Réforme des retraites : les oubliés des trimestres TUC pour carrières longues menacent

La réforme des retraites est entrée en vigueur en septembre dernier. Celle-ci devait profiter à avoir effectué des TUC et pourtant, les bénéficiaires des carrières longues font toujours face à un problème concret sur jusqu’à présent. Face à cela, les oubliés ne sont pas restés sans rien faire.

Réforme des retraites : les oubliés des trimestres TUC pour carrières longues menacent

La réforme des retraites a fait que des trimestres validés profitent à ceux qui ont effectué des TUC. Mais, les carrières longues restent pénalisées.

publicité

Réforme des retraites : qu’est-ce qui change concernant les trimestres de ceux qui ont effectué les TUC ?

En France, il est assez difficile de comprendre le système de retraite. Et la mise en place de la réforme n’ont fait que rendre les choses encore plus complexes. Rappelez-vous, cette réforme est entrée en vigueur en septembre dernier et a été un grand bouleversement pour les retraités. D’ailleurs, ce dispositif ne faisait pas l’unanimité à cette époque.

publicité

Et pourtant, la réforme des retraites peut être bénéfique pour les seniors. C’est en tout cas, ce qu’a laissé croire le gouvernement. C’est notamment le cas de tous ceux qui ont effectué les TUC.

publicité

L’Etat avait promis de « corriger les injustices du passé », lors de l’insertion de cette réforme sur le territoire français. Ainsi, certains changements ont pris place. Si à un certain moment, les trimestres de travaux d’utilité collective aux autres stages n’étaient pas enregistrés par l’Assurance retraite, aujourd’hui, ils peuvent aboutir à des trimestres validés. Ainsi, il pourrait être facile et rapide d’atteindre la retraite à taux plein.

publicité

Un avantage pour les TUC ?

Plus précisément, suite à l’adoption de la loi du 14 avril 2023 de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2023, une modification a été apportée concernant l’article L. 351-3 du code de la sécurité sociale.

publicité

Le texte stipule que les périodes de « stages » dont les cotisations ont été prises en compte par le gouvernement seront considérées. Elles seront donc prises en charge afin d’ouvrir les droits à pension.

publicité

Par conséquent, les stagiaires verront les trimestres cotisés pris en considération.

publicité

Le dispositif réglementaire a également connu une modification en ce sens. Il est opérationnel pour la prise en charge des trimestres des salariés. Et ce, afin de valoir les droits au retraité dès l’âge légal du départ. Ce dernier étant fixé à 64 ans désormais.

publicité

Réforme des retraites : quel problème rencontre pour les bénéficiaires des carrières longues ?

On pensait que la réforme des retraites allait être avantageuse pour ceux qui ont effectué les TUC. Pourtant, les bénéficiaires des carrières longues restent jusqu’à ce jour pénalisées.

En effet, comme l’avait indiqué l’association « TUC, les oubliés », dans un communiqué, il reste jusqu’à ce jour que « soient modifiées les dispositions règlementaires permettant la prise en compte de trimestres réputés cotisés en qualité de TUC pour le bénéfice du dispositif carrière longue ». Ce qui permet « aux assurés de bénéficier d’un départ avant 64 ans ».

Franck Rougier, un membre de l’association avait dit que les concernés des TUC ont attendu pendant 40 ans pour que ces dispositifs soient reconnus comme étant un travail.

« Et on nous donne que la moitié », ajoute-t-il.

Franck Rougier a aussi révélé que certains membres de l’association ne peuvent partir à la retraite qu’un mois avant l’âge légal. Or, « si leurs trimestres de TUC étaient réputés cotisés, ce serait 13 mois avant ! »

Le Conseil d’Etat saisit : les oubliés des TUC menacent

Face à ce problème rencontré par les bénéficiaires des carrières longues, l’association n’a pas l’intention de rester les bras croisés. Les membres ont incité le gouvernement à mettre en place certaines mesures réglementaires. Celles-ci peuvant être utiles pour régler ce problème. Et dans le cas où celui-ci ne soit pas d’accord, ils comptent passer à la vitesse supérieure. Ils sont prêts à tout pour obtenir ce qu’ils souhaitent avoir.

« En cas de refus ou d’absence de réponse, nous saisirons le Conseil d’Etat. Afin que la juridiction suprême de l’ordre administratif ordonne au gouvernement de modifier les textes réglementaires applicables en la matière », a révélé l’association.

À titre informatif, il y a plus de 2 millions de personnes qui sont concernés par les travaux d’utilité collective ou TUC. Ces derniers ont été réalisés dans les années 80. Ou bien à partir des stages d’insertion réalisés entre les années 70 et 90.

Pour déclarer les stages et les TUC, vous devez vous connecter sur Lassuranceretraite.fr. Ensuite, rendez-vous sur la mention « déclarer mes stages et travaux d’utilité collective (TUC). Une fois dedans, vous devez passer à la déclaration. Il faut que les dates de début et de fin de la période stage soient indiquées. Aussi, il faut joindre tous les justificatifs nécessaires.

Écris par Anna

Je suis quelqu’un d’un peu spéciale. Je crois en l’amour libre, et aussi l’égalité homme-femme. Durant mon temps libre j’adore écrire, c’est pourquoi j’ai décidé de participer à ce magazine féminin en tant que rédactrice.