. C’est l’Agence nationale de sécurité du médicament qui l’a faite. Elle concerne la consommation d’un fruit en particulier. Il s’agit du pamplemousse. Ce fruit est à ne pas consommer avec des médicaments. Ce mélange peut être dangereux pour la santé. Tout le monde doit faire attention. Notamment, les personnes qui prennent des médicaments régulièrement. 

Ce fruit à ne pas consommer avec les médicaments

Le pamplemousse est le principal fruit à ne pas consommer avec des médicaments. Les adeptes le mangent souvent en hiver. Il contient un élément connu sous le nom de furanocoumarine. On le trouve dans la partie blanche du pamplemousse, sous l’écorce. Certains enzymes dans l’estomac ne peuvent pas éliminer de nombreux médicaments. Cela est dû à cet élément de l’agrume. Ce fruit est à ne pas consommer avec des médicaments. En effet, il peut augmenter la quantité de médicaments que le corps absorbe. Ainsi, les niveaux dans le sang peuvent s’élever dangereusement.

Pourquoi ce fruit est à ne pas consommer avec les médicaments ?

Une raison justifie cette mise en garde. Mélanger ce fruit avec les médicaments peut provoquer des effets secondaires. Ces effets varient en fonction de deux facteurs.  À savoir le médicament et la quantité de pamplemousse que vous avez mangé. Vous pouvez avoir des troubles gastro-intestinaux. Il y a aussi les saignements et les problèmes rénaux. Des palpitations cardiaques figurent également dans ces effets. Si le cas est grave, des arrêts cardiaques peuvent se produire. Tout cela justifie que ce fruit est à ne pas consommer avec les médicaments. Les personnes âgées s’exposent à plus de risque. En particulier, ceux qui prennent plusieurs médicaments. Ceux qui ont des antécédents de problèmes de santé également.

Quels médicaments sont concernés ?

Cet avertissement de l’ANSM ne parle pas de tous les médicaments. Seuls quelques médicaments sont concernés. D’abord, ceux conçus pour traiter le cholestérol. Par exemple, la simvastatine. Ensuite, ceux qui guérissent le paludisme comme l’halofantrine. Ceux qui luttent contre les anxiolytiques comme le buspirone. En outre, les antidépresseurs font aussi partie de la liste. Notamment, la sertraline, un anti-inflammatoire comme le budésonide. Enfin, certains médicaments cardiovasculaires. À savoir, l’amiodarone, le félodipine ou le ticagrélor.

Il ne faut pas non plus boire le jus de ce fruit. En effet, cela peut provoquer les mêmes réactions. Elles s’aggravent si on consomme trop de pamplemousse. Par exemple, plusieurs fois par jour pendant des semaines.

Alternatives sûres au pamplemousse

Pour éviter des complications, ne consommez pas ce fruit. Mais vous pouvez également demander des conseils à un médecin. Il peut vous donner les médicaments avec lesquels il est compatible. Il y a quand même des alternatives au pamplemousse. Notamment, la mandarine. Ce fruit renferme beaucoup de vitamine C.

Vous ne devez pas consommer d’autres fruits avec des médicaments. Notamment, l’orange amère. Le jus de grenade est aussi à éviter. En particulier avec les médicaments qui traitent l’hypertension artérielle. Enfin, vous ne devez pas consommer certains aliments avec les anticoagulants. Notamment, les épinards et le brocoli, riches en vitamine K.

Écris par Pauline

Journaliste généraliste de Laplasturgie. Journaliste web, presse écrite et édition.
Formé comme monteur de télévision au Centre universitaire de formation au journalisme.