Réforme des retraites : Peut-on travailler 6 mois sur 12 mois et cotiser 4 trimestres par an? La réponse ici

Laura Laura
3 Min Read

Travailler 6 mois et cotiser 4 trimestres est-il possible dans le cadre de la réforme des retraites ? Afin de ne pas vous emmêler les idées, nous vous avons trouvé des réponses claires et précises. 

publicité

Réforme des retraites : Comment travailler 6 mois et cotiser 4 trimestres ?

Selon un internaute, les travailleurs indépendants peuvent travailler moins pour valider plus de trimestres. D’après l’assurance, les salariés valident un trimestre au cours d’une année civile chaque fois que les gains soumis à cotisation sont déclarés dans le compte carrière à 150 fois le SMIC horaire. Si dans les 6 mois le salaire atteint 600 fois le salaire minimum, quatre quarts seront validés. On peut alors travailler 6 mois sur 12 mois et cotiser 4 trimestres par an avec cette réforme des retraites.

publicité

Par ailleurs, à compter du 1ᵉʳ septembre 2023, l’âge de la retraite prévu par la loi sera augmenté graduellement de trois mois par année. L’objectif est d’atteindre l’âge de 64 ans en 2030, en hausse par rapport à 62 ans à l’heure actuelle. Concrètement, il sera fixé à 63 ans et 3 mois en 2027 à la fin de la période quinquennale pour atteindre progressivement 64 ans en 2030.

publicité

Nés en 1961, vous serez le premier à poursuivre votre carrière !

La réforme des pensions se répercutera sur une partie de la génération née en 1961. Ceux qui célèbrent leur anniversaire de janvier à août pourront exercer leur droit à la retraite dès 62 ans. Cela, dont la période de cotisation est de 42 ans ou 168 trimestres, à taux plein. Mais, les personnes nées entre septembre et décembre 1961 devront effectuer un trimestre supplémentaire. Et, par la suite accumuler 169. Il s’agit de 42 ans et 3 mois. Cependant, sachez que travailler 6 mois et cotiser 4 trimestres par mois est possibles avec cette réforme des retraites.

publicité

Par la suite, l’ensemble des salariés nés entre 1962 et 1972 devront travailler entre 1 et 3 quarts de plus que prévu actuellement. Inversement, les personnes nées en 1960, qui ont atteint l’âge de 62 ans l’an dernier, ne sont pas affectées par la réforme.

publicité
Share This Article