Recrutement : Ces qualités de plus en plus rares plaisent le plus aux patrons

Savoir-vivre et implication deviennent essentiels dans les choix des employeurs, transformant la dynamique traditionnelle du recrutement.

Recrutement Ces qualités de plus en plus rares plaisent le plus aux patrons

Cet article explore l’émergence de la fidélité des salariés comme un élément clé ! Et cela influence les décisions de recrutement dans un marché du travail en mutation. Découvrez les qualités appréciées par les recruteurs.

publicité

Évolution des dynamiques sur le marché du travail

Le monde du travail change beaucoup, et cela influence la façon dont les patrons et les employés se parlent. Les entreprises doivent ajuster comment elles travaillent pour répondre à ce que les travailleurs veulent maintenant. Ce n’est plus seulement une question de compétences pour obtenir un travail ! C’est aussi une question de comment on se sent en travaillant et combien on est payé par rapport au temps qu’on passe au travail. Quand les chefs embauchent quelqu’un, ils ne regardent pas seulement si cette personne sait bien faire le travail. Ils regardent aussi si cette personne va être à l’aise en travaillant ici et si elle pense que le salaire qu’elle va recevoir est juste par rapport aux heures qu’elle va travailler. Cela signifie que d’autres choses, en plus des compétences techniques, deviennent importantes.

publicité

En fait, les entreprises veulent maintenant des employés qui ne sont pas seulement bons dans leur travail ! Mais qui aussi se comportent bien avec les autres. Ce sont des qualités appréciées par les recruteurs. En effet, les patrons veulent des employés qui créent une bonne atmosphère de travail, pas seulement des personnes qui sont bonnes dans leur travail.

publicité

Qualités appréciées par les recruteurs : savoir-vivre et du savoir-être

Les responsables du recrutement, au lieu de se concentrer uniquement sur les informations habituelles d’un CV, s’intéressent de plus en plus à la façon dont les futurs employés se comportent et interagissent. Le côté humain, c’est-à-dire comment une personne se comporte avec les autres, est devenu vraiment important dans le choix des employés. Une enquête faite par la Dares montre quelque chose d’intéressant. Normalement, la question de combien une personne sera payée est très importante! Mais maintenant, elle est moins importante que la façon dont une personne se comporte avec les autres au travail. Certains patrons sont prêts à donner un travail à quelqu’un même s’il ne sait pas tout faire techniquement, tant qu’il aide à rendre l’endroit où on travaille agréable.

publicité

Pierre-Gilles Bouquet, qui travaille dans une entreprise qui aide les gens à trouver des emplois, dit que ces compétences différentes sont vraiment importantes. Ce sont des qualités appréciées par les recruteurs. Il pense que si les gens sont gentils les uns envers les autres au travail, tout va bien se passer. 

publicité

L’implication des employés au cœur des préoccupations

Pour les employeurs, il est vraiment important que les salariés s’investissent dans la vie de l’entreprise. Cela signifie plus que simplement faire son travail, c’est aussi participer activement à tout ce qui se passe autour. Une étude de l’Ifop a découvert que presque la moitié des travailleurs pensent qu’ils préféreraient ne pas travailler du tout plutôt que de travailler. Et plus de la moitié serait prête à gagner moins d’argent si cela signifie avoir plus de temps libre. Cependant, même avec ces nouvelles façons de penser, les employeurs recherchent toujours des travailleurs qui sont engagés. Ils aiment les employés qui ne font pas seulement leur travail, mais qui sont également actifs dans la recherche de solutions pour rendre l’entreprise meilleure. En effet, ce sont les qualités appréciées par les recruteurs.

publicité

En résumé, pour les patrons, il n’est pas seulement question de faire son travail, mais aussi de participer activement à la vie de l’entreprise. Même si beaucoup de gens préfèrent ne pas travailler, les employeurs recherchent toujours des personnes qui s’investissent et qui veulent améliorer les choses. 

publicité

Qualités appréciées par les recruteurs : Fidélité et projection dans l’avenir

Alors que la mobilité professionnelle augmente, avec de plus en plus de salariés changeant d’entreprise pour obtenir une évolution salariale significative, les employeurs valorisent la fidélité. Thibault Vilon, PDG d’Elevo, souligne la positivité d’un salarié qui se projette dans l’avenir de l’entreprise. Ainsi, les employeurs recherchent des collaborateurs capables de contribuer à la création d’un véritable environnement de vie autour de l’entreprise. Et ce, au-delà des compétences professionnelles.  Pour Pierre-Gilles Bouquet, il s’agit d’améliorer son développement en symbiose avec celui de l’entreprise.

publicité

En conclusion, l’évolution du marché du travail place l’accent sur des aspects humains et relationnels. Les employeurs adaptent leurs critères de recrutement pour inclure le savoir-vivre, le savoir-être, l’implication des employés, et la fidélité en tant que qualités clés. Ce sont les qualités appréciées par les recruteurs ! Ainsi, les candidats sont encouragés à développer une palette de compétences allant au-delà des simples compétences techniques  ! Et ce, pour réussir dans un environnement professionnel de plus en plus axé sur l’aspect humain.

 

Écris par Thomas

Après différentes expériences dans les médias régionaux chez Actu Toulouse, puis dans les médias nationaux chez L'Equipe et Canal+, j'ai intégré l'équipe éditoriale de Linternaute.com en 2022 en tant que responsable du service finances personnelles. Je m'occupe de la retraite, des impôts, de l'épargne, de l'immobilier, de la banque et des assurances.