Quelles aides financières pour les retraités sont NON-imposables ?

De nombreuses personnes retraitées ou futures retraitées ignorent ces différents termes : APA, ASH, PCH… Découvrez ce qu’ils représentent.

Quelles aides financières pour les retraités sont NON-imposables ?

Pour les personnes qui l’ignorent encore, le gouvernement français a mis en place des aides destinées aux seniors. Face à l’inflation, nombreux d’entre eux arrivent difficilement à joindre les deux bouts, étant donné que leur pension de retraite s’avère insuffisante. Il faut par ailleurs savoir que certaines de ces aides pour les retraités sont non-imposables. En savoir davantage sur le sujet.

Les aides gouvernementales attribuées aux retraités en 2023

Arrivé à un certain âge, on ne peut pas tout réaliser soi-même, c’est pour cela qu’il faut employer une aide ménagère, un jardinier ou autre. Justement, pour les seniors qui sont dans ce cas, le gouvernement français a mis en place un dispositif qui permet d’avancer 50 % des frais avant un remboursement. 

Plus précisément, il s’agit de crédit d’impôt instantané. Cela inclut donc les aides suivantes : l’APA (Allocation personnalisée d’autonomie), le complément de libre choix du mode de garde (CMG) et l’aide financière à l’employeur. Quant aux seniors en situation de handicap, ils ont droit à la PCH ou prestation de compensation du handicap. Une aide qui permet de rembourser les dépenses liées à la perte d’autonomie.

Pour les retraités qui reçoivent une petite retraite, ils ont également droit à une aide financière du gouvernement. Il s’agit de l’APL, l’ASPA et l’ASH. 

Sachez également qu’il existe des aides aux personnes âgées et qui ne sont pas imposables.

Voici la liste des aides non-imposables pour les retraités en France

Attention, pour pouvoir bénéficier des aides pour les retraités, il faut par ailleurs répondre à des critères. Les voici :

  • Le demandeur doit avoir plus de 65 ans,
  • Il ne doit plus être en capacité de faire ses courses ni de cuisiner,
  • La personne concernée doit aussi avoir un revenu mensuel inférieur à 953,45 euros s’il vit seul ou à 1 480,24 euros s’il vit en couple.

Par ailleurs, certaines des aides versées à ces retraités sont non-imposables. On peut par exemple compter l’ARDH ou Aide au retour à domicile après hospitalisation. Elle est versée par les caisses de retraite et peut durer 3 mois. 

Il y a également l‘aide au transport destinée aux retraités, dont le montant dépend des revenus et du niveau de perte d’autonomie. Cette aide peut être versée par son département ou par l’Agirc-Arrco (sous forme de chèque). Aussi, pour les accompagnateurs du senior lors de leurs déplacements, il y a également les chèques Sortir Plus pour la rémunération de ces aides accompagnateurs.

Écris par Thomas

Après différentes expériences dans les médias régionaux chez Actu Toulouse, puis dans les médias nationaux chez L'Equipe et Canal+, j'ai intégré l'équipe éditoriale de Linternaute.com en 2022 en tant que responsable du service finances personnelles. Je m'occupe de la retraite, des impôts, de l'épargne, de l'immobilier, de la banque et des assurances.